Avertir le modérateur

03/05/2011

Bernard S. "connaisseur" : Mort de Ben Laden , ça risque d'être pire qu'avant ...

http://www.manga-sanctuary.com/couvertures/big/un-de-perdu-dix-de-retrouves-livreillustre-volume-1-simple-46200.jpg

Directeur central du renseignement intérieur depuis le 2 juillet 2008, Bernard Squarcini, après avoir été préfet de police à Marseille, est aussi l'un des meilleurs connaisseurs du terrorisme multiforme en France. Il a accepté de répondre aux questions de La Provence.

- Comment la situation va désormais évoluer après la mort de Ben Laden selon vous ?
Bernard Squarcini : Ça risque d'être pire qu'avant. Ben Laden était un symbole des attentats du 11 septembre 2001, mais il n'intéresse plus personne. Il était considéré comme un vieux papi. Mais il a laissé derrière lui des lieutenants, des sous-directeurs, des gens qu'il a formés. Au Caucase, en Indonésie, en Chine et ailleurs. La suite continue. Cela peut contribuer à radicaliser certaines individualités. La mort de Ben Laden est assurément un beau coup pour les Américains, mais cela va rehausser la menace d'un cran. Il faut rester très attentifs. Ce n'est pas bon en termes de sécurité. Il a laissé des petits...

-… Vous étiez au courant de l'opération commando menée par les Américains ?
B.S. : Non, c'était une opération américaine et exclusivement américaine. Nous n'étions pas au courant.

- La mort de Ben Laden risque-t-elle, selon vous, d'aggraver la situation des otages français enlevés au Niger et actuellement détenus au Mali ?
B.S. : Si la France quitte l'Afghanistan, ils sont libérés tout de suite. C'est clair et net.

- Et celle des journalistes français otages en Afghanistan, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ?
B.S. : Pour eux, la situation est différente. C'est une autre planète. Ce sont des gens du cru qui les détiennent. Il faut arriver à trouver ceux qui siègent dans les conseils tribaux. C'est presque comme mener des négociations dans des assemblées de copropriété...
…
- Comment analysez-vous le risque pour la France et dans une ville comme Marseille ?
B.S. : La menace se relève de plus en plus. Il faut être vigilant et inquiet.
Il faut désormais surveiller tous les intérêts français au Sahel. Ce n'est pas bon pour nos ambassades, ce n'est pas bon pour les vols d'Air France. C'est ce que je disais dès le mois de septembre et d'octobre. Il faut faire du renseignement accru. On est sur des filières, on est sur des réseaux. On va accroître l'acquisition du renseignement opérationnel. On est d'ailleurs actuellement en mission au Maroc. Il faut surveiller le consulat américain à Marseille. Marseille est une ville portuaire. C'est important. Il faut faire preuve d'une vigilance importante.

piqué au tas sur laprovence;fr - 03/05/2011

20:03 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu