Avertir le modérateur

09/04/2010

Quelles sont les alternatives au journalisme spectaculaire ?

 

Journalistes : qui propage la rumeur du complot ?


Tu l'as remarqué, amiE de lutte, ces derniers jours les journalistes sont à l'honneur...ou plutôt, il est question de l'honneur des journalistes dans leur participation au grand jeux du Spectacle de l'information.

Tu n'as pu échapper à la dictature du complot imposé sur tous les médias par le couple présidentiel. Car c'est le seul complot dont il s'agit ici, celui de la main mise de l'appareil empirique de l'État sur l'information.

Car si vraiment coucherie il y a eu, ce qui aurait pour unique preuve que le couple présidentiel ne pratique pas uniquement l'ouverture politique, est que ce serait la seule saillie médiatique générée par un membre du gouvernement depuis le fiasco des élections régionales.

 

Bâton et carotte : Indymédia Grenoble et Indymédia Paris


Nos journalistes d'investigations ont quand mêmes essayés de fermer le caquet à un site alternatif : « au moyen d'une plainte pour « injure et diffamation », concernant des articles publiés sur le site, a été déposée à l’automne 2008. Une plainte pour délit de presse donc. »


Et ceci pour reprendre quelques mois plus tard l'information d'un autre Indymédia lors d'une manifestation anti-carcérale : « Sur le site alternatif Indymédia, un participant raconte le déroulement de la manifestation, »...mais oui toto...


 

Journalistes : otages de leur spectacle ?


Et c'est donc dans cette ambiance là, amiE de lutte, que le journaliste d'investigation essaye de nous faire prendre conscience du sort de ces quelques « camarades », tu m'excuseras l'expression, retenus loin là-bas chez les barbus-violeurs-coupeurs de main de petites filles en Afghanistan.

 

« Hier, environ 400 personnes se sont rassemblées sur le parvis de l'Hotel de Ville, à l'initiative de Reporters sans frontières, pour soutenir Hervé et Stéphane, deux journalistes de France 3, otages en Afghanistan depuis 100 jours. Tous les intervenants (Anne Hidalgo, Elise Lucet, Atiq Rahimi, Florence Aubenas, etc.) ont dit combien il était important pour les familles et les proches d'organiser ce genre de rassemblement. »

Propos à mettre sur la balance de ceux du général Georgelin : « Vous savez comme moi qu'ils sont vivants"... "D'une manière générale, a-t-il affirmé, dans ce genre d'opérations, moins on en parle, mieux c'est."...

Et qui donne encore tout son sens à la fissure abbyssale caractérisant la "Grande muette" et ses relations avec l'information, quand cette dernière n'est pas faite par le colonel Drucker...mais ce n'est pas de l'information, me diras tu, amiE de lutte, c'est de la propagande, et même notre gourmande de première dame ( non contente de s'être déjà enfilé deux "hot-dog" avec Barack) s'y colle encore une fois lors de son coming-out sur la base de Salon-de-Provence : «J'ai rarement vu quelque chose d'aussi beau. A vous regarder, je sentais mon coeur se décrocher», confie-t-elle au commandant Virgine Guyot.

 

Qui décide du spectaculaire de l'information ?


Daniel Schneidermann, qui pilote Arrêtsurimages.net , livre un avis sans concession : "Si France 2 ne faisait pas Les infiltrés, l'information n'y perdrait sans doute pas grand chose. Ce qui y perdrait beaucoup, c'est le spectacle de l'information. Le spectacle du journaliste horrifié en gros plan, parvenu à force de ruse aux côtés du monstre flouté. C'est pour ce spectacle-là, pour sa perpétuation, que Hervé Chabalier et Laurent Richard, de chez Capa, se sont transformés en auxiliaires de police".

 

L'information soumise par le journaliste sur le Spectacle n'est que l' information de sa propre soumission au Spectacle.

 

En attendant, des journalistes meurent en Irak et en Afghanistan :


Remembering the two Reuters staff killed in Iraq

« The imagery of the new Iraq has been hammered home to us every day for more than three years; sand, soldiers, veils, blood, shell-out buildings and half-exploded cars. Have we become desensitised to that horror and that violence ? »

Cette question c'est Jemima Kiss qui l'a pose dans un très bel article (en anglais) dans le Guardian

 

vidéo de l'attaque des journalistes par les forces américaines - Irak juillet 2007 :

 

 

Quelle couverture médiatique pour Sultan M. Munadi, journaliste au New York Times, mort en Afghanistan sous les balles des forces spéciales britanniques juste après l'affaire des dégâts collatéraux du bombardement de Kunduz ?


09sultan-190.jpg

 

 

article du Guardian reproduit avec autorisation : Guardian News & Media Ltd permissions.syndication@guardian.co.uk

15:33 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu