Avertir le modérateur

29/06/2009

Les faux résistants...Vraie conne ou fausse brune ?

SISSONNE (02) Liane Foly, une recrue de charme

Liane Foly au Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine de Sissonne dans l'Aisne.

Liane Foly au Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine de Sissonne dans l'Aisne.

publicité

La chanteuse Liane Foly a échangé strass et paillettes contre treillis pour le tournage de l'émission « Au cœur de l'armée de terre » qui sera diffusée sur France 2, mi-juillet.

Les militaires du camp de Sissonne ont suivi un entraînement un peu particulier jeudi dernier. Les caméras braquées sur eux tout l'après-midi et sur leur nouvelle recrue : Liane Foly. La chanteuse, également imitatrice, a troqué le micro contre la tenue kaki.

Le capitaine Grégoire Hubsch lui a fait découvrir le quotidien du camp. « On m'a demandé de l'accueillir et de lui faire vivre ce que nous vivons. Je lui ai présenté le métier. Elle s'est insérée dans le groupe d'entraînement avec naturel, avec beaucoup d'aisance », confie le capitaine.

Après deux heures de tournage, Liane Foly est exténuée. « Si j'avais fait trois concerts de suite, je serais moins fatiguée », sourit la VIP du camp militaire. Avant de rentrer chez elle à Paris et de se mettre dans un bain, elle raconte : « J'ai suivi, j'ai regardé leur entraînement. Je suis impressionnée par la précision des armes, par le véhicule blindé. Avec ce tournage, j'ai eu une vraie prise de conscience. On oublie chaque jour qu'il y a la guerre, des combats. Quand je les vois en exercice, je suis touchée. On se dit que le reste, à côté, a peu d'importance. Pour moi, les militaires, le corps médical, les pompiers, ce sont des personnes très importantes. Il faut un courage immense pour s'engager dans l'armée. »

Appel à Franck Dubosc

Même si Liane Foly n'est pas prête à quitter la chanson pour l'armée, elle ne risque pas d'oublier de sitôt son expérience au camp militaire axonais, selon ses confidences.

Quant aux militaires du camp de Sissonne, ceux du 35e Régiment d'Infanterie de Belfort et du R.I de Marche du Tchad de Noyon, c'est pareil : l'expérience avec Liane Foly restera gravée dans leur mémoire. Avant que la célébrité quitte le CENZUB, les militaires ne se sont pas privés de séances photos.

Le sergent Harzi, le caporal Noulin et le caporal Nacimento attendent tous trois un autographe. « Le tournage s'est très bien passé. Liane Foly s'en est bien sortie. On n'a pas eu de souci particulier. »

Les trois militaires lancent un appel à d'autres stars qui aimeraient s'immiscer dans leur centre d'entraînement. « J'imaginerais bien Franck Dubosc ». Allez, l'appel est lancé.

CAROLINE SUEUR

 

affichepetain.jpg

 

LE casque rivé sur la tête, l'équipement de combat sur le dos et… Un sourire dont elle ne se sera jamais départie de toute la journée : Liane Foly était à Sissonne, hier après-midi, pour le tournage d'une émission de France-Télévision qui aura pour titre « Au cœur de l'armée de terre ».
« L'idée est relativement simple », commente le réalisateur de ce divertissement, Laurent Perrigault, « nous avons souhaité braquer nos projecteurs sur les différents aspects de ce corps armé en demandant à des artistes de s'immerger dans différentes unités afin de mieux comprendre leur quotidien ».
Et pour le centre entraînement en zone urbaine de Sissonne (CENZUB), c'est donc Liane Foly qui s'y est collée avec un plaisir évident mais aussi avec… émotion.
« On arrive là comme dans un jeu et puis, très vite, lorsqu'on nous met dans le bain, on comprend les risques que courent ces hommes et ces femmes. Ils mettent leur vie en péril pour protéger celle des autres et la noblesse de leur mission ne peut laisser personne indifférent », nous a-t-elle confiés à l'issue de deux bonnes heures passées à « crapahuter » aux côtés des militaires du camp mais aussi ceux du 35 RI de Belfort ainsi que du Régiment de Marche du Tchad de Noyon.
Une structure unique

« Nous lui avons fait découvrir le matériel dont le véhicule blindé de combat de l'infanterie (VBCI) », indiquait le capitaine Grégoire Hubsch, chargé de « piloter » l'artiste durant cet entraînement, « de même, elle a été équipée du félin, un matériel individuel bardé d'électronique. Deux merveilles de la technologie que nos hommes apprennent à maîtriser sur le CENZUB et plus particulièrement dans la ville entièrement reconstituée de Geoffrecourt ».
Car c'est bien là que résident les raisons de la venue de Liane Foly à Sissonne : mettre en exergue le modernisme de l'armée de Terre et montrer que le département de l'Aisne s'apprête à devenir une référence européenne en matière militaire, ce CENZUB demeurant une structure unique en son genre.
« C'est un département que je connais bien et que j'aime », devait encore ajouter la chanteuse avant de raccrocher les armes, « je suis d'ailleurs tombée amoureuse de la cathédrale de Laon et s'il me reste un peu de temps ce soir j'irais y faire un saut. Ce sera l'occasion de redécouvrir les lieux, mais aussi de prier pour toutes les personnes que j'ai côtoyées aujourd'hui… ».
Quant à la diffusion de l'émission, animée par Michel Drucker, elle devrait avoir lieu dans le cadre de la fête nationale, en juillet. Mais nous y reviendrons plus en détail.
Nicolas

FOSTIER

les_miliciens.jpg

 

20:56 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu