Avertir le modérateur

25/11/2009

Tarnac, acharnement judiciaire: interpellation + le témoin sous X et sa copie truquée

25/11/2009 à 00h00

Tarnac : le témoin sous X et sa copie truquée

La police aurait fait pression sur Jean-Hugues Bourgeois et antidaté le PV de son audition, afin d’accabler le groupe de Julien Coupat.

Par KARL LASKE

Un témoin sort de l’ombre. Et c’est sûrement le plus important rebondissement de l’enquête sur les sabotages des lignes TGV, début novembre 2008. à lire sur Libé :
http://www.liberation.fr/societe/0101604933-tarnac-le-temoin-sous-x-et-sa-copie-truquee

http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/cinema/photos/diaporama/images/le-gendarme-de-saint-tropez-1964__2/6039088-1-fre-FR/le_gendarme_de_saint_tropez_1964_reference.jpg


mercredi 25 novembre 2009 - 05:56

Une nouvelle interpellation à Tarnac












Énième rebondissement dans l'affaire de Tarnac avec l'arrestation, dans son appartement de la place de l'Église, du mari de l'une des personnes mises en examen.

L'intégralité de l'interview de Jérémie Assous, avocat de Christophe Becker, à lire ici

Cette fois, les policiers de la Sous-direction antiterroriste (SDAT) sont passés nettement plus inaperçus qu'il y a un an. Hier, point de périmètre autour de la commune. Juste trois voitures et quelques hommes encagoulés, selon les témoins de la scène.

En garde à vue pour 72 heures

Il est 6 h 30 quand les policiers forcent la porte du petit appartement situé au-dessus de la mairie. Un lieu déjà fouillé par leurs soins, le 11 novembre 2008, au moment du coup de filet sur le petit village corrézien.

Ils viennent chercher un jeune homme de 30 ans : Christophe Becker « déjà arrêté le 11 novembre 2008, à partir d'éléments du dossier plus que fantasques », souligne le comité de soutien dans un communiqué. Et d'enfoncer le clou évoquant une « farce » orchestrée par la juge Fragnoli : « Par-delà cette pathétique tentative de diversion, nous voyons une fois de plus ce que l'antiterrorisme permet et se permet ».

Christophe Becker n'est autre que le mari de Manon Glibert, mise en examen dans l'affaire de Tarnac. Ils vivent ensemble avec les deux enfants de Christophe, âgés de 4 et 6 ans. Manon est enceinte.

Selon des sources proches du dossier, ce jeune homme « est susceptible d'être mis en cause dans la mouvance à laquelle Julien Coupat appartient, mais n'est pas soupçonné d'être complice des sabotages ». Il ferait partie du « premier cercle » gravitant autour de Coupat. Soupçonné d'avoir falsifié des cartes d'identité, il a été placé en garde à vue pour une durée de 72 heures au siège de la SDAT, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

" Comme si braquer un enfant pouvait le calmer "

Jérémie Assous, l'un des avocats des « Neuf de Tarnac », dénonce les méthodes employées lors de la perquisition : « Ils ont tout retourné dans l'appartement. Face à la peur et à l'angoisse des enfants, notamment du petit de 4 ans, ils ont eu comme réaction de le braquer. Comme si braquer un enfant de 4 ans pouvait le calmer » (*).

Un avis que partage Michel Gillabert, président du comité de soutien tarnacois : « Cette façon de faire est tellement inadmissible. Ils pouvaient très bien le convoquer s'ils tenaient à l'interroger. On voit bien que ces gens ne savent pas agir autrement qu'en force ».

Pour lui, comme pour Jérémie Assous, le timing de l'arrestation n'a pas été choisi au hasard. Elle tombe à la veille d'un point sur le dossier avec les parlementaires. « Ce qui est intéressant surtout, c'est qu'elle intervient un mois presque jour pour jour après qu'on a déposé sur le bureau du juge une note qui démontre le fait que Julien Coupat et Yldune Lévy n'étaient pas à Dhuisy, là où l'une des voies du TGV-Est a été sabotée », insiste l'avocat.

« La réaction du juge Fragnoli, plutôt que d'instruire à décharge et d'exploiter les éléments qu'on lui soumet, c'est de procéder à de nouvelles arrestations », glisse-t-il avant d'ajouter : « Si une instruction antiterroriste ne propose rien d'autre, mieux vaut effectivement la suppression du juge d'instruction ».

Michaël NICOLAS

michael.nicolas@centrefrance.com

12352__copie_de_img_0002.jpg

07:24 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu