Avertir le modérateur

14/12/2010

L'appel au peuple des Amis de [la Commune de] Tarnac

Installation d'une scierie et d'un atelier bois, ouverture d'un lieu de rencontres, projet de maison de soins : les Amis de Tarnac regorgent de projets. Ils lancent un appel aux dons.

Au téléphone de l’épicerie générale de Tarnac, c’est Julien Coupat, lui-même, qui confirme le projet. Même s’il préfère ne pas s’étendre sur son contenu : « Voyez plutôt avec Benjamin ». Benjamin Rosoux, c’est le gérant du magasin général de la commune.

Après avoir défrayé la chronique, depuis deux ans, comme membres présumés d’une « structure en lien avec la mouvance anarcho-autonome », les jeunes du plateau travaillent désormais à l’aménagement du territoire sur lequel ils sont installés. Sans pour autant renoncer à leur projet de société.

Le plateau pas un refuge

C’est en tous les cas le sens d’un courriel qu’ils viennent de faire parvenir à leurs soutiens au nom d’un fond de dotation, baptisé « Les Amis de la commune de Tarnac ».

Dans ce texte, ils annoncent tout à la fois leurs projets et leurs besoins. Tout en assumant leurs idées : « Notre idée n’a jamais été de nous y réfugier (sur le plateau, NDLR), mais au contraire de nous y regrouper pour y élaborer d’autres rapports sociaux ».

Coté projets justement, renforcés par les deux ans qu’ils viennent de passer, ils confirment leur intention d’une installation durable entre Corrèze, Creuse et Haute-Vienne : « Ce plateau qu’il s’agissait de nettoyer de toute dissidence, finit par l’attirer comme magnétiquement. Quant à nous, tout cela n’a fait que tremper un peu plus notre détermination et nous attacher un peu plus fermement à réaliser nos perspectives initiales ».

" 90.000 euros d'ici janvier "

Après avoir pu maintenir l’épicerie générale de la commune, ils veulent se lancer dans « l’installation d’une scierie et d’un atelier bois afin de construire des habitats à bas coût pour qui viendrait repeupler le plateau ». À compter du printemps prochain, ils souhaitent également transformer le bâtiment principal de la ferme du Goutailloux en un « grand lieu ouvert à l’organisation de toutes sortes de rencontres ». Et, dans le courant 2012, ils espèrent faire l’acquisition d’un bâtiment dans le centre du bourg pour le transformer en « maison de soins accessible à tous ».

Mais, s’ils estiment avoir l’énergie et la volonté nécessaires à la réalisation de ces projets, les  Amis de la commune de Tarnac ont besoin d’argent. Le courrier envoyé doit permettre de récolter 90.000 euros « d’ici la fin du mois de janvier ».

Un appel aux dons (déductibles d’impôts) qu’ils justifient : « C’est un des paradoxes de l’époque qu’il faille de l’argent pour se doter des moyens de s’affranchir de l’argent. Or, quelque chose nous dit que ce n’est pas l’État qui, dans les circonstances présentes, va nous soutenir… ».

Pour étayer cette démarche, la structure créée a pris la forme d’un fonds de dotation qui a vocation à recueillir et redistribuer des fonds à des initiatives vivifiantes. Pour, concluent-ils, « rendre au mot partage un sens non dérisoire ».

Les Amis de la commune de Tarnac peuvent être contactés au magasin général de la commune, 12 rue du Tilleul, 19170 Tarnac.

Olivier BONNICHON

olivier.bonnichon@centrefrance.com

piqué au tas sur lamontagne.fr - 14/12/2010

18:50 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu