Avertir le modérateur

04/08/2009

Court martial pour Joe Glenton qui refuse de retourner en Afghanistan

GUERRE - Le caporal britannique est le premier militaire à avoir critiqué publiquement la stratégie en Afghanistan...

Il n’y est pas allé par quatre chemins. Pour lui, les soldats britanniques n’ont rien à faire en Afghanistan et il l’a expliqué clairement dans une lettre adressée à Gordon Brown le 30 juillet. Ce lundi, le soldat de 27 ans accusé d’avoir déserté a brièvement comparu devant la Cour martiale pour une audience préliminaire.

Passible de deux ans de prison


Cette dernière a seulement fixé une date pour une deuxième audience, qui sera également préliminaire, le 4 septembre prochain.

Le soldat est accusé d’avoir déserté et est passible de deux ans de prison. Selon le quotidien «The Guardian», pendant les vingt minutes d’audience préliminaire le soldat n’a parlé que pour confirmer son identité. Son avocat a, lui, indiqué qu’il plaiderait non-coupable.

«Instrument de la politique étrangère américaine»


Dans sa lettre adressée au Premier ministre, Joe Glenton exprimait sa «profonde inquiétude», estimant que «le courage et la ténacité de (ses) camarades soldats soient devenus un instrument de la politique étrangère américaine».

Le soldat juge aussi que «la guerre en Afghanistan ne réduit pas le risque terroriste et, loin d'améliorer la vie des Afghans, sème la mort et la désolation dans tout le pays».

«Content» que le débat sur l’Afghanistan soit soulevé

Le caporal avait s’était engagé dans l’Armée en 2004 et avait décidé de déserter en 2007, refusant de retourner en Afghanistan.

Le soldat britannique a ensuite mis deux ans avant d’exprimer publiquement ses opinions sur la guerre en Afghanistan. Dans un entretien publié dans le quotidien «The Press», le caporal a expliqué être «content» du débat sur l’Afghanistan soulevé par la publication de sa lettre. «Je fais ce que je crois être juste et l’élément positif, c’est que le problème de l’Afghanistan est sur le devant de la scène», a-t-il estimé.

Débat sur l’engagement britannique en Afghanistan

La publication de sa lettre est intervenue au moment où le débat sur l’engagement britannique en Afghanistan fait rage. Selon un sondage publié la semaine dernière, 58% des Britanniques considèrent que la guerre en Afghanistan est vouée à l'échec et que les soldats devraient être rapatriés.

Dimanche, les députés britanniques ont par ailleurs publié un rapport accablant sur la situation en Afghanistan, estimant que la mission militaire internationale est loin d'avoir obtenu les résultats escomptés.
E.L. avec agence




Pour la première fois en Grand-Bretagne un soldat britannique a publiquement condamné la guerre en Afghanistan, le caporal Joe Glenton a remis une lettre au Premier Ministre Gordon Brown dénonçant le conflit et demandant le retour des soldats britanniques. Joe Glenton engagé dans l’armée en 2004 a décidé de ne pas retourner combattre en Afghanistan car selon lui la guerre est loin d’améliorer la vie des afghans et elle ne réduit pas le risque terroriste. Une prise de position qui lui a valu un passage en cour martial. Le jeune caporal britannique a comparu pour une audience préliminaire, accusé de désertion il encourt 2 ans de prison.

Cette affaire intervient alors que se renforce le débat sur l’engagement en Afghanistan, les députés britanniques estiment que la mission militaire internationale dans le pays est loin d’avoir obtenu les résultats escomptés en raison notamment de l’absence d’une stratégie cohérente.(euronews)

 

http://www.stopwar.org.uk/

 

http://www.counterfire.org/

 

 

07:33 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu