Avertir le modérateur

08/02/2011

L'OTAN et ThalesRaytheonSystems signent un contrat portant sur l'élargissement de la défense contre les missiles de théâtre

http://tropdublog.net/wp-content/uploads/2010/10/Dr.-Strangelove.jpg

TRSPrime, filiale de ThalesRaytheonSystems, s’est vu attribuer un marché avec l'Agence OTAN de gestion du système de commandement et de contrôle aériens (NACMA) pour procéder à des améliorations de ce système (ACCS) dans le cadre du programme de défense multicouche active contre les missiles balistiques de théâtre (ALTBMD), qui est destiné à la protection des troupes déployées.

Ce marché concerne la définition préliminaire du système de la phase 1 du projet ACCS pour la TMD et sera suivi du développement, de l'intégration et des essais de deux étapes menant à une capacité opérationnelle initiale (IOC). Les nouvelles fonctions offertes dans le cadre du contrat seront la configuration, la gestion et la couverture des systèmes d'armes et des capteurs ainsi que le traitement, la dissémination, la classification, l'affichage et la mise en alerte des pistes aériennes et des pistes de missiles. Le système assurera également le statut, l'engagement, la surveillance et le contrôle des systèmes d'armes.

http://zettaforce.files.wordpress.com/2010/07/dr-strangelove12546873441.jpg

« Comme l'ont décidé les Alliés au sommet tenu par l'OTAN à Lisbonne en novembre dernier, la portée de l'ALTBMD sera élargie afin de protéger non seulement les forces déployées par l'OTAN, mais aussi les populations, le territoire et les forces des pays européens de l'OTAN », a déclaré M. Gerhard van der Giet, directeur général de la NACMA. « Les améliorations des fonctions de commandement et de contrôle dans le cadre du projet ACCS pour la TMD constituent les fondements de la future défense antimissile. »

ThalesRaytheonSystems dirigera une équipe industrielle de onze partenaires chargée d'améliorer le système ACCS, offrant ainsi à l'OTAN une capacité intégrée de défense aérienne et de défense antimissile au sein de ses entités déployables, le centre multinational déployable d'opérations aériennes (DCAOC) et le centre de contrôle aérien déployable/centre de production de la situation aérienne générale (RAP)/centre de fusion des données capteur (DARS).

Notes :

  1. L'acquisition globale du programme de défense multicouche active contre les missiles balistiques de théâtre (ALTBMD) est assurée par le Bureau de programme ALTBMD, mandaté à cette fin par l'OTAN depuis 2005.
  2. Les partenaires industriels de ThalesRaytheonSystems sont notamment Air Command Systems International (France), CASSIDIAN, une entité du groupe EADS (Allemagne), IABG mbH (Allemagne), INDRA (Espagne), L-3 Communications ASA (Royaume-Uni), Lockheed Martin (États-Unis), Raytheon Company (États-Unis), Selex SI (Italie), Thales Group (France), Thales Communications (France) et Thales Naval (Pays-Bas).
  3. Le programme portant sur le premier niveau de capacité opérationnelle du système de commandement et de contrôle aériens (ACCS LOC1), mis au point par ThalesRaytheonSystems, est destiné à remplacer les systèmes OTAN de commandement et de contrôle aériens existant en Europe et fixera de nouvelles normes en matière d'interopérabilité pour les opérations aériennes en recourant à une approche intégrée unique pour la planification, l'attribution de tâches, le suivi et l'exécution des missions.

piqué au tas sur www.nato.int - 01/02/2011 - les photos ne font pas partie de l'article

http://www.cinemapolitica.org/files/cinemapolitica/pastfilms/strangelove.gif

 

10:52 | Lien permanent | Commentaires (0) |

07/07/2010

Thales : la coentreprise avec Raytheon décroche un contrat avec l'OTAN

ThalesRaytheonSystems (TRS), coentreprise entre Thales et Raytheon, a reçu du bureau de l'OTAN spécialisé dans la défense contre les missiles balistiques (ALTBMD, défense active multicouche contre les missiles balistiques de théâtre) un contrat portant sur des capacités de défense anti-missile pour les forces déployées d'ici la fin de l'année. Les équipements seront testés durant les manoeuvres de l'OTAN en juillet et déployées opérationnellement en fin d'année.


(C)  Finance  Plus

bourse.challenges.fr - 07/07/2010

 

Défense antimissile balistique : Un contrat pour ThalesRaytheonSystems

Le bureau en charge du programme Active Layered Theater Ballistic Missile Defence (ALTBMD) de l'OTAN a octroyé à ThalesRaytheonSystems, société commune des groupes d'électronique français et américain, un contrat visant à fournir aux commandements de l'Alliance, d'ici la fin 2010, des capacités intérimaires de défense anti-missiles balistiques temps réel pour les forces déployées. Les premiers essais de ce système, qui doit être opérationnel d'ici la fin de l'année, sont prévus cet été, à l'occasion d'un exercice de l'OTAN. ThalesRaytheonSystems fournira la composante ACCS TMD ((Système de commandement et de conduite des opérations aériennes / défense anti-missiles de théâtre) de la phase initiale (Interim Capability Step 2 Real Time) du programme ALTBMD. Ce programme permettra d'améliorer les capacités de commandement et de conduite des opérations aériennes de l'Alliance grâce à l'intégration des contributions des états membres (moyens satellitaires et navals destinés à l'alerte avancée, systèmes d'armes...). ThalesRaytheonSystems, sous l'égide du bureau chargé du programme ALTBMD, travaillera en proche collaboration avec l'Agence des C3 de l'OTAN pour déployer la capacité InCa 2. Ce déploiement correspondra à la première utilisation opérationnelle du logiciel ACCS LOC1 de l'OTAN, dont le développement est actuellement en cours sous maîtrise d'oeuvre de ThalesRaytheonSystems. « Nous nous engageons à tirer parti de notre expérience en matière d'études OTAN et nationales, systèmes C4I de défense aérienne, exercices et programmes pour développer des solutions de défense aérienne et anti-missiles intégrées et efficaces » directeur général de ThalesRaytheonSystems.
En avril et mai, deux prototypes ACCS TMD ont été achevés et ont passé avec succès leurs essais usine et site.
Concernant les systèmes d'armes pouvant être mis en oeuvre dans le cadre d'une défense contre missiles balistiques, deux produits sont actuellement disponibles au sein de l'OTAN. Le missile américain SM-3, (exo-atmosphérique) conçu pour contrer des engins intercontinentaux et embarqué sur croiseurs et destroyers (et que les Etats-Unis envisagent de déployer à terre) ; et le missile européen Aster Block1 (endo-atmosphérique), que MBDA propose pour la défense de théâtre contre des engins d'une portée inférieure à 1000 kilomètres. Pour l'heure, le Block1 n'existe qu'en version terrestre mais une application navale peut être facilement adaptée. Elle pourrait, par exemple, être embarquée sur les frégates Horizon, permettant à ces bâtiments d'offrir, depuis la mer, une couverture antimissile balistique aux forces déployées à terre.

www.meretmarine.com - 06/07/2010


La défense anti-missile devrait être une mission pour l'OTAN

La défense anti-missile devrait être une mission de l'alliance et le coût serait « très gérable », a annoncé mercredi le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen.

M. Fogh Rasmussen a déclaré lors de sa conférence de presse mensuelle au siège de l'OTAN que les Etats-membres devraient considérer la défense territoriale anti-missile comme une mission de l'alliance, « car la menace est croissante. Car l'Europe doit continuer de contribuer à sa propre défense. Et car cela a un sens politique et militaire de parler avec la Russie de coopération en matière de défense anti-missile aussi, une fois que la décision de l'OTAN est en place ».

Il a déclaré aux journalistes que le coût de la défense anti- missile pour l'OTAN sera « très gérable », et ne représentera pas « une grosse facture » comme le pensent beaucoup de personnes.

« L'OTAN construit actuellement un système de défense anti- missile pour protéger nos forces armées, quand elles partent en mission. Le coût pour étendre ce système pour couvrir non seulement nos soldats, mais aussi nos populations - les citoyens normaux [sic] dans nos villes – est inférieur à 200 millions d'euros. Sur dix ans. Répartis parmi les 28 pays de l'OTAN », a-t-il expliqué.

Il a également appelé les Etats-membres à discuter de la question et à trouver un accord sur le sommet de Lisbonne en novembre. Concernant le nouveau concept stratégique de l'OTAN, M. Fogh Rasmussen a déclaré que le groupe d'experts présentera au siège de l'OTAN son rapport le 17 mai. Le rapport, basé sur des consultations extensives avec les alliés de l'OTAN, sera rendu public, a-t-il informé, ajoutant qu'il rédigera la première ébauche du concept stratégique cet été. « A la mi-octobre, les ministres des Affaires étrangères et de la Défense se réuniront à Bruxelles pour discuter de cette première ébauche. Comme vous le savez, le Concept stratégique sera approuvé au Sommet de Lisbonne les 19 et 20 novembre », a-t-il ajouté.

Source: Xinhua

french.beijingreview.com.cn - 07/05/2010

 

23:51 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu