Avertir le modérateur

02/05/2010

Agent orange, la guerre sans fin

 

    



Les victimes vietnamiennes de l'agent orange/dioxine ne baissent
pas les bras
- 14/04/2010


Deux représentants des
victimes vietnamiennes de l'agent orange/dioxine que sont Nguyên Thi
Hiên, présidente de l'Association des victimes de l'agent
orange/dioxine de Dà Nang, et Pham Thê Minh (Hai Phong), doivent se
rendre le 14 avril aux États-Unis afin de poursuivre leur demande pour
que justice soit faite.




L'information
a été donnée mardi par l'association en question, lors d'une rencontre
des victimes de l'agent orange avant leur départ. Ce voyage se
poursuivra jusqu'au 16 mai, avec des escales dans les principales
villes des États-Unis comme Los Angeles, Chicago, Atlanta, Washington...

Selon
Nguyên Van Rinh, président de l'Association des victimes vietnamiennes
de l'agent orange/dioxine, ce voyage -le 5e depuis 2005- rendu possible
grâce à l'invitation du Comité américain de mobilisation du secours et
de la responsabilité pour les victimes vietnamiennes ainsi que de
l'Association des vétérans de guerre pour la paix, vise à appeler le
soutien de l'opinion des États-Unis, ce tout en renforçant les
relations d'amitié entre les peuples des 2 pays.

Lors de ce
voyage, la délégation vietnamienne rencontrera la communauté des
vétérans de guerre, des étudiants, des organisations religieuses, des Viêt kiêu pour
les informer de la situation des victimes vietnamiennes de l'agent
orange/dioxine et pour étudier le combat des victimes américaines de ce
produit toxique... Le 18 avril, la délégation vietnamienne et les amis
américains seront directement confrontés aux compagnies de produits
chimiques qui ont fabriqué ces défoliants utilisés pendant la guerre au
Vietnam, telles Dow ou encore Monsanto.

Le vice-président,
secrétaire général de l'Association des victimes vietnamiennes de
l'agent orange/dioxine, Trân Xuân Thu, a fait savoir qu'après ce
voyage, une délégation de responsables de l'association se rendrait aux
États-Unis pour demander justice. Cette année, elle envisage de
préparer un nouveau procès aux États-Unis, qui devrait débuter en 2011.


Construction d'une zone de vestiges de la guerre chimique

La
plupart des scientifiques et des cadres gestionnaires des branches
compétentes et des localités de Hanoi, Quang Tri, Dông Nai et Hô Chi
Minh-Ville ont proposé, à l'issue d'une récente conférence organisée au
bourg d'A Luoi, province de Thua Thiên-Huê (Centre), de construire
rapidement une zone de vestiges de la guerre chimique au Vietnam. Ils
ont également parlé du projet de planification de la zone de vestiges
de la guerre chimique à Quang Tri, A Luoi, ou Ma Dà-Dông Nai.


Huong Linh/CVN (14/04/2010)
Le Courrier du Viet-Nam

11:18 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu