Avertir le modérateur

11/12/2010

Alain Bauer intitulé « A la recherche de la criminologie : une enquête »

Les éditions CNRS ont publié un petit ouvrage d’Alain Bauer intitulé « A la recherche de la criminologie : une enquête ». Le livre correspond en fait au cours inaugural du 8 février 2010 effectué pour l’inauguration de la Chaire de criminologie au Conservatoire National des Arts et Métiers. Inauguration qui avait par ailleurs fait l’objet de polémique puisqu’elle avait été contestée par certains chercheurs de l’institution:

 

18 janvier 2009

Le Conseil d’Administration du Conservatoire National des Arts et Métiers doit se prononcer sur la nomination de Monsieur Alain Bauer à la Chaire de criminologie récemment créée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur.

m-entr_e_cnam.1232284285.JPGNous, chercheurs et enseignants chercheurs, professionnels, militants et bénévoles associatifs, tenons à faire connaître notre position aux membres de ce Conseil.

Etant donné l’absence de consensus :
- sur l’opportunité de la reconnaissance d’une science « criminologique » à l’Université,
- sur les thèses soutenues par M. Alain Bauer en matière de délinquance et de criminalité,
- sur la conception de l’insécurité et des moyens de la combattre dont M. Alain Bauer assure la promotion par ses activités de conseil et d’expertise,
logo-bauer.1231856346.jpg
Nous jugeons que la nomination de M. Alain Bauer sur un poste de titulaire de chaire au CNAM nuirait gravement à la crédibilité de cet établissement et aux actions de formation, d’études et de recherche qui y sont menées sur les problèmes sociaux.
Nous demandons donc au Conseil d’Administration de se prononcer défavorablement sur la création de cette chaire et la nomination de son titulaire.

Pour signer cette pétition, cliquez sur : contrechairecriminologie@gmail.com

voir sur ce blog Pourquoi nous ne voulons pas de la « nouvelle criminologie » et des projets de contrôle de la recherche sur la « sécurité intérieure » dans lesquels elle s’inscrit (pétition)

 

Il n’en demeure pas moins que ce texte est pertinent car Bauer y questionne le concept de criminologie et démontre avec des arguments précis la complexité du phénomène  qui a traditionnellement été enseigné en France de manière marginale au sein des facultés de droit.Il rappelle par ailleurs la spécificité de notre pays où la criminologie n’existe « que de manière incidente et dérobée, soit sous la forme de recherches effectuées sous d’autres bannières, soit sous la forme de travaux conduits par des « criminologues » autodidactes ou autoproclamés ». Cette faiblesse académique nous distinguerait de pays tels que le Canada ou l’Italie. Alain Bauer propose donc de nouvelles approches pour mieux identifier la réalité contemporaine des phénomènes criminels avec notamment l’importance des relations internationales, de l’économie numérique et de la prospective dans le cadre des analyses. Il insiste par ailleurs à juste titre sur le décryptage des « risques peu visibles » mis en relief par le sociologue allemand Ulrich Beck...

[Ulrich Beck ne parle pas des" risques peu visibles" en ce sens mais pose la question des limites de la prévention]


La recherche dans ce domaine se trouve alors, quant à elle, face à un dilemme : d’un côté elle doit anticiper et imaginer l’inimaginable, de l’autre cette volonté d’éclaircissement peut ouvrir la boîte de Pandore, et risque d’indiquer de nouvelles voies à d’éventuels terroristes. En imaginant des risques inimaginables jusqu’alors, l’analyse du risque peut donc sans le vouloir en engendrer de nouveaux. Or, si, dans une intention préventive, l’imagination est libérée de l’inhibition culturelle, la cantonnant à ne concevoir que des accidents fortuits, et qu’elle est poussée à concevoir le déclenchement voulu de catastrophes, la liberté et la démocratie risquent d’être ébranlées dans leurs fondements mêmes.

Ulrich Beck « La société du risque globalisé revue sous l'angle de la menace terroriste », Cahiers internationaux de sociologie 1/2003 (n° 114), p. 27-33.
URL :
www.cairn.info/revue-cahiers-internationaux-de-sociologie....
DOI : 10.3917/cis.114.0027.

 

... et qui nécessitent des « organes de perception » devant aider les acteurs et les citoyens à mieux cerner les dangers à venir. Propos lucides ou voeux pieux ? On se demande en effet ce qu’il en est sur un plan plus opérationnel car depuis cette conférence inaugurale, la Chaire en question brille surtout par sa discrétion en termes de recherche…

 

article piqué au tas sur blogs.lexpansion.com - 9/12/2010

http://farm3.static.flickr.com/2194/2052005844_e5af2587a9.jpg

 

Fire walk with me

 

10:46 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu