Avertir le modérateur

19/12/2012

Le Félin ne connait pas la crise...

 

félin,DGA,safran

La direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné fin novembre 2012, conformément aux prévisions, le 10 170e système Félin (fantassin à équipements et liaisons intégrés), permettant l’équipement d’un 10e régiment d’infanterie de l’armée de terre début 2013.

La réalisation du programme Félin repose sur un réseau d’entreprises françaises de haute technicité. Outre le maître d’œuvre Sagem (groupe Safran), sont concernés par le programme Félin les sociétés Nexter, Thales, Renault Trucks Defense, ELNO, MSA Gallet... Les systèmes Félin sont assemblés dans les sites Sagem de Poitiers (Vienne) et Fougères (Ille-et-Vilaine).

piqué au tas sur defense.gouv.fr - 13/12/12

14:49 | Lien permanent | Commentaires (0) |

15/12/2012

Newton... l'écoulement lacrymal à géométrie variable

newton,lacrymal,isoplèthe

Les chiffres exacts du nombre de pertes parmi les habitants pakistanais ne sont pas accessibles, (...), mais selon des recoupements, entre 2.562 et 3.325 personnes ont été tuées au Pakistan entre juin 2004 et la mi-septembre 2012, dont entre 474 et 881 civils, incluant 176 enfants. (mediapart.fr)

15:47 | Lien permanent | Commentaires (0) |

28/11/2012

Dialogue Ayraultique à NDDL

jean marc Ayrault,NDDL,ZAD,autonome,terroriste,

11:09 | Lien permanent | Commentaires (0) |

21/11/2012

Tarnac - le Nouvel Obs enfume... ou quand Toscer se prend pour Glenn Beck...

tarnac,fbi,enfumage,glenn beck,coming insurrection

La presse papier est à bout de souffle... c'est peut-être ce qui pousse le Nouvel Obs, via O. Toscer, a gonfler ses ventes avec les anarcho-totonômes, le décompléxé Christophe Barbier ayant déja misé sur l'anti-islamisme de masse via l'Express...

15:24 | Lien permanent | Commentaires (0) |

13/11/2012

Confusion et amalgame du sycophante...

sycophante,diseur de figue,presse,média

08:50 | Lien permanent | Commentaires (0) |

06/11/2012

Tarnac : quel rôle a vraiment joué le mystérieux espion anglais ?

Les dix personnes mises en examen dans l’affaire de Tarnac demandent à la justice de clarifier le rôle joué par un policier infiltré anglais, Mark Kennedy, dans la procédure engagée contre eux depuis 2008.

Les rencontres entre cet agent britannique et les jeunes de Tarnac, avant leur arrestation pour des sabotages SNCF, semblent avoir nourri l’accusation. Elles constituent l’une des énigmes de l’affaire.

L’avocat William Bourdon, qui défend Julien Coupat et ses co-inculpés, vient de déposer une demande d’acte sur le bureau de la juge d’instruction Jeanne Duye. Il l’invite à verser au dossier la totalité des notes de renseignement concernant ses clients. Selon le document que Rue89 a consulté :

« Un certain nombre d’informations ou d’allégations présentes tout au long de la procédure émanent de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), du fait de renseignements fournis par un policier “ infiltré ” anglais, monsieur Mark Kennedy. [...]

Il s’agit ici de démontrer que des éléments ont été délibérément dissimulés durant la procédure. »

« Un dossier à double fond »

La défense dénonce « un dossier à double fond », dans lequel le renseignement se serait substitué aux preuves judiciaires. Un argument déjà avancé par William Bourdon dans un autre dossier, celui des Français de Guantanamo. L’avocat parle de « recyclage » du renseignement dans la procédure judiciaire :

« Il y a une dérive des services de renseignement qui privilégient une recherche “underground” de la preuve, et non sa manifestation loyale.

L’utilisation de personnages comme Mark Kennedy est en soi une source de péril. Il ne peuvent qu’être dans la surenchère, et les services tendent une oreille complaisante à ces informations vues comme providentielles, même si elles peuvent être manipulées parce que produites hors de tout cadre judiciaire. »

William Bourdon « n’exclut pas l’audition de policiers de la DCRI ou de Mark Kennedy lui-même ». Le document, quant à lui, accuse le juge d’instruction en charge de l’affaire jusqu’en avril, Thierry Fragnoli, d’avoir caché des éléments utiles à ses clients.

la suite sur rue89

mark stone,mark kennedy,tarnac,infiltré

16:04 | Lien permanent | Commentaires (0) |

30/09/2012

Décrypter les rhétoriques de la conspiration - Séminaire de la RDJ


Décrypter les rhétoriques de la conspiration -... par laregledujeu

12:29 | Lien permanent | Commentaires (9) |

27/09/2012

Le Dissident : La vraie histoire véridique de Thierry Meyssan

 

C'est avec une grande fierté que Parano Magazine vous dévoile aujourd'hui la première partie de ce biopic à grand budget qui a déjà obtenu le prix du jury des Droits de l'Homme au festival du film de Farj en Iran qui relate l'histoire de celui qui a révélé au monde la grossière supercherie du 11 septembre, depuis les premières persécutions dont il a été victime, en passant par sa traque par la CIA et la DGSE qui cherchent à l'éliminer depuis l'arrivée de Sarkozy au pouvoir, jusqu'à son exil forcé au Liban pour rejoindre tous ceux qui luttent pour la démocratie et les droits de l'Homme dans cette région, je veux bien entendu parlé du Hezbollah, du gouvernement de Bachar El-Assad ou du régime des mollahs en Iran.

Plus d'infos sur http://paranomagazine.blogspot.fr/2012/09/le-dissident-la...

07:23 | Lien permanent | Commentaires (0) |

19/09/2012

JUJITSU-POLITIQUE : LE CONTRE-STORYTELLING - article 11

Elle a beau avoir pour elle la puissance de feu, la machine médiatique a ses points faibles, ses défauts. Avec un peu de persévérance et une bonne dose d’imagination, il est même possible de la faire dérailler. Des collectifs – les Yes Men, Luther Blisset, etc. – s’y sont joyeusement employés, au carrefour du militantisme et de l’art. Retour sur quelques cas d’école de hacking des médias.

à lire sur article 11

Extrait :

UN STORYTELLING À CONTRE-COURANT

Les journalistes savent à quel point leur audience aime les histoires, surtout si elles sont bien enrobées et si elles valident un point de vue auquel on est acquis d’avance. Plusieurs groupes d’activistes savent autre chose : les journalistes aussi aiment les histoires, et surtout y croire.

Deux d’entre-eux se sont fait largement remarquer : RTMark2 (devenus Yes Men) et Luther Blisset. Leur mode opératoire ? Renverser l’objectif du storytelling en racontant des histoires aux « narrateurs » professionnels. Ils critiquent en acte le système médiatique se nourrissant de récits fabulés, et font jouer à plein les effets mythifiant des histoires. Ils s’approprient et détournent ce qu’on a appelé la « grammaire culturelle, qui désigne la totalité des codes esthétiques et comportementaux qui préside au bon déroulement de la vie en société, ainsi que les nombreux rituels que celle-ci impose à tous les échelons »3. En maîtrisant ces codes, ils parviennent à insérer leurs « coups » et canulars dans le flux médiatique.

RTMark, qui se présente comme une entreprise en lutte contre les abus des entreprises4, a axé sa démarche sur la correction d’identité, c’est-à-dire le fait d’amener une personne physique ou morale à dire ce qu’elle pense vraiment. Le collectif s’appuie sur une grande connaissance de la « communication » : création d’infos-hameçons pour journalistes, réalisation soignée de communiqués de presse, imitation crédible des apparences de la cible.

JPEG - 23.8 ko

13:50 | Lien permanent | Commentaires (0) |

05/09/2012

Mireille "Pussy Bigotte" Mathieu aux prises avec Anastasie !!!

Mireille Mathieu dénonce le "sacrilège" des Pussy Riot

"Une église n'est pas un lieu pour pouvoir manifester, on peut manifester autrement. Une église est un lieu de recueillement, et c'est un sacrilège" de manifester comme l'ont fait les Pussy Riot, a déclaré Mireille Mathieu à la chaîne de télévision moscovite TV Tsentr lors d'une visite à Moscou.

La chanteuse, très populaire en Russie, a donné cette interview à l'occasion de sa venue à Moscou pour participer à une festival international de musique militaire où elle a interprété des chansons en russe...

piqué au tas sur francetvinfo.fr - 05/09/2012

 

Mercredi 5 septembre Mireille Mathieu affirme avoir été coupée

 

Une partie de l'interview de la star, où elle réclame «l'indulgence pour les trois jeunes femmes», aurait été coupée au montage, indique son entourage contacté par Le Parisien . Interrogé sur l'action des Pussy Riot, la chanteuse, catholique pratiquante, aurait répondu ainsi: «Je pense que ces jeunes filles ont été un peu inconscientes car une Eglise n'est pas un lieu pour manifester. On peut toujours manifester autrement. Une église étant un lieu de recueillement, c'est un sacrilège. Mais en tant que femme, artiste et chrétienne, je demande l'indulgence pour ces trois jeunes filles.

 

Mercredi 5 septembre - La télé russe dément toute «censure»

 

Contacté par l'AFP dans l'après-midi, le directeur des programmes de la tranche matinale de TV Tsentr, Vladislav Chekoïan, dément toute coupure. Après vérification des enregistrements, le directeur afffirme qu'«il n'y a pas cette phrase» où Mireille Mathieu demanderait l'indulgence pour les Pussy Riot. «Là où s'arrête ce que nous avons diffusé, s'arrête l'enregistrement. Il s'agit probablement d'un malentendu, Mireille Mathieu a pu prononcer cette phrase dans une autre interview. Nous sommes prêts à communiquer les enregistrements», a déclaré Vladislav Chekoïan.

 

Jeudi 6 septembre - La télé russe revient sur son démenti

 

Nouveau rebondissement. La chaîne russe revient sur son démenti et confirme cette fois au Figaro avoir bel et bien coupé une partie des propos de Mireille Mathieu au montage. La chaîne TV Centre impute cette «faute» à une jeune journaliste qui aurait, par peur, caché les rushs. La jeune femme est depuis en entretien avec le directeur de la chaîne et sera «punie pour falsification».

mireille mathieu,pussy riot,anastasie,ciseau

L'équipe éditoriale de TV Tsentr au prise avec la "jeune journaliste" afin de retrouver les "rush disparus" (photo via A.11)

 

«Les rushs avaient disparu. Nous avons débuté des recherches et avons finalement trouvé l'original qui avait disparu du serveur ainsi que d'une clé USB, et identifié la fameuse phrase», a indiqué Vladislav Chekoïan. Accusée de «fraude», la journaliste devrait être licenciée.

 

piqué au tas sur lefigaro.fr - 06/09/2012

mireille mathieu,pussu riot,russie

Mireille dans les coulisses d'un palais du Kremlin en novembre 2008... les rushs n'ont pas disparus !

13:51 | Lien permanent | Commentaires (3) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu