Avertir le modérateur

22/11/2008

Mon Famas en photo dans une clé USB

Où se terrent les assassins des dix soldats parachutistes français tombés
dans une embuscade le 18 août dernier ?

Rappel des faits :

Dix parachutistes français de la force de l'Otan en Afghanistan à l'est de
Kaboul qui effectuaient une mission de reconnaissance, on été assassinés
lors d'une embuscade tendue par des talibans.

Sara Daniel reporter, saluons sa perspicacité son efficacité  ainsi que la
justesse de son reportage, les a retrouvé grâce aux effets personnels des
soldats qu' « on » lui a proposé d'acquérir ..sans que cela ne pose aucune
espèce de gêne aux vendeurs..

Les talibans qui ont assassiné les soldats français vivent au Pakistan dans
un centre embouteillé d'une ville proche d'Islamabad en toute quiétude,
entourés de leurs femmes et leurs enfants dans des maisons confortables
situées entre un supermarché et un fast-food américain.

(une chasse au « trésor » pourrait s'organiser à partir de ces détails,
cependant vous ne pourrez pas bénéficier de la logistique habituelle,
assistance technique, hélicoptères, costumiers/ères, maquilleurs/euses
radios etc.. tout cela étant réservé aux amuseurs public de la « France TV
des légumes sur canapé »).

« [..] Dans ce pays en pleine déliquescence où tout se négocie, les effets
personnels des soldats français dérobés lors de l'attaque pourraient bientôt
se retrouver à Kharkhano [..] »
« On les imaginait bivouaquant dans leurs campements d'Uzbin, près du lieu
où ils ont tendu l'embuscade meurtrière du 18 août aux soldats français, ou
allant chercher leurs ordres plus à l'est, dans les grottes du Kunar [..]Ils
étaient là, à quelques pas de notre hôtel, proprement mis dans leurs shalwar
kamiz immaculés, la barbe bien taillée et un topi, une petite calotte
blanche sur la tête. «Nous étions trois commandants talibans dans l'attaque
d'Uzbin : le mollah Zabihullah Mujahed de Saroubi, le commandant Farouqi, de
la région de Laghman, et moi»
Lui ? C'est Omar Khattab, 25 ans, [..]confortablement installé dans un
fauteuil de prince saoudien orné de volutes de stuc doré. «L'attaque contre
les Français, c'est ma onzième opération. La dernière fois, c'était contre
les Italiens.»

Les talibans n'auraient pas torturé les soldats français, juste.. abrégé
définitivement , sans doute par un sursaut d'humanisme ! les souffrances des
blessés..

Qui est Omar Khattah ? Sara Daniel nous le décrit..

« Devant nous, Omar Khattab, le taliban de l'ère internet, vante l'efficacité
des opérations suicides et celle du wi-fi, les femmes en burqa et le rôle
des médias. Il regrette la destruction des bouddhas de Bamiyan, «un des
joyaux du patrimoine archéologique de mon pays». Il aspire à une
restauration de la république islamique des talibans, mais en plus ouvert
sur l'extérieur. Il voudrait nouer des relations avec les pays qui n'ont pas
envahit le sien mais prévient : «Les autres, nous les combattrons jusqu'à
notre dernier souffle.» C'est un mutant, produit du fondamentalisme et de la
pub. Un barbare communiquant qui a compris que le djihad était aussi une
guerre de propagande. Il voudrait tant pouvoir nous convaincre que les
talibans ne sont pas des sauvages, juste des soldats qui mènent une guerre
de libération nationale ! Le seul soldat qu'il admet avoir tué à bout
portant alors qu'il était à terre était, dit-il, sur le point de dégoupiller
une grenade. Il apparaît assez vite, pourtant, que ses méthodes de guerre
sont très éloignées des Conventions de Genève. «Nous n'avons pas torturé les
soldats français, on a juste achevé les blessés.»

« [..] Comme le résume un sympathisant d'Al-Qaida, compagnon de combat des
talibans d'Uzbin : «Les services secrets pakistanais défendent les intérêts
de leur pays en contribuant à détruire l'Afghanistan, au nom de l'Islam.
Dieu les protège». »

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2293/articles/...

 

http://www.sara-daniel.com/reportage-181-asie-pakistan-la...

 

Des photos de soldats français tués dans une embuscade le mois dernier en Afghanistan ont été trouvées sur un extrémiste présumé arrêté, a déclaré samedi un responsable afghan. Les photos numériques se trouvaient sur une clé USB qu'il portait sur lui lors de son arrestation.

Embuscade
Dix soldats sont morts et 21 ont été blessés au cours d'une embuscade le 18 août à une soixantaine de kilomètres à l'est de Kaboul. L'homme a été interpellé à Saroubi, la ville la plus proche du lieu de l'embuscade.

Photos
"Nous avons trouvé une clé USB sur lui. Elle contenait des photos de soldats français morts et de civils exécutés ou décapités par les talibans", a déclaré le gouverneur du district de Saroubi Sayed Sulaiman. Les soldats pouvaient être identifiés en tant que Français "d'après leurs uniformes", a ajouté M. Sulaiman.
D'autres photos trouvées montraient l'homme arrêté, identifié comme étant de nationalité pakistanaise, tirant une roquette et "entraînant des candidats à l'attentat-suicide". Selon le gouverneur du district, "des documents et des indices indiquaient que cet homme envisageait un attentat-suicide".

Polémique
Le magazine français Paris Match a publié cette semaine des photos de talibans portant des uniformes de soldats français tombés au combat. Une polémique est née ces derniers jours sur les circonstances précises de la mort de soldats, des journaux ou des témoignages de familles faisant état de plusieurs soldats égorgés.
L'état-major des armées a indiqué vendredi qu'un seul des soldats était décédé d'une blessure à l'arme blanche.

"Un de nos soldats, blessé par balle, est mort par arme blanche au cours des combats rapprochés de l'embuscade du 18, selon les témoignages de ses camarades que nous avons recueillis, confirmés par des examens médicaux", a déclaré le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major.

Quant aux "examens médicaux des huit autres militaires tombés dans la vallée d'Uzbeen, ils montrent qu'ils ont été tués par balles ou éclats", a-t-il spécifié, rappelant que "le dixième soldat est mort le lendemain alors que son véhicule blindé, qui tentait de rejoindre les lieux des combats, s'est retourné dans l'effondrement d'une piste". La France a déployé quelque 3.000 soldats en Afghanistan. (belga/7sur7)

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/4072...

 

17:48 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu