Avertir le modérateur

24/07/2011

Anders Behring Breivik, norvégien de souche, en croisade contre ses ennemis politique...

Deux attentats on été commis à une heure d'intervale en Norvège, le premier au moyen d'une voiture piégée devant des bâtiments, dont celui qui abritait les bureaux du Premier ministre Jens Stoltenberg et l'autre sur l'île d'Utoeya où se déroulait, comme chaque année, l'université d'été des jeunes du parti travailliste. Le parti travailliste forme depuis 2005 une coalition avec le Parti socialiste de gauche et le Parti du Centre.

Le premier article énonce les objectifs du parti [source wiki] :

« Le Parti norvégien du travail veut créer une société juste qui assure à tous les mêmes valeurs humaines. Nous bâtissons sur les valeurs de liberté, d'égalité et de solidarité. Nous désirons un monde sans guerre ni pauvreté, où des hommes libres et égaux ont une influence sur leurs conditions de vie, où les êtres humains vivent en harmonie avec la nature, et où l'exploitation capitaliste est combattue. Le Parti du travail veut développer notre pays comme une société démocratique, et nous collaborons avec ceux qui combattent pour la démocratie et les droits de l'homme dans les autres parties du monde. Le Parti du travail veut stimuler la tolérance et la diversité et lutter contre toutes les formes de discrimination. Nous voulons bâtir sur une interaction du travail et du capital, et à partir de notre vision de base, développer la volonté des peuples à la responsabilité et au pouvoir social. Pour concrétiser son but le Parti du travail cherchera la réalisation par le vote démocratique. Nos valeurs sociale-démocrates seront les guides pour notre travail politique. »

Dans un "manifeste", Anders Behring Breivik écrit (sous le pseudo Behring Breivik):

- "une guerre préventive contre les régimes culturellement marxistes/multiculturalistes d’Europe" afin "de repousser, battre ou affaiblir l’invasion/colonisation islamique en cours, pour avoir un avantage stratégique dans une guerre inévitable avant que la menace ne se matérialise".

- "Le temps du dialogue est passé. Nous avons donné une chance à la paix. L’heure de la résistance armée a sonné", dit-il également.
Frappé d’une croix des Templiers sur sa première page, le texte est rempli de références à des chefs de guerre chrétiens dans les conflits contre les musulmans.

templier_de_l'Otan.jpeg

Ce triste membre de "l’Ordre militaire et tribunal pénal européen - les chevaliers Templiers" a donc mis son discours en application en s'en prend uniquement à ses ennemis politique, car il n'est fait nullement mention de crime raciste au cours de ces deux attentas.

Pourquoi Anders Behring Breivik, Norvégien de souche qui vient de tirer depuis plus d'une heure sur des jeunes sans défense, n'a pas opposé de résistance face aux policiers de la Beredskapstroppen ? Pourquoi n'a-t-il pas tiré un seul coup de feu dans leur direction ? Il est interpelé, sans violence, en deux minutes...

Il n’a opposé aucune résistance

Les rescapés ont raconté des scènes atroces. Déguisé en policier, Breivik, sous couvert de rassurer les participants, ouvrait les tentes des militants avant de les abattre méthodiquement avec son fusil d’assaut M16 et son pistolet Glock qu’il rechargeait régulièrement. Des images terribles ont été prises par la police norvégienne en train de survoler les berges de la petite île, jonchées de victimes. Sur l’une de ces photos, le tueur, au milieu des corps, vise un jeune homme, qui l’implore d’un geste de l’épargner. En vain. Le suspect s’est laissé arrêter sans opposer la moindre résistance à l’arrivée de la police sur l’îlot livré pendant près de deux heures à la folie meurtrière de Breivik. Selon les témoignages recueillis, le tireur faisait feu toutes les dix secondes sur une victime. La police norvégienne vérifie toujours s’il n’avait pas de complice, comme certains survivants l’avancent. Face à l’impact de cet attentat sur la population, la Croix-Rouge norvégienne a ouvert partout dans le pays des centres d’accueil et d’écoute. Ce matin, une messe sera célébrée à la grande cathédrale d’Oslo à la mémoire des victimes. Tandis que tous les pays du monde apportent leur soutien et leur compassion au royaume scandinave.

piqué au tas sur leparisien.fr - 24/07/2011

18.03: Melding om at båt var på vei - 18.03: Boat is on it's way

18.09: Beredskapstroppen til stede på fastlandet -18.09: Beredskapstroppen (police special forces) arrives on the mainland

18.25: Beredskapstroppen gikk i land på Utøya - 18.25: Beredskapstroppen went ashore on Utøya

18.27: Gjerningsmannen pågripes. - 18.27: Perpetrator apprehended

source

 

15:16 | Lien permanent | Commentaires (1) |

Commentaires

C'est le premier endroit où je trouve des réponses à mes questions merci !

Écrit par : assurance pour animaux | 12/04/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu