Avertir le modérateur

08/09/2010

Maxime Gremetz agressé ? - Benjamin Lancar fait le buzz...

Maxime Gremetz agressé ?

Le député apparenté communiste de la Somme, Maxime Gremetz s'est écroulé au sol, mardi à la fin de la manifestation contre la réforme des retraites, place de la Nation, à Paris devant un barrage de CRS, d'après les informations d'Europe 1. Les versions divergent sur les causes de cette chute. Selon son collaborateur à l'Assemblée nationale, le député aurait été "agressé par les CRS", alors qu'il attendait un taxi pour se rendre à l'Assemblée. Des échauffourées avaient lieu, non loin de là, entre des jeunes, qui avaient formé une chaîne, et des CRS. La compagnie, souhaitant évacuer les manifestants, a foncé dans le tas, dans lequel se trouvait Maxime Gremetz qui a reçu plusieurs coups, à la tête, dans les tibias. Le Samu a souhaité emmener le député à l'hôpital qui a opté pour la médecine de l'Assemblée. Selon l'attachée de presse du PCF, le député picard a eu un "malaise". La police a affirmé qu'il n'y a pas eu de "contact physique", précisant, "nous avons demandé l'intervention des pompiers car la personne qui a chuté, sentait fortement l'alcool".

piqué au tas sur www.europe1.fr - 08/09/2010

poivrot.jpg

Lutte contre l'alccolisme sur la voie publique (photo piquée au JL avec camaraderie)

 

 

Benjamin Lancar fumé chahuté Place de la Nation

En ce jour de grève nationale, le président des Jeunes Populaires UMP s'est déplacé Place de la Nation. Résultat, il a été "insulté et menacé" selon ses propres termes.

La rentrée de Benjamin Lancar est mouvementée. Après avoir été réélu à la tête des "Jeunes Populaires", et après avoir promis qu'il allait s'attaquer à la "gauchosphère", le jeune conseiller régional UMP a vécu une nouvel évènement.

Sûrement pour voir de ses propres yeux, si les estimations du nombre de manifestants effectuées par la préfecture étaient les bonnes, il s'est déplacé à 17h place de la Nation. A cet endroit, le cortège se dispersait. Benjamin Lancar a participé à un débat avec Maxime Gremetz puis a voulu répondre aux questions de I-Télé. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu.

Sur son site, il explique: "Au moment où le direct a commencé, et où je répondais à la première question du journaliste, j’ai été violemment pris à partie, insulté, sifflé et menacé physiquement, à tel point que le direct a été interrompu et qu’une équipe de la chaîne m’a raccompagné à la station de métro la plus proche pour garantir ma sécurité".

Bien sûr, Benjamin Lancar en profite pour tacler les manifestants. "Je dois dire qu’au moment où le Président de la République et l’ensemble de la majorité sont en permanence attaqués par une gauche moralisante et bien-pensante, au moment aussi où le Président de la République, le Premier Ministre et Eric WOERTH sont prêts au dialogue, notamment dans le domaine de la pénibilité, j’ai été horrifié par un tel degré de sectarisme et d’irrespect de la liberté d’expression de chacun".

piqué sur www.zigonet.com 08/09/2010

http://www.lexpress.fr/pictures/59/30332_le-president-sortant-des-jeunes-ump-benjamin-lancar-et-le-depute-um-david-douillet-le-27-juillet-2010-a-gujan-mestras.jpg

Benjy et son coach en relation publique

15:10 | Lien permanent | Commentaires (2) |

Commentaires

Faux, j'ai parlée quelques minutes avant avec lui et il était parfaitement sobre.

Écrit par : Curich | 22/09/2010

merci de votre témoignage

Écrit par : fred | 22/09/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu