Avertir le modérateur

08/01/2010

Radio FM "libre" à Surobi...la voix de son maître en Afghanistan ?

Radio Free Otan - Propagande et guerre de basse intensité:

Alfred De Montesquiou nous apprends, dans un article mainte fois repris dans tous les organes de presse officiants pour le libre marché concurentiel de la Paix dans le Monde,  qu'une "radio locale" a été créée à Surobi, en Afghanistan, par des militaires français "dans un vieux bunker soviétique".

On peut y lire qu' "un groupe de collabos civils afghans et de l'armée d'occupation légionnaires français s'activent autour d'ordinateurs portables et de micro...la première radio FM du district de Surobi, à l'est de Kaboul, diffuse la propagande Otanesque des informations et de la musique à destination de la population locale."

posteradioresistants_82721.jpg

les deux titres les plus programmés: "KarzaÏ nous voilà " et "Le chant des Talibans"

 

Sur un air d'anti-communisme primaire:

Détail croustillant concernant l'historique du bâtiment "le studio de fortune, installé sur une base de l'OTAN, est logé dans les restes d'un bunker où des dizaines de soldats soviétiques ont été tués par les combattants afghans dans les années 1980."

Il doit certainement encore flotter dans l'air "l'odeur, légère, de putréfaction et de mort" comme à Gori en Géorgie...

Ceci n'est sans doute pas sans déplaire à nos professionnels armés de la paix dans le monde! L'odeur légère d'hémoglobine et la sensation de patauger dans du sang de communiste, le tout en musique, dans un bunker...ils n'ont plus qu'a enfiler leur sweat-shirt de consanguin thor steinar...le rave generalmajor !!!

 

paris-occupation-04.jpg

Joueur de fifre allemand "Lanz knecht" plus connu sous le nom de Lansquenets que l'on trouve généralement comme fond musical sur les blogs info patriotique de consanguins.

 

Mondialisation du communautarisme:

Aussi surprenant que celà puisse paraître, le capitaine Michel, parachutiste de la Légion étrangère de 32 ans, en charge de la station, avoue que "l'objectif est vraiment de donner aux habitants locaux leur propre radio communautaire".

Oui, du coup c'est déstabilisant...je sent que le doute vous assaille...vous pensiez jeunes filles afghanes, mains coupées, barbus à kalashnikov et vous venez d'apprendre que nous avons envoyés des militaires là-bas pour y installer une radio...

 

Ici Surobi, les Afghans parlent aux Afghans:

Sentant que vous n'êtes pas convaincu par cette démarche philantropique, le capitaine Raphaël (journaliste de radio et officier de réserve) va vous rassurer en affirmant que: "Radio Surobi ne cherche pas à faire la promotion des forces de l'OTAN ou la critique des talibans. Elle se concentre sur "les nouvelles essentielles, la musique et les préoccupations de la population"...

Le doute n'est plus permis..."Parmi les sujets d'actualité traités lors d'un récent journal: l'arrestation d'un adjoint au maire pour corruption"l'élu n'est pas des Hauts de Seine, mais de Kaboul), des difficultés de circulation sur un axe majeur qui traverse Surobi (la chronique Bison Futé), la libération de prisonniers dans une province proche (mais pas un mot sur Guatanamo), une visite du Premier ministre britannique Gordon Brown dans le sud du pays et, pour finir, des résultats de cricket (de la vraie info libre et pertinante, comme ici en France!).

http://api.ning.com/files/zWujlQ003uMK4jRPbAFQlGfn5K3nm822Cd*pTmZwom6Ui9PeiucwDWObe5gh5BGgeaSiurx4leLZkomF-VWxkLeNOzpcChB6/quadernifascisti4.jpg

Diffuser c'est bien mais qui écoute ?

Et oui, à quoi bon diffuser si personne n'a de quoi écouter, comme le 18 juin 1940...

Et c'est là que le génie militaire rentre en action...

Du coup c'est le colonel Durieux qui intervient pour annoncer le point d'orgue de la mission:"Les unités de l'OTAN sont chargées de distribuer 4.000 radios alimentées par capteurs solaire et piles".

Oui, toi aussi tu est scotché dans ton fauteuil...qu'elle idée lumineuse...bon, je vais faire le pointilleux et faire remarquer qu'ils auraient pu distibuer des radios qui se remontent aussi mécaniquement (à dynamo):

Plaquette%20freeplay.pdf

 

Deux capitaines, un colonel...l'affaire est sérieuse...il est donc impossible de renvoyer les troupes d'Afghanistan, la programmation en serait perturbée...

 

Arme secrête de Contre-guerilla:

Moi ça m'a fait tilt...je me suis dit que si les Afghans avaient leur radio libre, on pourrait aussi l'utiliser pour envoyer des musique subliminales... ou alors même mieux...plutôt que d'envoyer des tracts par avion, on lance des petits transistors comme ceux que trouvent nos enfants des pays libres dans les boîtes de "manger heureux" et qui diffuserait de la musique qui rendrait pacifique (et consommateurs de produits manufacturés) les insurgés taliban...

Vas'y Mireille ! C'est de la balle !

23:44 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu