Avertir le modérateur

07/09/2011

Nuage de Tchernobyl : la justice française pose sa chappe de plomb...

http://www.meteobelgique.be/images/stories/climatology/robert/Tcherno.jpg

La cour d'appel a donc accordé un non-lieu à l'ancien patron du Service central de protection contre les rayons ionisants (SCPRI), le professeur Pierre Pellerin. Il s'agissait de la seule personne mise en examen pour «tromperie aggravée» en 2006. Selon la Criirad, il aurait «diffusé des affirmations absurdes et irresponsables sur l’ampleur réelle de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Tchernobyl» et aurait «mis ainsi en danger la santé des citoyens de l’ex URSS, des pays de l’Est et de la France.»

La partie civile va se pourvoir en cassation

« C'est un point final à ce dossier. L'association qui regroupe les victimes va se pourvoir en cassation contre cet arrêt pour avoir épuisé toutes les voies de recours », a commenté Bernard Fau, l'avocat des parties civiles, après cette décision de la cour d'appel de Paris. « C'est une décision qui va laisser un goût amer du point de vue des victimes. Elle va également laisser un goût amer chez tous ceux qui dans la société civile ont attaché un intérêt à l'impact que peut avoir un nuage radioactif survolant un pays après une catastrophe nucléaire », a-t-il ajouté.

Selon le parquet général qui avait requis la fin de cette enquête, les analyses scientifiques versées au dossier s'accordent pour établir que la catastrophe nucléaire de 1986 n'a pas eu de conséquence sanitaire mesurable en France, en particulier aucun lien n'a été fait avec des maladies de la thyroïde. Selon un récent rapport d'experts dévoilé cet été, la proportion des troubles de la thyroïde aurait pourtant augmenté en Corse après l'accident de Tchernobyl. Les experts ont «observé une augmentation importante à très importante après 1986 dans l'espèce humaine de la proportion des troubles thyroïdiens par rapport aux autres affections endocriniennes, le pourcentage moyen étant de 44% et pouvant atteindre plus de 100%».

LeParisien.fr

 

10:09 | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

il est probable que les pouvoirs publics auraient eu la partie moins facile sans la passivité des historiens-sic lorsqu'en 2008 la nommée Albanel, non contente de reconduire dans sa "loi sur les Archives" toutes les clauses de délai-doublé déjà existantes dans celle de 1979 (sûreté de l'Etat... défense nationale... vie privée...), a introduit une nouvelle catégorie de documents inconsultables -et ce dans l'évidente intention d'empêcher toute curiosité autour des suites des premiers essais nucléaires.

Écrit par : luc | 09/09/2011

bonjour,
vu sur légifrance :

II.-Ne peuvent être consultées les archives publiques dont la communication est susceptible d'entraîner la diffusion d'informations permettant de concevoir, fabriquer, utiliser ou localiser des armes nucléaires, biologiques, chimiques ou toutes autres armes ayant des effets directs ou indirects de destruction d'un niveau analogue."

Écrit par : fred | 09/09/2011

@fred : j'en profite pour saluer la mémoire de Kurt Werner Schaechter, qui n'est plus de ce monde, et qui en photocopiant en catimini 12 000 documents aux Arc. dép. de la Haute-Garonne, et en rendant publics certains d'entre eux (notamment celui prouvant que la SNCF avait envoyé sa facture à la République après la guerre, pour ses transports vers les camps...) avait contribué à faire éclater le scandale de la rétention des archives publiques. Bien entendu la presse l'avait présenté comme un obsessionnel, ayant un compte-à-régler à propos de cette période, et l'avait présenté sous un jour passéiste, mais pour avoir été en contact avec lui je crois pouvoir dire que c'est aussi et surtout dans la perspective de situations comme celle-ci que se plaçait son action. Bien que n'ayant pas d'activité "militante" (mais ayant pour auteur préféré B. Traven, et ayant écrit une pièce de théâtre sur Rosa Luxembourg) il était animé par une certitude : ceux qui s'arrogent le droit de mentir au citoyen sur son passé s'arrogent celui, de lui mentir sur son présent.

Écrit par : luc | 09/09/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu