Avertir le modérateur

05/09/2012

Mireille "Pussy Bigotte" Mathieu aux prises avec Anastasie !!!

Mireille Mathieu dénonce le "sacrilège" des Pussy Riot

"Une église n'est pas un lieu pour pouvoir manifester, on peut manifester autrement. Une église est un lieu de recueillement, et c'est un sacrilège" de manifester comme l'ont fait les Pussy Riot, a déclaré Mireille Mathieu à la chaîne de télévision moscovite TV Tsentr lors d'une visite à Moscou.

La chanteuse, très populaire en Russie, a donné cette interview à l'occasion de sa venue à Moscou pour participer à une festival international de musique militaire où elle a interprété des chansons en russe...

piqué au tas sur francetvinfo.fr - 05/09/2012

 

Mercredi 5 septembre Mireille Mathieu affirme avoir été coupée

 

Une partie de l'interview de la star, où elle réclame «l'indulgence pour les trois jeunes femmes», aurait été coupée au montage, indique son entourage contacté par Le Parisien . Interrogé sur l'action des Pussy Riot, la chanteuse, catholique pratiquante, aurait répondu ainsi: «Je pense que ces jeunes filles ont été un peu inconscientes car une Eglise n'est pas un lieu pour manifester. On peut toujours manifester autrement. Une église étant un lieu de recueillement, c'est un sacrilège. Mais en tant que femme, artiste et chrétienne, je demande l'indulgence pour ces trois jeunes filles.

 

Mercredi 5 septembre - La télé russe dément toute «censure»

 

Contacté par l'AFP dans l'après-midi, le directeur des programmes de la tranche matinale de TV Tsentr, Vladislav Chekoïan, dément toute coupure. Après vérification des enregistrements, le directeur afffirme qu'«il n'y a pas cette phrase» où Mireille Mathieu demanderait l'indulgence pour les Pussy Riot. «Là où s'arrête ce que nous avons diffusé, s'arrête l'enregistrement. Il s'agit probablement d'un malentendu, Mireille Mathieu a pu prononcer cette phrase dans une autre interview. Nous sommes prêts à communiquer les enregistrements», a déclaré Vladislav Chekoïan.

 

Jeudi 6 septembre - La télé russe revient sur son démenti

 

Nouveau rebondissement. La chaîne russe revient sur son démenti et confirme cette fois au Figaro avoir bel et bien coupé une partie des propos de Mireille Mathieu au montage. La chaîne TV Centre impute cette «faute» à une jeune journaliste qui aurait, par peur, caché les rushs. La jeune femme est depuis en entretien avec le directeur de la chaîne et sera «punie pour falsification».

mireille mathieu,pussy riot,anastasie,ciseau

L'équipe éditoriale de TV Tsentr au prise avec la "jeune journaliste" afin de retrouver les "rush disparus" (photo via A.11)

 

«Les rushs avaient disparu. Nous avons débuté des recherches et avons finalement trouvé l'original qui avait disparu du serveur ainsi que d'une clé USB, et identifié la fameuse phrase», a indiqué Vladislav Chekoïan. Accusée de «fraude», la journaliste devrait être licenciée.

 

piqué au tas sur lefigaro.fr - 06/09/2012

mireille mathieu,pussu riot,russie

Mireille dans les coulisses d'un palais du Kremlin en novembre 2008... les rushs n'ont pas disparus !

13:51 | Lien permanent | Commentaires (3) |

Commentaires

Et en plus, il y a des sales stagiaires à la télé russe qui font mal leur boulot ... ils ne savent même pas correctement effacer un enregistrement :-)

Écrit par : Yram | 06/09/2012

ben disons qu'en Russie Poutinienne, ils sont plutôt habitués à l'effacement de journalistes (aka Anna Politkovskaïa, Ilias Chourpaïev, Gadji Abachilov)...

Écrit par : fred | 06/09/2012

C'est pas faux :/

Écrit par : Yram | 06/09/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu