Avertir le modérateur

02/02/2013

Article 11 - LA POLICE EST RÉPUBLICAINE, MAIS L’ORDRE RÉPUBLICAIN QU’ELLE ASSURE EST CAPITALISTE, RACISTE ET PATRIARCAL

violence policière,Malik Oussekine,Abdel Benyahia,Jean-Pierre Garnier,Makomé M’Bowolé,Mogniss H. Abdallah,mathieu Rigouste,Maurice Rasjfus,

à lire sur Article 11

08:27 | Lien permanent | Commentaires (0) |

30/01/2013

Alain Garrigou - Le sondage de trop

alain garrigou,sondage,populisme,entreprise,opinion,manipulation

article sur Régime d'opinion

alain garrigou,sondage,patrick buisson,front national,UMP,populisme,entreprise,opinion,manipulation

article sur Sauvons l'université

sondage,manipulation,justice,garrigou,science politique

19:32 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Populisme et racisme : Le Monde joue les incendiaires au service de la gauche réac’

populisme,racisme,rebellyon,causeur,ragemag

via Rebellyon.info

14:40 | Lien permanent | Commentaires (0) |

19/01/2013

Préférence nationale au 115

préférence nationale,sans-abirs,samu,social

Au SAMU social, le videur james Dalton fait la séléction à l'entrée...

samu socail,115,préférence nationale

piqué au tas sur rue89.fr

10:29 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les drones, un marché en pleine expansion

thales,Eagle,drone,Sonaca, Israeli Aerospace Industries,Thales

piqué au tas sur LeVif.be - 14/01/2013

10:07 | Lien permanent | Commentaires (0) |

13/01/2013

Somalie : Opération Corned-Beef à Bulomarer…par ce qu'il n'y a ici que des actes de gouvernement.

somalie,bulomarer,otage,BPC,Mistral,opération,france

...elle est seulement la furie de la destruction.

 

Le journal La Croix n'y va pas avec le dos de la cuillière et titre  :

somalie,otage,bulomarer,denis allex

Fichtre,

Alors que nos braves soldats s'en vont, par la fuite en avant dans l'expansion coloniale au-delà des frontières, arracher un gentil otage des griffes crochues des vilains barbus islamo-gauchistes dit "terroristes", La Croix, plutôt que de rentrer dans les rangs et faire corps avec la realpolitique appliqué par la France dans une future jeune démocratie Africaine, joue le jeu des "terroristes" en pointant du doigt "l'opération ratée"...

D'autres journaux ont préférés faire profil bas quand à l'issue, fatale, de cette opération :

somalie,COS,BPC,otage

"Essuyer des pertes", c'est comme passer un coup de torchon, actionner des essuie-glace, on fera mieux la prochaine fois, l'important c'est de participer... 

 

Alors pourquoi lancer une invincible armada là-bas, à Bulomarer en Somalie en janvier 2013 ?

Mais si, souviens toi, le 14 juillet 2009, en pleine fête nationale, des barbus bien renseignés ont enlevés deux "journalistes" :

enlèvement, journalistes,somalie 14 juillet 2009,

A l'époque ça avait fait un peu de bruit dans le milieu de la presse car la couverture de "journalistes" empruntée par nos barbouzes qui venaient s'installer à l'hôtel Sahafi mettait du coup les vrais journalistes d'investigation dans une facheuse posture en risquant de les faire passer pour des indics emmbeded et tout le toutim...

Un an auparavant, en août 2008, deux autres journalistes avait déjà été enlevé à Mogadiscio : Nigel Brennan et Amanda Lindhout (ils ont été libérés en novembre 2009). Petit détail, les pourparler ont eût lieu à l'hôtel Sahafi, là où allait se faire enlever nos deux pieds-nickelés un an après :

hôtel Sahafi,mogadiscio,somalie,enlèvement,otage,

Voilou pour le contexte et le rappel de barême...

Donc vendredi 11 janvier 2013, l'opération visant à exfiltrer l'otage à Bulomarer nous est présentée en des termes mirifiques par Le Point, porte parole des opérations occultes et spéciales des "services" et qui ne manque pas, à travers son article, de présenter le fleuron du savoir faire français, la vitrine des chantier navals STX de Saint-Nazaire : le BPC Mistral.

Si tu cherches l'article en ligne, tu noteras, lecteur, que le pompeux plumitif ne parle pas des autres otages, de possible dégats collatéraux sur des civils... il y flanquera juste une citation de Corneille "l'obscure clarté qui tombe des étoiles" pour tenter d'alléger sa grosse promotion de l'opération foirée :

BPC Mistral,somalie,otage,bulomarer,COS

Tu auras donc vite compris que ces opérations, techniques politiques du capitalisme, sont avant tout une mise en avant "in situ" de notre industrie d'armement et de nos capacités de projection d'hommes et matériels (terre-air-mer), le bâtiment Mistral ayant succité l'intêret "outre-Atlantique" :

BPC Mistral,somalie,hélicoptère,projection

Même la Russie est intéressée par le Mistral :

BPC Mistral,russie,saint nazaire,armement,marine

Mais, dans la sagesse qu'on lui connait, le gouvernement Russe préfére "repousser la contruction de 2013 à 2016" afin de déterminer la place de ces derniers dans la flotte russe (et oui):

BPC Mistral,russie

Bref, sur fond de tractations d'armement entre grandes puissances, de marchés à prendre pour les chantiers navals STX de Saint-Nazaire, de jeux de barbouzes entre pays de la coalition, qu'est ce que peut bien peser le poids de la vie humaine ? 

bpc mistral,armement,somalie,otage,opération

Cynisme assumé ou bravade de potache, les sponsors officiels de la Marine ont offert un petit sac au personnels à ponpon du Mistral pour les fêtes de fin d'année avec le logo de l'association "Gueules cassées, sourire quand même" :

BPC Mistral,gueules cassées

Le vieux militantisme donne l’exemple inverse.

  

16:18 | Lien permanent | Commentaires (0) |

08/01/2013

Strasbourg et ses voeux d'artifices...

Alors qu'Olivier Bitz, adjoint anti-pyrotechnie au maire PS de Strasbourg, appelle à une «interdiction générale» des pétards pour mettre fin à une "tradition stupide", on découvre avec étonnement la page "Voeux d'Artifices" sur le site de la ville de Strasbourg, qui vous invite à créer une carte de voeux en 4 étapes...

A la première on choisit un des deux personnages, Jeanne ou Antonin :

strasbourg,artifice,bitz,pétards

la deuxième étape permet de choisir entre 3 couleurs de boîte d'artifices :

artifices,strasbourg,bitz,pétards,tradition

la troisième propose deux lieux : la cathédrale ou la presqu'île Malraux. La quatrième étape permet de finaliser l'envoi avec un message et l'animation commence pour se terminer par... un feu d'artifice :

bitz,artifice,strasbourg,pétards,interdiction,tradition

Détonnant, non ?

10:28 | Lien permanent | Commentaires (0) |

19/12/2012

L'Europe se construit... autour du drone de combat nEUROn...

L'Etat français et le constructeur Dassault Aviation ont prôné la coopération européenne pour le développement du prochain avion de combat en Europe, lors de la présentation d'un précurseur de drone de combat européen dans le sud de la France.Le Neuron, un "démonstrateur" (laboratoire volant) de drone de combat qui a effectuait son premier vol en public aujourd'hui depuis la base aérienne d'Istres, a été développé avec le financement de six pays (France, Italie, Espagne, Grèce, Suède et Suisse) sous la direction de la France et de Dassault Aviation. Cette présentation, en vol et au sol, était organisée à l'intention des hautes autorités françaises et étrangères concernées par le programme. Charles Edestenne, PDG de Dassault Aviation, a souligné  lors de son discours qu'il s'agissait du "premier drone de combat construit en coopération, du premier avion de combat furtif, et du premier avion de combat complètement conçu et développé sur un plateau coopératif virtuel."

piqué au tas sur maritima.info - 19/12/12

L'Etat et Dassault prônent la coopération européenne sur les avions de combat 

Ce discours pro-européen tranche avec la pratique passée.

La France s'était retirée dans les années 80 du programme d'avion de combat Eurofighter, laissant la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie le construire ensemble pendant qu'elle finançait la construction du Rafale par Dassault. Les deux appareils se disputent depuis les marchés à l'exportation.

Si Dassault parle de coopération, c'est à des conditions auxquelles ne répondent pas les programmes européens actuels comme l'Eurofighter, l'avion de transport militaire A400M ou les hélicoptères militaires Tigre et NH90.

Charles Edelstenne a énuméré ces conditions qui ont permis, selon lui, le succès du Neuron: un soutien financier des Etats, "une organisation simple et claire" avec une seule agence gouvernementale (la DGA), et un maître d'oeuvre industriel unique (Dassault).

Il a en outre souligné le fait que les contributions de chaque partenaire ont été basées sur ses compétences "et non (sur) celles qu'il aurait pu acquérir aux frais du programme et donc du contribuable européen", et enfin l'utilisation des mêmes outils informatiques.

Le programme Neuron, a insisté M. Edelstenne, a respecté son budget de 405 millions d'euros. Le respect des budgets est une des fiertés de Dassault, dans une industrie où les dérapages budgétaires sont systématiques.

piqué au tas sur lepoint.fr - 19/12/12

16:34 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Biométrie - identification... MORPHO - SAFRAN

SAFRAN, MOPRHO,biométrie, identification,

Morpho (Safran), acteur majeur de l’identification, de la détection et des documents électroniques, confirme l’acquisition annoncée le 7 novembre dernier des entités CPS Technologies SAS et ABnote Czech sro auprès du groupe American Banknote Corporation. CPS Technologies SAS, leader de la personnalisation des cartes bancaires en France.[]

Morpho, est une société de haute technologie, acteur majeur de l’identification, de la détection et des documents électroniques dans le monde. Morpho est spécialisée dans les applications de gestion des droits des personnes ou de flux utilisant notamment la biométrie (n° 1 mondial), les terminaux sécurisés et la carte à puce. Ses équipements et systèmes intégrés contribuent, dans le monde entier, à la sûreté des transports, à la sécurisation des données, à la sécurité du citoyen et au maintien au plus haut niveau de la sûreté des États.

piqué au tas sur safran-group.com - 17/12/12

15:04 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Le Félin ne connait pas la crise...

 

félin,DGA,safran

La direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné fin novembre 2012, conformément aux prévisions, le 10 170e système Félin (fantassin à équipements et liaisons intégrés), permettant l’équipement d’un 10e régiment d’infanterie de l’armée de terre début 2013.

La réalisation du programme Félin repose sur un réseau d’entreprises françaises de haute technicité. Outre le maître d’œuvre Sagem (groupe Safran), sont concernés par le programme Félin les sociétés Nexter, Thales, Renault Trucks Defense, ELNO, MSA Gallet... Les systèmes Félin sont assemblés dans les sites Sagem de Poitiers (Vienne) et Fougères (Ille-et-Vilaine).

piqué au tas sur defense.gouv.fr - 13/12/12

14:49 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu