Avertir le modérateur

16/08/2010

No Border Bruxelles - Le camp : lieu et accès

Le camp aura lieu sur le site de TOUR&TAXIS. Il peut accueillir plusieurs milliers de campeurs.

Adresse : 86c avenue du Port, 1000 Bruxelles

Ce qu’il faut amener :

- tente
- sac de couchage
- matelas (le sol est en béton)
- tout matériel qui puisse aider à l’organisation du camp voir l’appel du groupe logistique
- ...

Accès : 1. En Voiture

EN VENANT D’ANVERS / PAYS-BAS > Prendre l’autoroute E19 en direction de Bruxelles > Prendre le Ring de Bruxelles, direction Gand jusqu’à la  sortie 7bis & 8 > Prendre direction EXPO > Directement prendre vers « Liège-Namur » (Luik-Namen) et  « Bruxelles-Laeken » pour rejoindre l’A12. > Suivre Bruxelles Centre > Passer devant le Palais de Laeken, ensuite passer sous  le chemin de fer > Aux feux, tourner à droite sur « Avenue du Port », passer à  gauche de la pompe Total > Longer le canal, le site de TOUR&TAXIS se trouve sur  votre droite

EN VENANT DE GAND / OSTENDE OU DE MONS / CHARLEROI / PARIS > Prendre l’autoroute E40 et suivre la direction  « Bruxelles-Koekelberg » > Prendre les tunnels à droite de la Basilique de Koekelberg > Prendre la sortie « Sainctelette ». > A la sortie du tunnel, tourner à gauche « Avenue du Port » > Le site de TOUR&TAXIS se trouve sur votre gauche

EN VENANT DE LIEGE / ALLEMAGNE > Suivre l’autoroute E40 jusque Bruxelles > Suivre la direction « Bruxelles-Meiser » > Aux feux, continuer tout droit > Suivre le boulevard « Lambermont » jusqu’au Pont Van Praet > Prendre à gauche sur le pont, l’Avenue du port > Suivre le canal en laissant la pompe Total sur votre droite > Le site de TOUR&TAXIS se trouve sur votre droite

EN VENANT DU LUXEMBOURG > Prendre l’autoroute E411 vers Bruxelles > Prendre l’autoroute E40 en direction de Bruxelles > Suivre les descriptions de Liège

2. EN BUS

14 : arrêt TOUR&TAXIS 57 : arrêt Steamers  (à proximité de l’entrée place des Armateurs) 89 : arrêt Picard (5 minutes à pied) 20 : arrêt Simonis (15 minutes à pied) 87 : arrêt Simonis (15 minutes à pied) 13 : arrêt Simonis (15 minutes à pied) De Lijn : ligne 245, arrêt TOUR&TAXIS.

3. EN TRAM 51 : arrêt Sainctelette (7 minutes à pied)

4. EN MÉTRO Ligne 2 : arrêt Ribaucourt (10 minutes à pied) ;  arrêt Yser (15 minutes à pied) Ligne 6 : arrêt Belgica ( 15 minutes à pied)

5. EN TRAIN La Gare du Nord se trouve à proximité du site (20 minutes à pied).

 

 

22:24 | Lien permanent | Commentaires (0) |

11/07/2010

Camp Action Climat - Liège | 29.07 > 04.08.10

La conférence de Copenhague a prouvé qu'on ne pouvait pas attendre de "nos" décideurs les mesures radicales nécessaires. Nous choisissons dès lors de nous unir pour agir nous-mêmes, notamment à travers ce camp climat organisé par des activistes belges néerlandophones et francophones.
Dans une optique d'empreinte écologique minimale, ce camp rassemble des centaines de personnes et ce, de manière autogérée. Durant une semaine s'enchainent workshops, débats, ateliers et actions. Ces actions non-violentes s'adressent directement à certaines structures responsables de crimes climatiques.
Lors du camp climat belge de l'été dernier, quelques 400 militants ont privé durant plusieurs heures le Port d'Anvers d'un important convoi de charbon et des actions contre d'autres cibles furent également menées.

Contact - info@campactionclimat.be This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it
Lire notre "vision politique"
Soutenez le camp climat !

dscn1440_s


L'organisation de ce camp se veut participative et s'ouvre à tout le monde qui souhaite s’y investir. Nous avons grand besoin de votre aide pour l'organisation de ce camp !

Voyez ci-dessous les différentes manières de nous aider et n'hésitez pas à nous contacter via : info@campactionclimat.be This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it


  • Soutien financier : 001-4334900-46 [International : IBAN: BE33 0014 3349 0046 | BIC: GEBA BE BB | Bank: BNP/Fortis Bank
  • Soutien promotionel : Des flyers sont disponibles, si vous désirez en distribuer dans votre ville, contactez-nous via info@campactionclimat.be This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it | Toute autre promotion est la bienvenue, n'hésitez pas à diffuser l'info à vos contact, sur votre fesse de bouc, etc.
    Sachez tout de même que ce camp n'est pas un festival mais un endroit convialement subversif !
  • Soutien logistique : Nous avons besoin de beaucoup de matériel. Si vous êtes en mesure de nous prêter du matériel veuillez nous contacter via info@campactionclimat.be This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it
    Liste non-exhaustive :
    Tentes/chapiteaux, tables et bancs, outillage, eoliennes/panneaux solaires, tracteur, toilettes sèches, four solaire, pallettes/ballots de foin, grandes citernes, robinets d'extérieur, grand bidons, futs en métal et bois pour le feu, véhicules, brouettes, et tout autre chose pouvant être utile un camp action climat...
  • Soutien humain : Depuis le montage jusqu'au démontage du camp, nous aurons besoin de beaucoup de gens dont certains seront amenés à assumer certaines responsabilités en fonction de leurs compétences. Il s'agira soit de coordoner une équipe spécifique  ou la renforcer.
    Voici le type de compétences recherchées : gestion de l'alimentation en eau, alimentation electrique, gestion des incedies, connaissance juridiques, capacité en gestion des conflits, cuisine, gestion des toilettes sèches, traduction (engl, nl, fr), sécurité et relation police, médiation de débats, connaissances médicales/secourisme, bar,...
  • Soutien pédagogique : Nous recherchons des personnes ou organisations pouvant animer des workshops ou des conférences sur des thèmes écologiques concrets. Cela peut aller d'un workshop sur le compostage jusqu'à une conférence sur le lobbyisme des entreprises... Par ailleurs, nous tenonscette année, à discuter de la tension entre Emploi et Environnement. Si vous avez informations à ce sujet, contactez-nous. Contact : info@campactionclimat.be

18:08 | Lien permanent | Commentaires (0) |

03/07/2010

Nice accueillera le prochain sommet du G8/G20 - 2011

Le récent sommet Afrique-France aura donc été décisif. Depuis Huntsville (Canada) Nicolas Sarkozy a confirmé ce week-end que Nice accueillerait le prochain sommet du G8/G20 probablement "autour du printemps prochain".

2011 sera l'année de la présidence française du groupe des 8 pays les plus industrialisés. La France devrait également prendre les rênes du G20 pour un an à l'issue du sommet de Séoul en novembre prochain.

POURQUOI NICE ?

On connaît les relations de confiance et d'amitié qui unissent le chef de l'Etat et son ministre délégué à l'Industrie. C'est sans oublier que Nice et plus largement les Alpes-Maritimes sont clairement les premiers bastions de l'électorat UMP. Offrir un sommet de cette envergure en 2011, en pleine pré-campagne électorale, quelques mois avant l'échéance du mandat présidentiel ce n'est pas anodin. Tant mieux pour la ville de Nice et pour la côte d'azur qui bénéficient dores et déjà d'un supplément de publicité plutôt bienvenu par les temps qui courent.

Le budget consacré à l'organisation du forum pourrait coûter à la France une centaine de millions d'euros. C'est l'engagement pris par Nicolas Sarkozy hier indiquant que le montant global serait dix fois inférieur à ce qu'il en a couté au Canada. Une débauche de dollars qui provoque outre atlantique une vague d'indignation sans précédent.

En positionnant Nice comme ville hôte des plus grands rendez-vous diplomatiques et politiques qui soient, peut-être alors que la cité pourra faire fructifier son image sur le long terme. L'objectif est bien de faire de Nice une destination beaucoup plus attractive dans le monde des affaires. Organiser davantage de congrès et autres réunions "incentive" complèterait idéalement le marché qui génère le plus de recettes : le secteur du tourisme individuel. Aujourd'hui, Nice se classe dans le top 60 des villes les mieux placées au monde. C'est déjà pas mal mais la marge de progression est encore grande.

Encore faut-il disposer d'un centre d'affaires et de congrès à la hauteur des ambitions. Le Palais Acropolis semble sur ce point un peu en deçà des critères exigés par les clients. D'içi à ce que cela devienne le prochain grand chantier du maire de Nice, on ne sait jamais. Ce ne serait pas superflu pour une fois. Jean-Christophe DIMINO

piqué au tas chez www.hyperlocalnews.fr - 27/06/2010

 

Le prochain G8/G20 se tiendra à Nice

Deauville était sur les rangs. Ce sera Nice. Le prochain sommet du G8 «se tiendra à Nice vraisemblablement à une date autour du printemps que nous sommes en train de rechercher en consensus avec nos partenaires», a déclaré M. Sarkozy lors d'une conférence de presse.

Interrogé sur la polémique provoquée au Canada par le prix de l'organisation des sommets des G8 et G20, estimé à près d'un milliard de dollars, Nicolas Sarkozy a assuré que les sommets des deux instances qui seront organisés en France l'an prochain coûteraient «dix fois» moins.

«S'agissant du G8-G20 français, même si je ne peux pas confirmer les chiffres que vous indiquez sur le coût du G20 au Canada, ils seront dix fois inférieurs, exactement», a-t-il promis.

En plus de la présidence du G8 à partir du 1er janvier 2011, la France prendra pour un an les commandes du G20 après son sommet de Séoul prévu les 12 et 13 novembre prochains.

piqué au tas chez Ouest-fRance - 26/06/2010

01:03 | Lien permanent | Commentaires (1) |

26/06/2010

Soirée de soutien au prochain No Border Camp à Bruxelles samedi 3 juillet 2010

affiche_noborder_3juillet_b.png

Samedi 3 juillet, à partir de 21h au Bocal Royal
(Rue Royal 123 à 1000 Bruxelles)


Avec :
- DJ Local Position Soundsystem
- DJ Jahroen
- DJ No Border


Entrée : prix libre


En soutien au prochain No Border Camp de Bruxelles

Infos, affiches & flyers:  http://www.noborderbxl.eu.org/spip.php?article55

16:58 | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/06/2010

Petite nouvelle ... (de chez UHD)

jeudi 17 juin 2010

Petite nouvelle ...

 




Suite au post "Sur une initiative parlementaire...", nous avons reçu dans notre boîte à lettre électronique une petite nouvelle en provenance des Fragments du visible, qui nous informe que le colloque consacré au "Bilan des 25 ans des lois anti-terroristes" n'aura pas lieu le 21 juin 2010...

Nous transmettons ici le message (avec l'accord des expéditeurs) :

Salut à tous,


Nous avons pensé utile de prendre le temps d’un petit mot à propos l’article concernant le colloque sur les lois anti-terroristes.

Tout à fait conscient que l’on ne demande pas à Proudhon de rédiger un acte de propriété, on peut comprendre qu’un anarchiste ne se voit pas à l’Assemblé Nationale.

Ce colloque s’inscrivait et s’inscrit dans la continuité notamment de la remise en cause de l’article 421, de la notion d’association de malfaiteurs et plus largement de la transformation de l’État de Droit en outil sécuritaire.

De la même manière, il peut être utile et agréable de poser la question d’une dissolution de la D.C.R.I. comme structure qui mêle le Renseignement et le Judiciaire.

Nous avons appris que ce colloque ne se tiendra pas le 21 Juin 2010, mais durant la seconde quinzaine d’Octobre, à la veille des deux ans du 11 Novembre.

Période envisagée par de multiples prises de paroles. (vidéos, éditoriales, évènements etc…) dont ce colloque sera un de ces moments.

Merci pour la minute d'attention.


L'équipe de Fragments du visible


Pris avec camaraderie chez UHD - 18/06/2010

21:36 | Lien permanent | Commentaires (0) |

13/06/2010

Sommet du G8 G20 Toronto 25, 26 et 27 juin 2010 - J'ai 20 va chier

Dans deux semaines le monde entier aura les yeux rivés sur le Canada. Des dizaines de grosses huiles d'états s'emmènent au pays du castor pour le G8/G20. Ces messieurs (pour la plupart) prendront alors des décisions pour votre avenir sécuritaire et économique sans que vous ne soyez consulté. Déjà, les dépenses pour les dispositifs de sécurité s'annoncent encore plus salé que lors des jeux olympiques qui avaient pourtant duré deux semaines. Le subtil gouvernement conservateur a même construit un fantastique club med hawaïen pour l'espace barricadé réservé aux journalistes, à vos frais, pour vanter les vertus touristiques de la région (Et incidemment, occulter les enjeux du G8/G20).

Heureusement, la mobilisation des opposants s'active. Les musiciens, entre autre, mettent leur grain de sable dans la machine capitaliste. Voici deux hymnes libertaires anti-g20.

Mise en demeure vous offre ainsi un splendide fond d'écran et une toune. Elle s'intitule, amoureusement, J'ai 20 va chier.
J'ai 20 va chier.mp3

Les rappeurs AK et Illogik quant a eux, vous proposent quant a eux un rap réfléchit qui apporte, en prime, un louable effort pédagogique.

piqué chez Voix de faits

Le RAGE, conjointement avec la CLAC 2010, organise un transport collectif par autobus vers Toronto à l’occasion du G20

Si vous partez en voiture ou si vous vous rendez à Toronto avant vendredi, des informations sont disponibles à ce sujet un peu plus bas.

Vous voulez réserver une ou plusieurs places sur un autobus qui se dirige vers Toronto pendant le sommet du G20 les 25, 26 et 27 juin? Communiquez avec le Comité transports de la Convergence de luttes anticapitalistes/Regroupement anti-G20 étudiant (CLAC/RAGE) à l’adresse suivante : transportg20@gmail.com avant le dimanche 20 juin.

Ce que vous devez préciser dans votre e-mail :

-Le nombre de places que vous réservez

-L’heure de départ que vous souhaitez (matin / soir)

-Le montant de votre contribution (20$ nécessaire, contribution suggérée de 20$-40$)

- Si vous avez besoin d’hébergement, pour combien de personnes, apportez-vous votre tente, etc? (Voir la section sur l’hébergement pour plus de détails)

Si vous prévoyez utiliser le transport collectif organisé par la CLAC et le RAGE, NOUS VOUS PRIONS DE RESPECTER LA SÉCURITÉ DE TOUTES ET TOUS. N’apportez pas de drogues ou d’armes dans vos bagages ou sur votre personne, ou quoi que ce soit d’autre qui puisse compromettre la sécurité des autres passager-e-s.

Informations

Il y aura deux départs vers Toronto. Les premiers autobus partiront un peu après 6h du matin de Montréal, le vendredi 25 juin. Le deuxième départ se fera à 18h. SVP nous laisser savoir à quel départ vous comptez vous présenter pour que l’on puisse réserver le bon nombre d’autobus en matinée comme en soirée. Pour connaître le lieu du départ, communiquez avec nous par courriel. Le retour de Toronto vers Montréal se fera le dimanche à 16h pour arriver avant minuit.

En raison des coûts élevés des autobus et de l’état dramatique de nos finances, le montant minimal obligatoire de la contribution est de 20$. Elle sera recueillie à l’embarquement. De plus, si vous pouvez donner plus, nous vous invitons à contribuer davantage afin de permettre aux personnes plus démunies d’utiliser également le transport et de nous permettre de rembourser les prêts effectués. Nous vous demandons donc de nous laisser savoir le  montant de votre contribution afin de nous permettre une prévision plus exacte de nos finances. Veuillez noter que personne ne vous refusera l’accès aux autobus si vous êtes à court d’argent, mais tentez tout de même de contribuer dans la mesure de vos moyens.

Au niveau de l’hébergement à Toronto
Afin de vous mettre en contact avec des miliantEs à Toronto et de prévoir la logistique d’hébergement, nous avons besoin de connaître plusieurs détails. Le comité en charge de l’hébergement a aussi besoin de savoir qui a besoin d’hébergement, pour combien de personnes, quels sont vos besoins spéciaux et si vous pouvez apporter une tente et du matériel de camping. S’il vous plaît, réservez votre hébergement avec nous le plus rapidement possible, et non pas avec Toronto Community Mobilization Network.

Si vous n’utilisez pas le transport collectif:

Pour ceux et celles qui partiront en voiture, nous vous invitons à communiquer avec nous si vous avez des places disponibles. Vous pouvez également vous présenter au départ des autobus. Si vous partez vendredi avec les autobus, nous pouvons nous occuper de votre hébergement.

Si vous compter arriver avant vendredi à Toronto (donc par vos propres moyens) et que vous avez besoin d’hébergement, vous devez vous inscrire sur le site de Toronto Community Mobilization Network: http://g20.torontomobilize.org/visitorhousing

Au niveau de la réservation
Un code alphanumérique vous sera transmis en réponse à votre email, afin de vous reconnaître à l’embarcadère, sans pour autant vous identifier par votre nom. Ce code permettra aussi de donner priorité aux personnes ayant réservé une place sur les autobus à l’embarcadère. Sans réservation et confirmation, il est fort probable que vous n’ayez pas de place dans un autobus. Si vous devez annuler, veuillez nous en avisez le plus tôt possible, pour que nous puissions offrir votre place à une autre personne.

De plus, soyez avertiEs que les manifestations contre les sommets du G8/G20 font souvent face à un niveau élevé de répression policière. La police risque de procéder à des arrestations arbitraires et massives dans un but politique afin de nous empêcher de manifester et d’agir. La très vaste majorité de ces arrestations ont comme objet premier de dégager les rues et ne se soldent pas en accusation criminelle ou grave. Il est toutefois d’importance première que vous preniez toutes les précautions nécessaires si votre statut légal pourrait être compromis d’une façon indésirable à vos yeux, par votre participation à la résistance contre les sommets du G8/G20.

piqué chez rage2010.net

12:27 | Lien permanent | Commentaires (0) |

SOLIDARITE AVEC ARDY ! 14 juin 2010 à Strasbourg - Parlement européen de 14h à 17h

Début mai à Valmont (Moselle) une famille kossovar se fait expulser par une vingtaine de CRS et gardes mobiles sur ordre du sous-préfet. Cette famille a un enfant polyhandicapé, Ardy, qui nécessite des soins assez lourds, et pour cause, à 10 ans Ardy a subit un accident vasculaire cérébral, le laissant inerte physiquement et mentalement très amoindri. c’est pourquoi Ardy est hébergé dans un Institut Médico Educatif (IME) "Les Jonquilles" dans une ville voisine à Freyming-Merlebach.

Ni une, ni deux la même équipe de défenseurs de la justice (comme en 1941) débarque à l’improviste dans l’Institut pour rafler également l’adolescent. Le personnel soignant choqué par un tel déploiement de forces tente de s’y opposer. En vain, malgré les résistances, Ardy et sa famille sont conduit au centre de rétention de Metz le soir même et expulsés le lendemain (en oubliant le fauteuil sur le tarmac), histoire de prendre de vitesse les différentes résistances qui s’organisent. Seulement voilà, pour survivre Ardy a besoin d’un traitement médicamenteux pointu, qui n’éxiste pas au kossovo. Solution des politicards (dont le sous-préfet qui "assume") : Ardy aura ses médicaments au Kossovo par voie postale pendant deux mois !!

Pour refuser l’inacceptable (c’est- à- dire l’expulsion des sans-papiers !) et dépasser la simple miséricode en voyant seulement en Ardy un malheureux handicapé, opposons nous systématiquement aux politiques xénophobes de rafles des sans-papiers.

Rendez-vous devant le parlement européen de Strasbourg lundi 14 juin de 14h à 17h, parce que les politiques fascisantes d’expulsion ont lieu au niveau européen, répondons au niveau européen.Les patries, les nationalités, les frontières n’existent que pour faire oublier aux peuples qu’ils sont gouvernés et exploités par leurs classes dominantes.Il est aussi plus facile (et d’autant plus en temps de crise) pour les puissants de nous faire regarder ailleurs en désignant un ennemi qui n’en est pas un : l’étranger.

Les sans-papiers et tous les autres travailleurs de la terre, n’ont qu’un réel ennemi commun : le capital.

Soyons solidaires des sans-papiers !

[CNT Forbach] - 12/06/2010

 

Expulsion d’Ardy, jeune kosovar polyhandicapé : il y a urgence, sa santé se dégrade !
Communiqué commun APF - LDH - RESF
Quinze jours après l’expulsion d’Ardy, jeune polyhandicapé kosovar, et de sa famille, l’Association des Paralysés de France (APF), la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et Réseau Éducation sans Frontières (RESF), mobilisés pour son retour, lancent un cri d’alarme et d’indignation !

L’état de santé de l’adolescent se dégrade et sa prise en charge au Kosovo apparaît difficile. En parallèle, du côté du président de la République et du gouvernement, le silence sur cette affaire est assourdissant ! L’APF, la LDH et RESF font appel au soutien de toutes les associations de défense des droits et de tous les citoyens ! L’APF, la LDH et RESF demandent le retour d’Ardy et de sa famille et souhaitent vivement que les pouvoirs publics fassent toute la transparence sur la situation réelle d’Ardy ! L’APF, la LDH et RESF sont révoltés par le silence assourdissant du président de la République et du gouvernement dans cette affaire ! Un silence d’autant plus déplorable que le jeune homme, censé ne pas être mis en danger par le renvoi dans son pays, va mal !

L’état de santé d’Ardy se dégrade : c’est ce que déclarent les médecins qui le suivent à Pristina, ajoutant qu’ils n’ont pas les moyens médicaux de le prendre en charge – contrairement aux affirmations des pouvoirs publics français pour justifier son expulsion ! En effet, pour les médecins kosovars : « A cause de la progressivité de la maladie, le besoin de l’enfant pour la nutrition entérale continuelle et pour le traitement multidisciplinaire, nous pensons que l’enfant a besoin d’un traitement ultérieur à l’étranger. »

L’APF, la LDH et RESF rappellent que l’état de santé d’une personne malade et la nécessité de soins quotidiens importants ne peuvent pas passer au second plan, derrière une politique gouvernementale qui consiste à « faire du chiffre » en matière d’expulsions !

L’APF, la LDH et RESF demandent instamment le retour du jeune Ardy et de sa famille.

Les associations demandent aussi à ce que toute la transparence soit faite sur la situation réelle du jeune garçon !

L’APF, la LDH et RESF demandent enfin leur soutien à toutes les associations de défense des droits et à tous les citoyens.

Pour suivre la mobilisation locale et signer la pétition pour le retour d’Ardy : http://blogardy.over-blog.com/

Rappel des faits :
Le 6 mai dernier, l’Association des Paralysés de France (APF) et le Réseau Éducation sans Frontières (RESF) se révoltaient face à l’expulsion d’un jeune polyhandicapé de 15 ans, Ardy, accueilli à l’Institut d’Éducation Motrice (IEM) « Les Jonquilles » à Freyming-Merlebach (57). En effet, le lundi 3 mai à 21h, des policiers et des gendarmes ont fait irruption dans l’IEM. Munis d’une décision préfectorale d’expulsion, ils ont emmené avec eux le jeune, devant le personnel soignant choqué et impuissant. Après avoir passé la nuit au Centre de Rétention Administrative de Metz, il a été expulsé de France avec sa famille, mardi 4 mai à 10h par avion à destination du Kosovo. Ce jeune polyhandicapé accueilli dans un IEM depuis mars 2010, est d’origine kosovare. Arrivé clandestinement en France avec ses parents, sa grande sœur et son frère, sa famille a été accueillie en Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale, tandis que la Maison départementale des personnes handicapées a orienté le jeune atteint d’une maladie évolutive vers l’IEM « Les Jonquilles ». Une demande de régularisation pour la famille avait été instruite par des travailleurs sociaux. C’est par le biais de l’association RESF que l’APF a appris l’expulsion de la famille par avion le lendemain matin, mardi à 10h. Toute la procédure d’expulsion avait été organisée à l’avance puis exécutée dans la précipitation afin que l’expulsion passe inaperçue et ne soulève pas des vagues de protestation, légitimes au regard de l’état de santé de l’enfant.

Vous pouvez télécharger le communiqué !

LDH - 20/05/2010

 

Communiqué commun APF LDH RESF / Expulsion d’Ardy, jeune kosovar polyhandicapé : il y a urgence, sa santé se dégrade !
14 juin : Appel à manifestation au Parlement Européen à Strasbourg

Voir l’appel à manifestation du 14 juin

Pour suivre la mobilisation locale et signer la pétition pour le retour d’Ardy : http://blogardy.over-blog.com/

Vous pouvez aussi signer directement ici : http://resf.info/P1558

RESF -

 

Les autorités françaises suspectent une privation de soins du polyhandicapé expulsé au Kosovo

Deux mois après l'expulsion d'Ardy Vrenezi, un jeune polyhandicapé kosovar, et de sa famille, le 4 mai, les associations qui dénonçaient une dégradation de son état de santé et une mauvaise prise en charge au Kosovo ont eu raison de l'attentisme de la préfecture de Moselle. Le 2 juin, celle-ci a décidé d'envoyer une équipe médicale sur place et a rédigé un rapport de mission que Le Monde a pu consulter. Alors que le collectif associatif qui soutient Ardy Vrenezi appelle à manifester, le 14 juin, devant le Parlement européen, à Bruxelles, le rapport édité sous la tutelle de l'Agence régionale de santé (ARS) de Lorraine, le 7 juin, suspecte les parents d'Ardy de le priver de soins dans l'espoir d'obtenir un retour en France.

L'équipe de la préfecture était composée d'une pharmacienne et de deux médecins, dont un spécialiste des états végétatifs comme en souffre Ardy. Elle s'est rendue à Pristina pour une journée complète d'inspection. Au cours de ce déplacement – qui a coûté 1 264 euros – ils ont rencontré une quarantaine de personnes dont Ardy, sa famille, et leurs médecins. Dans son préambule, le rapport de l'ARS note toutefois que "l'écart entre le système de santé français et kosovar est évident" et que la "mission n'a pas pour but de mettre en évidence ce truisme".

Selon le rapport, la dégradation de santé de l'adolescent a en fait "un rapport probable avec l'interruption de tout ou partie du traitement". Il ne "préjuge pas de l'origine de cette interruption" mais il rapporte le récit des médecins kosovars. Ces derniers ont constaté que le "traitement n'était pas suivi" le 12 mai, lorsque le père s'est présenté au centre de soins primaires de sa ville pour un "épisode aigu" d'épilepsie d'Ardy. Dans ce centre, le dossier de l'enfant "est connu de longue date", et à cause de son état grave, Ardy a dû être transféré à la clinique universitaire pédiatrique de Pristina, la capitale.

"SITUATION HONTEUSE"

Le père se plaint alors de ne pas trouver dans les pharmacies environnantes un des médicaments prescrits – le Kepra – et il regrette son prix trop élevé. Mais selon la préfecture, la famille Vrenezi a reçu un stock de cette molécule avant d'être expulsée ainsi qu'une ordonnance de renouvellement. L'équipe française a fait une tournée "aléatoire" des pharmacies. Elle admet qu'elle n'en a trouvé qu'une seule – sur six visitées – où le Kepra était disponible. Celle-ci se situe à Pristina, à 70 kilomètres de Malishevo. On n'y trouve la molécule qu'en "comprimés" et pas en "solution buvable", comme Ardy – qui a des problèmes de déglutition – y a été habitué en France.

Deux autres médicaments prescrits sont eux "disponibles gratuitement" dans les pharmacies kosovares car présents sur la liste essentielle de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il existe aussi une "maison spécialisée pour la prise en charge d'enfants handicapés" à Malishevo, où les Vrenezi résident. Celle-ci propose des séances de kinésithérapie deux fois par semaine comme en nécessite Ardy, mais la famille ne s'y est pas présentée.

D'après le rapport, les Vrenezi étaient aussi censés, à leur arrivée au Kosovo, entamer une procédure pour obtenir dans un délai d'environ un mois une "allocation d'aide spécifique aux handicapés" d'un montant de 100 euros mensuel. Mais la famille n'aurait fait "aucune" démarche. Le rapport cite anonymement un pédiatre qui considère la "situation honteuse" pour la famille. Le rapport concède que les 100 euros mensuels seraient insuffisants pour couvrir les frais d'Ardy qui s'élèvent en réalité à 300 euros par mois. Mais le gouvernement kosovar aurait "indiqué la possibilité d'une aide exceptionnelle".

Le 12 mai, le neuropédiatre qui reçoit le père et l'enfant à la clinique de Pristina propose donc de modifier le traitement. Une "substitution thérapeutique" dont il a une "bonne pratique", ayant eu à traiter "cinq ou six cas identiques à la pathologie rare d'Ardy". Mais le père refuse et le 25 mai, l'adolescent doit de nouveau être hospitalisé.

Il est cette fois pris en charge à la clinique universitaire de neurologie de la capitale. C'est là que l'équipe de la préfecture "voit" Ardy le 2 juin. Selon les médecins français, l'adolescent, âgé de 15 ans, est bien pris en charge. L'un des médecins kosovars a été "formé à la Salpêtrière", à Paris. Ardy n'est pas dans le coma, il ne l'aurait "jamais été". Il peut "faire quelques pas dans le couloir" et "n'apparait pas dénutri". La maladie d'Ardy est par contre clairement décrite par les médecins kosovars comme "incurable", avec une "évolution progressive et fatale à terme".

UNE PRISE EN CHARGE PARTIELLE

Isabelle Kieffer, la pédiatre qui a suivi Ardy à l'institut médico-éducatif de Sarrebourg (Moselle) durant les mois d'examen de la demande d'asile de ses parents – finalement déboutés – s'offusque de ce rapport. C'est elle qui suit le dossier au plus près depuis le début de l'affaire. Et d'après elle, la prise en charge d'Ardy au Kosovo n'en reste pas moins "partielle". Elle estime que même s'il y a des services de kinésithérapie disponibles à Malishevo, "il n'y a pas de séances d'orthophonie et de psychomotricité possibles" comme en bénéficiait Ardy en France. Selon elle, les médecins français en mission au Kosovo ont par ailleurs seulement "vu" Ardy, ils ne l'ont pas "examiné".

Mme Kieffer est au courant du contenu du rapport de l'ARS depuis le retour de l'équipe, le 2 juin, car les médecins l'ont contactée pour lui faire part de leurs observations. Elle admet que les détails de ce rapport n'apparaissent pas dans les communiqués de presse du collectif qui soutient Ardy. Un collectif dont fait notamment partie l'Association des paralysés de France (APF), le réseau éducation sans frontières (RESF) et la Ligue des droits de l'homme (LDH). "J'ai rédigé un compte-rendu et j'ai demandé à l'APF de le publier mais cela n'a pas été fait, je suis seule, je ne peux pas tout faire." Selon elle, les témoignages des médecins kosovars cités dans le rapport sont aussi à prendre avec précaution "car nous avons l'impression qu'ils ont eu des pressions".

L'enjeu de l'affaire Ardy, pour Mme Kieffer, n'est pas dans les révélations du rapport. "Il est évident que la maladie d'Ardy est incurable. La question c'est dans quelles conditions va-t-il mourir, à quelle vitesse et comment ?" La pédiatre rappelle que le 15 avril, Thomas Hammarberg, le commissaire aux droits de l'homme du Conseil européen s'est déclaré "préoccupé" par le fait que plusieurs gouvernements européens procèdent à des retours forcés de réfugiés vers le Kosovo. Elise Vincent

Piqué au tas dans Le Monde - 11/06/2010

08:50 | Lien permanent | Commentaires (0) |

04/06/2010

Samedi 05 Juin 2010 - Liste des manifestations et rassemblements de protestation en France contre l’acte criminel israélien perpétré à l’encontre de la flottille internationale de la liberté

Le Collectif National pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens dénonce l’attaque meurtrière de la flottille de la liberté pour Gaza, par l’armée israélienne dans les eaux territoriales internationales et appelle à manifester pour exiger
Maintenant !


La levée du Blocus illégal de Gaza

La fin de l’impunité d’Israël

jugement de tous les crimes de guerre

Des sanctions internationales

suspension de l’Accord d’association avec l’Union Européenne

- Libération immédiate de TOUS les militants-es de la solidarité internationale, de toutes les nationalités détenus-es en Israël

- Acheminement de toute la cargaison humanitaire à Gaza sous contrôle international

- Retour de tous les bateaux.


Samedi 5 juin à 15h

Place de la Bastille

en direction des Invalides

Sur la tribune à l’arrivée : les Français de la flottille de la liberté pour Gaza
Liste des manifestations et rassemblements en France :

- ANNECY : Samedi 05 Juin à 14h30, toujours devant la préfecture à Annecy

- AUBENAS : Samedi 05 Juin à 11 h,Au rond point au champ de mars

- AVIGNON : Samedi 05 Juin, à 14 h 30 à la Gare - SNCF - AVIGNON. Une manif de quartiers démarrera à 13 H 30 de la Fromenterie (Rocade) pour arriver à la gare à 14h 30 (D’où le cortège unitaire convergera vers la place de l’Horloge-Palais des papes)

- BAYONNE : Samedi 05 Juin à 11 h devant la mairie

- BEAUVAIS : Table de signatures de pétitions, Samedi 05 Juin, 15h à 17h, Fontaine rue piétonne

- BLOIS : Samedi 05 Juin à 15 h, devant la préfecture

- BORDEAUX : Samedi 05 Juin à 15h Place de la Victoire

- CAEN : Samedi 05 Juin à 15h devant la Préfecture

- CLERMONT FERRAND : Samedi 05 Juin à 14h30 Place de Jaude

- DOUAI : Samedi 05 Juin à 18h30 devant la Poste

- DUNKERQUE : Samedi 05 Juin à 15h30 devant la Communauté Urbaine de Dunkerque

- EVRY : Samedi 05 Juin à 14h Place des Droits de l’Homme

- GRENOBLE : Samedi 5 juin à 15h30, rue Felix Poulat

- LE HAVRE : Samedi 05 Juin à 15h place de l’hôtel de ville

- LIMOGES Samedi 05 Juin à 15 h au départ de la place de la Motte

- LYON : Samedi 05 Juin à 15 h, place Bellecourt

- MARSEILLE : Samedi 05 Juin à 15h à de la Porte d’Aix au Consulat d’Israël

- MANOSQUE : Samedi 05 Juin, à 14h30 porte Saunerie.

- MONTPELLIER : Samedi 05 Juin de 12h à 15h depuis la place de la Comédie jusqu’à l’Hôtel de la Région

- MONTAUBAN : Samedi 05 Juin à Montauban à 10h30 devant la préfecture.

- NANTES : Samedi 05 Juin à 15h de Commerce vers la préfecture

- NICE : Samedi 05 Juin à 15h, place Garibaldi

- PARIS : Samedi 05 Juin à 15h, place de la Bastille

- POITIERS : Samedi 05 Juin à 14 heures place d’Armes à Poitiers

- REIMS : Samedi 05 Juin à 15h, place d’Erlon, Fontaine de la Solidarité

- SAINT-ETIENNE : Samedi 05 Juin à 15 heures, devant la préfecture

- STRASBOURG : Samedi 05 Juin à partir de 14H, Place de l’Etoile

- TOULOUSE Samedi 05 Juin, à 15h30, à partir de la place du Capitole

- TOURS : Samedi 05 Juin, 14h30 devant l’hôtel de ville à Jean Jaurès

- VANNES : Samedi 05 Juin à 15h, manifestation de l’Hôtel de ville à la préfecture

Agir Contre le Colonialisme Aujourd’hui (ACCA) – Alliance for Freedom and Dignity (AFD) - Alternative Libertaire (AL) - Américains contre la Guerre (AAW-France) - Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF) - Association des Tunisiens en France (ATF) - Association France Palestine Solidarité (AFPS) - Association Nationale des Elus Communistes et Républicains (ANECR) - Association pour la Taxation des Transactions financières et pour l’Action Citoyenne (ATTAC - France) - Association pour les Jumelages entre les camps de réfugies Palestiniens et les villes Françaises (AJPF) - Association Républicaine des Anciens Combattants (ARAC) - Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien (CCIPPP) - Cedetim/IPAM - Collectif des Musulmans de France (CMF) - Collectif Faty Koumba : association des libertés, droits de l’Homme et non-violence - Collectif Interuniversitaire pour la Coopération avec les Universités Palestiniennes (CICUP) - Collectif Judéo-Arabe et Citoyen pour la Paix (CJACP) - Collectif Paix Palestine Israël (CPPI Saint-Denis) - Comité de Vigilance pour une Paix Réelle au Proche-Orient (CVPR P-O) - Comité Justice et Paix en Palestine et au Proche-Orient du 5e arrt (CJPP5) - - Droit-Solidarité - Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) - Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique (FASE) - Fédération Syndicale Unitaire (FSU) - - Gauche Unitaire (GU) - Génération Pa lestine - La Courneuve-Palestine - Le Mouvement de la Paix - Les Alternatifs - Les Femmes en noir - Les Verts – Ligue des Droits de l’Homme (LDH) - Ligue internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté - section française Women’s International League for Peace and Liberty (LIFPL) - Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) - Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Organisation de Femme Egalité - Parti Communiste des Ouvriers de France (PCOF) – Parti Communiste Français (PCF) - Parti de Gauche (PG) - Participation et Spiritualité Musulmanes (PSM) – Solidarité Palestine 18e – Union de Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT) - Union Générale des Etudiants de Palestine (GUPS-France) - Union Juive Française pour la Paix (UJFP) - Union syndicale Solidaires

Avec le soutien de :

Alghadir-Montreuil - Appel des Cent pour la Paix-Bagnolet - Association des Universitaires pour le Respect du Droit International en Palestine (AURDIP) - Comité BDS Clichy Palestine - Coordination Universitaire Interfac d’Ile de France – Forum pour un autre monde - International Jewish Antizionist Network (IJAN) – Lutte Ouvrière (LO) - Marxistes Unitaires - Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) - Parti des Indigènes de la République (PIR) - Respaix Conscience Musulmane (RCM) - Reveil des Consciences - Union des Organisations Islamiques de France (UOIF) -

Lien article page web

17:03 | Lien permanent | Commentaires (0) |

24/05/2010

[Démontons la vidéosurveillance] Bal masqué sauvage Stasbourg - 18h Place Broglie - 24 mai 2010

Le 24 mai 2010 de 18h00 à 22h00

Strasbourg

Rompant avec la normalisation des comportements qui est l’un des objectifs des caméras, nous danserons là où on ne nous attend pas : rusés et masqués nous ne cacherons pas notre joie au cours d’un bal, au nez, à la barbe, et sous les yeux incrédules des caméras !

Rien n’y fait, quelle que soit la couleur de la majorité municipale, elle succombe au camérablabla ! Nos rues sont désormais épiées par un réseau sans cesse démultiplié. Le sommet de l’OTAN a récemment permis une extension du réseau à moindres frais, donnant un avant-goût de l’ état d’urgence permanent qui nous attend. Et voilà qu’on nous annonce un caméraz-de-marée national, le programme délirant d’un pouvoir autoritaire et socialement impotent... Il est urgent de démonter les croyances naïves et les arguments fallacieux ! Caméraplapla !

Regardez-moi Strasbourg ! On ne peut plus y faire deux pas sans y être filmé ! Au nom d’une sécurité devenue le nouvel eldorado électoraliste de nos élus majoritaires, au nom aussi d’une ville-marque qu’on voudrait vendre pour ce qu’elle n’est pas, une vitrine bien trop proprette pour rester tolérante, nos élus se sont permis de nous mettre sous surveillance. Ô Strasbourg ! Ville juste dont les pauvres sont chassés du centre par manque d’un laisser-passer-consommation ? Ville humaniste contrôlée jusqu’aux dents par des centaines de caméras ? Tous les maires seraient-ils sécuritairement contaminés ? La CREP (http://crep.strasbourg.free.fr) a depuis longtemps interpellé citoyens et élus sur la méchante dérive que constitue ce réseau de vidéosurveillance. Il est temps d’affirmer haut et fort que ces caméras qui nous épient ne sont pas le dernier mot de l’urbanité… Car ce réseau est la marque du renoncement : renoncement au progrès social, à l’humanité des villes, à la réduction des inégalités.

La situation a empiré depuis 2007, depuis que l’État incite à la débauche technique et qu’un marché de la sécurité prospère sur les préjugés. Mais beaucoup commencent à douter ou refusent cette vidéoppression qui fige les déséquilibres sociaux sans jamais répondre au malaise social, qui justifie la peur de l’autre et fait de chacun un suspect. Nous ne la laisserons pas faire ! Démontons ensemble les arguments ineptes qui veulent la renforcer !

La CREP convie à une série de rencontres celles et ceux qui veulent avoir le cœur net sur cette affaire : pour mieux connaître le réseau de vidéosurveillance, tenter de comprendre son vrai sens, social et historique, pour apprendre ensemble à lui résister.

 

La_vengeance_est_un_plat_qui_se_mange_froid.jpg

11:52 | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/05/2010

Rassemblement “Paroles de résistances” 15 et 16 mai 2010

 

Les Repaires de Marseille et des Milles ont décidé d’être présents à ce rassemblement.


Si vous avez l’intention d’être présent au plateau des Glières, vous pouvez vous faire connaître auprès de Linda Castel : Linda : licase1@orange.fr
Linda et Jean-Paul ont créé un groupe de travail (que vous pouvez rejoindre) pour organiser le co-voiturage. Ils ont également recensé toutes les possibilités d’hébergement.

 

 

Samedi 15 mai :
- 15 h 30-17 h 30 : salle polyvalente de Thorens Glières
Forum sur la démolition du programme du Conseil National de la Résistance et des services publics : à la salle Tom Morel, au centre de la commune de Thorens-Glières (au pied du plateau).
Avec la participation des contributeurs à la rédaction du livre Les Jours Heureux (éd. La Découverte) : Jean-Luc Porquet (journaliste au Canard Enchainé), François Ruffin ( journaliste à Là Bas si j’y suis et Fakir), Martine Orange (journaliste à Médiapart) et Olivier Vallade (historien).
- Stands de la salle Tom Morel : CRHA, Réseau des enseignants du primaire en résistance pédagogique, avec Alain Refalo, Appels des Appels, Fakir, RESF, FSD74, Libreinfo74.fr, ADEP.
- Buvette et restauration rapide avec produits locaux
- 18 h et 20 h 30 : projection au cinéma Le Parnal à Thorens Glières du film : “Les réquisitions de Marseille” en présence de Robert Mencherini historien.
— En 1944, pour suivre les directives du CNR, 10 grosses entreprises marseillaises dont les patrons ayant collaboré étaient soit en fuite, soit en prison, sont mises en auto gestion. C’est Raymond Aubrac, alors commissaire de la république, qui coordonne cette opération. Ainsi, avec 15 000 salariés, il s’agit de la plus impressionnante expérience sociale française depuis la deuxième guerre mondiale

Dimanche 16 mai, au Plateau des Glières
- Rendez-vous à 10h30 pour le rassemblement pique-nique citoyen “Paroles de Résistances 2010” autour des personnalités suivantes :

 

Pour les résistants plus anciens
- Odette Nilès (Arrêtée puis transférée au camp de Chateaubriand où elle devient "la petite amie" de Guy Moquet voir le lien)
- Léon Landini, résistant, leader FTP-MOI
- Walter Bassan résistant, déporté au camp de Dachau
- Stéphane Hessel, ( Sous réserve ) Ambassadeur de France, ancien résistant, ancien déporté, co-rédacteur de la charte universelle des droits de l’homme.
- DERNIERE MINUTE : Raymond Aubrac, Ancien Résistant, ex commissaire de la république, parrain de l’association CRHA, ne pourra malheureusement pas être des nôtres les 15 et 16 mai. Il est invité à participer aux cérémonies du 35 anniversaire de réunification du Vietnam (30 Avril 1975). Un message de sa part sera lu lors de la manifestation. Philippe Dechartre, Ancien résistant et ministre gaulliste sous Pompidou, apporte son soutien au rassemblement

Pour les résistants d’aujourd’hui :
- Dominique Liot (Agent EDF, membre des Robin des Bois, passé en procès pour avoir remis le courant aux foyers dans la difficulté).
- François Ruffin (journaliste, plusieurs fois en procès dans l’exercice de son métier interviendra sur l’état de la presse et son indépendance aujourd’hui).
- Le docteur Poupardin (convoqué par la CPAM pour avoir prescrit pour ses patients en Affection de Longue Durée (ALD) des médicaments remboursés à 100%. C’est pour lui, une façon de s’opposer au morcellement comptable des malades et aux attaques qui sont faites à l’accessibilité aux soins par tous.
- Serge Portelli magistrat et vice-président du Tribunal de Paris, il nous parlera de la reprise en main de la justice par le pouvoir.

Pensez à lire notre charte citoyenne et à prendre votre pique-nique...
www.citoyens-resistants.fr/

 

Mille Babords (Communiqué de presse) - 14/05/2010

 

http://overlord44.free.fr/images/Le_lancement/resistance.jpg

 

13:14 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu