Avertir le modérateur

15/02/2016

DERRIÈRE LE MASQUE DE MICHEL ONFRAY

On croyait avoir tout vu, ces dernières années en France, en matière de résurrection des vieilles hallucinations de l’extrême droite, dont la libération de la parole raciste est sans doute le plus fatigant symptôme : de Nicolas Sarkozy éructant à Dakar son mépris pour « l’homme africain » à Manuel Valls convaincu que les Roms sont un peuple à part qui menace son mode de vie ; de l’agitateur antisémite Soral-Dieudonné – ce Drumont de téléréalité, mi-escroc mi-comique troupier – au pseudo-juif berbère Zemmour venu déchoir de leur citoyenneté les juifs d’Alsace et de Moselle pour mieux réhabiliter Pétain dans une histoire de France revue et corrigée ; des mobilisations de masse en défense des liens sacrés du mariage subvertis par le complot sodomite à la revendication d’un nettoyage ethnique du pays à peine euphémisée en lamentations paranoïaques sur le « grand remplacement » des chères têtes blondes par les descendants multicolores de la main-d’œuvre à bon marché ; des anarcho-mitterrandistes de Charlie Hebdo qui s’adaptaient au goût du jour en ressourçant l’art de la caricature à « l’humour » des années trente au Comité Invisible qui s’amuse à nazifier la « théorie révolutionnaire » en la pourrissant de Spengler et de Heidegger, et qui propose maintenant comme modèle organisationnel les trois ordres de l’Ancien Régime – déchristianisés pour la cause par le grand mythographe maurrassien Georges Dumézil – ; des réseaux rouges-bruns employés à la promotion des bouchers Assad et Poutine aux réseaux verts-bruns affairés à polluer l’écologie scientifique de mystique du Terroir et d’éloges de la Tradition, c’est toute une machine de guerre idéologique qui s’est mise en place, manifestement destinée à préparer les esprits à une politique d’exclusion et de persécutions – déjà maintes fois appliquée et théorisée par le passé comme remède miracle à la peur de la révolution.

Il y a dans ce phénomène, bien sûr, une part d’effet de mode, car il est aujourd’hui devenu de bon ton dans les salons de parler comme Ubu ou Big Brother, au nom du peuple évidemment, pour se faire admirer comme délicat esthète, fin satiriste, philosophe subtil ou poète inspiré ; mais n’y voir qu’un ramassis de bouffons superficiels serait trop se fier aux apparences, et risquer de manquer l’essentiel. Sous l’emballage du politicien opportuniste, de l’amuseur pas drôle, du pédant ignare ou de l’imbécile sectaire, il arrive qu’on trouve un contenu plus consistant que l’habituelle nauséabonde soupe confusionniste, et qui ne laisse pas d’inquiéter. C’est le cas du dernier livre à succès signé Michel Onfray, Cosmos, Une ontologie matérialiste, paru chez Flammarion en mars 2015, qui marque sans doute une importante étape dans l’évolution – si l’on ose dire – du débat intellectuel – si l’on ose dire – au sein de la dite République des lettres, comme nous nous proposons de le montrer ici.

à lire sur le site des Éditions Antisociales

09:22 | Lien permanent | Commentaires (0) |

10/11/2014

[« Insulte à l'autorité de l'État »] Le procès du Jura Libertaire

Vendredi 14 novembre 2014 à 13 heures se tiendra devant la 17e chambre correctionnelle de Paris le procès du Jura Libertaire, poursuivi suite à une plainte pour « injure et diffamation publiques envers la Police nationale », déposée en juillet 2010 par le ministre de l’Intérieur d’alors.


la suite sur le JL


amitiés et solidarité

22:54 | Lien permanent | Commentaires (0) |

26/05/2014

Les Lascars Du LEP Electronique - 1986


via LCNE

11:45 | Lien permanent | Commentaires (0) |

27/08/2013

Contre l’hégémonie de Google


« Contre l'hégémonie de Google », Multitudes 1/2009 (n° 36), p. 62-70.
URL :
www.cairn.info/revue-multitudes-2009-1-page-62.htm.
DOI : 10.3917/mult.036.0062.


Au premier regard, l’ouvrage La face cachée de Google est l’une des charges les mieux argumentées contre l’emprise et les méthodes de Google sur le Net. Le collectif italien Ippolita y analyse notamment son « système de gestion des connaissances incroyablement invasif », ses stratégies qui « combinent un marketing agressif et une gestion sage et circonspecte de sa propre image », mais aussi et surtout son système de « création de contenus standards délégués aux utilisateurs ». Mais le propos de ce groupe informel, composé selon les moments de trois à huit « amateurs » libertaires, plus ou moins « hacktivistes » et férus de technologie, va mille fois au-delà de Google, qui n’est pour eux qu’un parfait exemple d’une dérive vers toujours plus de passivité sur Internet. Leur dessein est de nous inciter, nous autres internautes trop endormis, à jouer et à nous jouer des faiseurs de miracles que sont Google ou les nouvelles multinationales du Web 2.0. La meilleure illustration en est sans doute l’idée qu’ils ont trouvée à propos des « biscuits », ou « cookies » pour ceux qui préfèrent l’anglais opérationnel. Ces petits fichiers de texte espions, rappelons-le, sont envoyés discrètement depuis le serveur du site visité vers le disque dur de l’utilisateur, afin que son profil soit identifié par ce même site, au travers des informations qu’il a bien voulu laisser, mais aussi de ses parcours mis en mémoire. À que cela ne tienne, Ippolita a créé les « scookies », soit un système permettant aux internautes de s’échanger entre eux leurs biscuits numériques pour mettre un zeste de chaos dans l’organisation si magnifiquement « profilée » du moteur de recherche, de ses robots et de ses pubs si bien personnalisées.

2 Voici le compte-rendu d’une libre conversation aux multiples entrées avec Karlessi (c’est un pseudo), membre (forcément non encarté) du collectif sans cartes d’Ippolita.

à lire sur Cairn

 

12:03 | Lien permanent | Commentaires (0) |

03/07/2013

Tour antinucléaire de Fessenheim - Manif et prise de parole

einchörchen,nucléaire,nuke,fessenheim,centrale,antinucléaire,manifestation,alsace

à lire ici

19:23 | Lien permanent | Commentaires (0) |

23/04/2013

La chaîne humaine, cheval de Troie des gauchistes

Pour comprendre ce que je vais raconter ici au sujet de Notre-Dame-Des-Landes, il faut que je précise que j’ai une expérience concrète de ce que Theodore Kaczynski appelle les gauchistes [1]. Si vous n’avez pas lu La société industrielle et son avenir, je dirai, pour résumer l’idée de Kaczynski - désolé ce résumé sera forcément très caricatural -, que les gauchistes sont le premier obstacle à un changement de société radical puisqu’ils se "révoltent" contre la société en lui assurant sa continuité.

J’ai écrit et publié "Réseau Sortir du Nucléaire est une imposture à la lutte antinucléaire" à la suite d’événements précis qui ont eu lieu fin 2009 début 2010 que j’ai vécus à l’intérieur de la structure RSDN, en tant que administrateur suppléant au Conseil d’Administration de l’association. Cette association est typique pour étudier ce phénomène social où ceux qui sont censés s’opposer au système qui les opprime font tout pour le renforcer et se complaisent dans la situation d’impuissance qu’ils entretiennent. Je précise néanmoins que cette jeune association bénéficie de l’expérience de ses grandes soeurs institutionnalisées au fil des années : Greenpeace et les Amis de la Terre.

Or, le RSDN est la première "ONG" à avoir introduit en France le principe de "Chaîne Humaine" le 11 mars 2012 lorsqu’ils ont rassemblé soixante mille personnes sur la route de Lyon à Avignon [2]. L’autosatisfaction proclamée par le nombre de 60000 participants est symptomatique du gauchisme selon Kazcynski : plus ils sont nombreux à manifester leur impuissance, plus ils sont contents parce que les médias de masse relaient leur initiative [3]. Selon Kaczynski,

la suite sur Puissance Plume

08:41 | Lien permanent | Commentaires (0) |

21/02/2013

L'ex frontiste Laurent Ozon bientôt à Strasbourg

mouvement Maison commune,FN, GRECE, nouvelle droite,Laurent Ozon,

piqué sur fbouc

mouvement Maison commune,FN, GRECE, nouvelle droite,Laurent Ozon,

via droites-extremes.blog.lemonde.fr

20:41 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Il ne s’agit pas de désobéissance civile

pauvreté,désobéisance,pompiers,solidarité,

via le juralib.fr

20:04 | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/02/2013

Solidarité avec les expulsés de NDDL - Strasbourg

ZAD,NDDL,aéroport,nantes,solidarité

Sur les murs de Strasbourg...

19:10 | Lien permanent | Commentaires (0) |

02/02/2013

Sur « la liberté d’expression »

brasiers et cerises, antifascisme, Bricmont, Chouard, Collon, confusionnisme, conspirationnisme, infiltration fasciste, liberté d'expression, Meyssan,liberté d'expression,voltaire

à lire sur Brasiers et Cerises

20:51 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu