Avertir le modérateur

13/07/2013

Bretigny... pouvoir faire feu le moment venu...

sncf,bretigny,train,accident,pepy,rff,aiguillage,rer c,

 

sncf,bretigny,train,accident,pepy,rff,aiguillage,rer c,

sncf,bretigny,train,accident,pepy,rff,aiguillage,rer c

06:29 | Lien permanent | Commentaires (0) |

11/03/2011

Sécurité routière : coup d’arrêt aux bons chiffres

http://images.caradisiac.com/images/9/9/8/7/49987/S7-MAD-MAX-vengeance-violence-et-grosses-cylindrees-170131.jpg

Mineurs blessés après une course-poursuite

SOCIETE - Quatre mineurs, âgés de 16 à 17 ans selon les pompiers, ont été accidentés la nuit dernière à Colmar après avoir été pris en chasse par une voiture de police. Leur véhicule a percuté un arbre, peu après 2h30. Les secours indiquent que trois des occupants de la voiture ont dû être désincarcérés, tandis que le parquet de Colmar fait état de deux blessés. "Il semble qu'il y ait à l'origine un refus d'obtempérer à l'égard d'une voiture de police sérigraphiée. Suite à cela, il y a eu une petite course-poursuite, très courte, et l'accident a eu lieu presque immédiatement" lorsque le conducteur a perdu le contrôle du véhicule, indique le parquet.

piqué au tas sur www.libestrasbourg.fr - 06/03/2011

Deux mineurs se blessent au volant d'une voiture volée pour échapper à la police

Deux mineurs se sont blessés vendredi à Marseille dans l'accident d'une voiture volée en fuyant la police, le conducteur, âgé de 16 ans, se trouvant dans un état grave, a-t-on appris de sources policière et hospitalière.
Les faits se sont produits lors d'une intervention de la brigade anti-criminalité dans les quartiers nord de la ville pour un vol à la roulotte. Arrivés sur place, les policiers assistent à la fuite d'une voiture dont l'un des trois occupants vient de sortir.

Ce dernier, interpellé, indique que le véhicule est volé.
Les policiers se lancent [c'est une image] alors derrière la voiture, avec du retard [c'est une habitude], et la retrouvent accidentée à la sortie d'un virage, sans qu'il y ait eu de course-poursuite, a précisé un porte-parole de la police.
Les fuyards auraient perdu le contrôle de la voiture et percuté trois véhicules à l'arrêt. "Ils allaient vite et ce sont des mineurs qui n'avaient pas le permis", a souligné le porte-parole [donc en déduire : bien fait pour les sales jeunes et impugnité de la police...].
Le conducteur, âgé de 16 ans, a été transporté au service de réanimation de l'hôpital Nord où il se trouve dans un état grave, selon l'Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille. Le passager aurait été éjecté dans l'accident.

piqué au tas sur www.leparisien.fr - 04/03/2011

http://images.telerama.fr/medias/2008/07/media_31395/M10604.jpg

09:29 | Lien permanent | Commentaires (0) |

27/05/2010

Accidents du travail : faut-il armer tous les salariés ?

"C'en est trop. On ne peut pas laisser nos collègues tomber comme des mouches !" Après le drame de Villiers-sur-Marne, les salariés du bâtiment expriment leur ras-le-bol. Jeudi dernier, Carmelo M., un maçon de 36 ans père d'une petite fille de 18 mois, est décédé en chutant d'un échafaudage. Au mépris de toutes les consignes de sécurité, son patron l'avait forcé à monter. Une mort inacceptable, qui vient rappeler des statistiques effarantes. Pour la seule année 2008, plus de 700 000 personnes ont été victimes d'un accident du travail, pour 569 décès.

"Si j'avais un taser je ne me ferais pas toutes ces ampoules aux mains avec ma matraque!"

"La sécurité est la priorité des français. Risquer sa vie en venant travailler relève de la barbarie pure et simple". Brice Hortefeux n'a pas mâché ses mots. Tout en précisant que les "coupables seraient inéluctablement interpelés", il entend mener "une guerre sans pitié aux patrons voyous, (...) ces patrons qui volent, ces patrons qui tuent". Mais face à une menace qui a évolué, il faut imaginer des solutions nouvelles. Le criminologue Xavier Raufer se veut précis : "Le capitalisme de papa c'est terminé. Les salariés ont face à eux des patrons sans scrupules qui cherchent le profit immédiat. Soutenus par des mafias internationales, ils n'accordent aucune valeur à la vie". D'où l'idée du ministère du travail de donner aux salariés les plus précaires les moyens de se défendre. "L'idée serait de permettre aux gens de se syndiquer sans représailles, ou alors de posséder une arme non létale comme le code du travail". Une idée d'emblée rejetée par le Medef, qui craint de voir les relations "se tendre" dans les entreprises.

Les accidents du travail touchent toutes les catégories socio-professionnelles.

Les collègues de Carmelo se montrent eux aussi perplexes sur l'efficacité de telles mesures et réclament des "tasers". "Si à l'époque le taser avait existé, le baron Empain pourrait peut être encore se gratter l'oreille gauche". A bon entendeur...

Piqué au tas chez "Le blog de Jean-Pierre Martin, un petit cadre dans une grosse boiboite"

 

07:20 | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/05/2010

Politique : Mourir au travail OUI ! Mourir à l'apéro NON !

Au lendemain de la mort d'un jeune homme de 21 ans qui participait à un apéro Facebook à Nantes, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a annoncé qu'il présiderait la semaine prochaine une "réunion de travail" sur les "apéros géants".

Le jeune homme, maçon de profession, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi en chutant par-dessus la rambarde d'un escalier alors qu'il était en état d'ivresse (Lire notre article). Il s'agit du premier drame survenu depuis le début du phénomène des "apéros Facebook", il y a six mois.

Extrait d'un article  TF1 News (Avec agence) -14/05/2010

 

SANTE - Une personne par jour serait morte...

Un bilan lourd, qui pousse à l'action. Selon les chiffres révélés par le ministère du Travail mardi, plus d'une personne par jour serait morte en 2008 à la suite d'un accident du travail (soit 569 décès). « Leur nombre stagne à un niveau trop élevé, soit 700 000 accidents du travail en 2008 », a déploré le ministre du Travail, Eric Woerth. Et ce n'est pas tout : les maladies professionnelles sont, elles aussi, en pleine expansion (45 000 en 2008) et prennent des formes variées : troubles musculo-squelettiques, affections de la colonne vertébrale, maladies liées aux risques chimiques…

Extrait d'un article de 20 minutes - 12/05/2010

 

Les accidents du travail en hausse chez Disney

Les accidents du travail sont plus fréquents et plus graves chez Disney. Il s’agit surtout de chutes et de blessures liées à la manutention.

Au Val-d’Europe, Disney affiche désormais plus d’accidents du travail que les entreprises du BTP! Selon le dernier rapport de la médecine du travail de Disneyland , 1500 des 13000 employés du géant du loisir ont été victimes d’un en 2009, dont 1165 ayant entraîné un arrêt maladie. D’après ce document, la fréquence des accidents a augmenté de 8,6% pour s’établir à un taux de 62,97 pour 1000 employés.

Extrait d'un artilcle du Parisien - 11/05/2010

 

un_anar_100_photographe.jpg

Intermittent du Spectacle et Paparazzi - That's all Folks !

16:01 | Lien permanent | Commentaires (2) |

20/12/2009

Champion du monde !!! WRC Grand Ried - Tibute to Sebastien LOEB

P1030542.JPG
Prologue du WRC 2010...

13:58 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu