Avertir le modérateur

03/07/2013

Tour antinucléaire de Fessenheim - Manif et prise de parole

einchörchen,nucléaire,nuke,fessenheim,centrale,antinucléaire,manifestation,alsace

à lire ici

19:23 | Lien permanent | Commentaires (0) |

23/04/2013

La chaîne humaine, cheval de Troie des gauchistes

Pour comprendre ce que je vais raconter ici au sujet de Notre-Dame-Des-Landes, il faut que je précise que j’ai une expérience concrète de ce que Theodore Kaczynski appelle les gauchistes [1]. Si vous n’avez pas lu La société industrielle et son avenir, je dirai, pour résumer l’idée de Kaczynski - désolé ce résumé sera forcément très caricatural -, que les gauchistes sont le premier obstacle à un changement de société radical puisqu’ils se "révoltent" contre la société en lui assurant sa continuité.

J’ai écrit et publié "Réseau Sortir du Nucléaire est une imposture à la lutte antinucléaire" à la suite d’événements précis qui ont eu lieu fin 2009 début 2010 que j’ai vécus à l’intérieur de la structure RSDN, en tant que administrateur suppléant au Conseil d’Administration de l’association. Cette association est typique pour étudier ce phénomène social où ceux qui sont censés s’opposer au système qui les opprime font tout pour le renforcer et se complaisent dans la situation d’impuissance qu’ils entretiennent. Je précise néanmoins que cette jeune association bénéficie de l’expérience de ses grandes soeurs institutionnalisées au fil des années : Greenpeace et les Amis de la Terre.

Or, le RSDN est la première "ONG" à avoir introduit en France le principe de "Chaîne Humaine" le 11 mars 2012 lorsqu’ils ont rassemblé soixante mille personnes sur la route de Lyon à Avignon [2]. L’autosatisfaction proclamée par le nombre de 60000 participants est symptomatique du gauchisme selon Kazcynski : plus ils sont nombreux à manifester leur impuissance, plus ils sont contents parce que les médias de masse relaient leur initiative [3]. Selon Kaczynski,

la suite sur Puissance Plume

08:41 | Lien permanent | Commentaires (0) |

05/10/2012

INTERNATIONAL TERRORISM AND NUCLEAR ABROAD - 1983

nucléaire,nuclear,terrorisme,

14:07 | Lien permanent | Commentaires (0) |

28/09/2011

[Rennes] Mobilisation anti nucléaire - 15 octobre 2011

Depuis Fukushima, on voit grossir la mobilisation anti-nucléaire : plus de textes se diffusent, les rendez-vous se multiplient et la mobilisation s'organise. Voir la compile d'article Irradié-e-s de tous les pays, révoltons nous !
Dernièrement, l'accident de Marcoule a relancé le sujet!

Plusieurs rendez-vous important arrivent dans les prochaines semaines :

À Rennes le 15 octobre, ce sera un nouveau grand rendez-vous avec une grosse manif du grand ouest. Voir le programme.

RDV à 12H00 mail Mitterand à Rennes. Le déroulement de la journée est programmé comme suit (il est encore susceptible d'évoluer):

-  12H00 : Restauration - Buvette - stands d'information - musique

-  13H30 : Prises de parole

-  14H15 : Départ du cortège de l'esplanade

-  17-18H00 : Retour du cortège sur l'Esplanade

-  18H30 :  - Concert de Sergent Pépère et bar à parlotte


Le second rendez vous se déroulera à Valognes (50) en novembre contre le passage d'un train de déchet nucléaire. Voir l'appel, plus d'infos à venir sur le site : valognesstopcastor.noblogs.org

En attendant, l'appel à déboulonner les lignes de hautes tension (accompagner d'une vidéo mode d'emploi) est accessible ici : https://nantes.indymedia.org/../article/24294



 

via indymédia-Nantes

09:31 | Lien permanent | Commentaires (0) |

23/09/2011

week-end : CASTOR warm-up FESTIVAL à Lüneburg - 23 et 24 septembre 2011

http://www.lagatom.de/?p=1630


10:57 | Lien permanent | Commentaires (0) |

07/11/2010

Quand AREVA et le lobby du nucléaire décide de faire passer les trains Castor dans les villes...

Les déchets nucléaires sont passés en ville

 

Le convoi transportant des déchets nucléaires vitrifiés à l'usine Areva de la Hague vers l'Allemagne, attendu hier à Hoenheim et Lauterbourg, a vu son itinéraire modifié en dernière minute. Le train est finalement passé en pleine ville de Strasbourg et a passé la frontière à Kehl.

Les manifestants antinucléaires n'auront jamais vu les « Castor » (*). Alors qu'une soixantaine de personnes attendaient hier matin à Hoenheim le passage des onze conteneurs de déchets nucléaires à destination de l'Allemagne (DNA d'hier), le train parti la veille de Valognes (Manche) est finalement passé par Strasbourg pour franchir la frontière sur le pont de Kehl peu avant 14 h. « Incroyable qu'un convoi d'une telle dangerosité passe en pleine ville »  Après avoir été bloqué plusieurs heures ...

Aurélien Poivret (avec S.G.)

piqué sur dernouf.fr -07/11/2010

 

Le train de l’enfer détourné par Kehl-am-Rhein: photos et vidéos Feuille de Choux


Train de l'enfer à Kehl-am-Rhein
envoyé par f-de_c.

La suite sur Feuille de Choux

 

Le train nucléaire n'a pas sifflé à son passage

 

 

Le train nucléaire n'a pas sifflé à son passage

Publié le dimanche 07 novembre 2010 à 07H21

REIMS (Marne). Dévié au dernier moment, le train de déchets radioactifs a traversé incognito, hier en fin  de nuit, les agglomérations de Reims et Châlons- en-Champagne.   Aucun manifestant  pour l'accueillir.

LE coup d'intox d'Areva a parfaitement fonctionné. En décidant de changer au dernier moment l'itinéraire de son convoi de déchets radioactifs, le groupe nucléaire s'est offert un passage tranquille dans la Marne. Aucun manifestant pour l'accueillir. « Combien de Rémois étaient au courant qu'un train radioactif passait cette nuit près de chez eux ? » s'interroge Ken*. « Pratiquement aucun ! »
Ken faisait partie des initiés. C'est l'un des rares témoins du passage à Reims du convoi de déchets radioactifs parti de Normandie pour l'Allemagne (lire aussi en page Monde). Il a filmé la scène et posté sa vidéo de 59 secondes sur le site YouTube.
Le club des cinq
Le jeune homme se décrit comme un « simple citoyen » sensibilisé au sujet du nucléaire. Il n'a même pas veillé spécialement dans l'attente du train.
« Je suis quelqu'un qui a du mal à dormir. J'étais encore debout, à 2 heures, quand j'ai appris sur le réseau Twitter que le trajet avait été modifié et que le convoi passerait par Reims. J'ai prévenu quelques amis avec lesquels j'ai des affinités sur les questions d'écologie. Grâce à Twitter, on a pu suivre la progression du convoi en temps quasi-réel. C'est comme ça que nous avons su vers quelle heure il arriverait à Reims. »
Accompagné de quatre camarades, Ken s'est posté vers 4 h 30 le long du boulevard des Tondeurs, près du pont de Bétheny. « On s'est mis dans un recoin pour rester discrets. On avait repéré des policiers et on avait peur d'être importunés s'ils nous voyaient. C'étaient des agents de la brigade anticriminalité. Ils faisaient des allers et retours pour vérifier si personne n'allait sur les voies. Ce n'était pas notre intention. »
Un wagon rempli de CRS
Autrefois, lors du passage de précédents convois, Ken a participé à des envahissements de voies ferrées mais depuis la mort de Sébastien Briat, militant antinucléaire mortellement percuté en 2004 lors d'une action de blocage en Moselle, « il est pour moi hors de question d'approcher les trains ».
« C'est trop dangereux. De toute façon, nous savons bien qu'il y aurait eu un service d'ordre pour nous empêcher l'accès. Le but de notre présence était d'avoir quelques images d'un convoi hautement dangereux qui passe à quelques centaines de mètres de milliers de personnes, pour alerter l'opinion et la sensibiliser aux risques de tels convois. »
Postés dans leur recoin, Ken et ses camarades n'ont patienté qu'une vingtaine de minutes. « Le convoi est arrivé à 4 h 48. Il n'était pas précédé d'un hélicoptère, comme ailleurs sur le trajet. Nous avons vu défiler les conteneurs blancs. Le train n'allait pas vite. A la fin, il y avait un wagon éclairé rempli de CRS. Dommage que nous n'étions pas sur le pont. J'aurais mieux filmé. J'ai couru pour me rapprocher mais il était trop tard. » Le convoi avait déjà disparu dans la nuit, direction Châlons-en-Champagne. Arrivé à 5 h 50, il a observé un arrêt dans la gare préfecture, avant de quitter la Marne pour la suite de ses aventures.
F.C
* Anonymat demandé sous ce pseudonyme.

piqué sur www.lunion.presse.fr - 07/11/2010

11:29 | Lien permanent | Commentaires (0) |

06/11/2009

Bundesweite Aktionen gegen Atomenergie

 



07.11. - Aktionstag gegen Atomenergie
Dezentraler Aktionstag gegen Atomenergie!
Infos: www.contratom.de/novemberaktionstag
Lüneburg: Kundgebung am Bahnhof
Am 7. November soll ein dezentraler Aktionstag stattfinden. Unter dem Motto "Mal richtig loslegen: Atomanlagen stilllegen - sofort! Gorleben dichtmachen! In Gedenken an Sébastian Briat" wird es auch i...
Am 7. November soll ein dezentraler Aktionstag stattfinden. Unter dem Motto "Mal richtig loslegen: Atomanlagen stilllegen - sofort! Gorleben dichtmachen! In Gedenken an Sébastian Briat" wird es auch in Lüneburg eine Kundgebung geben.
Beginn 18.00 Uhr am Bahnhof
Flensburg: Menschenkette & Sandwich gegen Atomkraft
Am 07. November findet ein bundesweiter Aktionstag gegen die Atomenergie statt. Daran wollen wir uns mit einer Menschenkette in der Fußgängerzone Flensburgs beteiligen. JedeR TeilnehmerIn soll ein „Sa...
Am 07. November findet ein bundesweiter Aktionstag gegen die Atomenergie statt. Daran wollen wir uns mit einer Menschenkette in der Fußgängerzone Flensburgs beteiligen. JedeR TeilnehmerIn soll ein „Sandwich“ tragen, auf dem ein Störfall dargestellt ist. Die Aktion wurde in dieser Form 1986 schon einmal mit großem Erfolg durchgeführt.
Infos: www.anti-atom-gruppe-flensburg.de
Potsdam: Demonstration gegen Atomenergie
Uhrzeit: 14:00 Wo: Potsdam, Platz der Einheit Wer: Barbara-Sophie Hohenberg zus. mit SPD, Linke, B.90 /Grüne, Greenpeace, NABU, BUND etc. Wir treffen uns am 7.11.2009 um 14 Uhr auf dem Platz der Einhe...
Uhrzeit: 14:00
Wo: Potsdam, Platz der Einheit
Wer: Barbara-Sophie Hohenberg zus. mit SPD, Linke, B.90 /Grüne, Greenpeace, NABU, BUND etc.

Wir treffen uns am 7.11.2009 um 14 Uhr auf dem Platz der Einheit in Potsdam. Wir ziehen dann zum Haus der CDU in der Friedrich-Ebert-Str. 70 und zum Haus der FDP in der Alleestr. 12.
Münster: Der CDU ihren Atommüll bringen!
Uhrzeit: 11:00 Wo: Bezirksregierung, Domplatz Münster Wer: SofA Münster Wer nicht für den sofortigen Ausstieg sorgt, muss sich auch um den Atommüll kümmern... Los gehts um 11 Uhr vor der Münster, um d...
Uhrzeit: 11:00
Wo: Bezirksregierung, Domplatz Münster
Wer: SofA Münster

Wer nicht für den sofortigen Ausstieg sorgt, muss sich auch um den Atommüll kümmern... Los gehts um 11 Uhr vor der Münster, um dann ein Atommüllfass als kleines Erinnerungsgeschenk zur CDU an der Mauritzstraße zu bringen.
Kommt zahlreich, bringt Atommüllfässer, Transpis und Strahlenschutzanzüge mit!
weitere Informationen: www.sofa-ms.de
Remlingen: Mahnwache am Endlager Asse-II
Uhrzeit: 15:00 Wo: Wolfenbüttel, Fußgängerzone Wer: Asse-II Koordinationskreis / U. Dettmann Mahnwache am Asse-Schacht "Stoppt die Flutung JETZT!" - für die am wenigsten unsichere Lösung Infos: www.as...
Uhrzeit: 15:00
Wo: Wolfenbüttel, Fußgängerzone
Wer: Asse-II Koordinationskreis / U. Dettmann
Mahnwache am Asse-Schacht "Stoppt die Flutung JETZT!" - für die am wenigsten unsichere Lösung

Infos: www.asse2.de
Wolfenbüttel: Infostand zur Asse-II
Wolfenbüttel, Fußgängerzone Versammlung von 11 bis 13 Uhr in der Fußgängerzone in Wolfenbüttel, vor dem Bankhaus Seeliger Infos: www.asse2.de
Wolfenbüttel, Fußgängerzone
Versammlung von 11 bis 13 Uhr in der Fußgängerzone in Wolfenbüttel, vor dem Bankhaus Seeliger

Infos: www.asse2.de
Braunschweig: Asse-Stand
Braunscheig, "Guten Morgen Laden" Infos zur Asse-II von 10 bis 16 Uhr im "Guten Morgen Laden" in Braunschweig, mit einem Asse-Stand - Infos und Asse-Artikel (T-Shirts, Holz-A's,...) Infos: www.asse2.d...
Braunscheig, "Guten Morgen Laden" Infos zur Asse-II von 10 bis 16 Uhr im "Guten Morgen Laden" in Braunschweig, mit einem Asse-Stand - Infos und Asse-Artikel (T-Shirts, Holz-A's,...)
Infos: www.asse2.de
Hamburg: Aktion "Atom-Zombie-Die-In"
Viele ehemalige Kernkraftwerksmitarbeiter und sonstige sind leider bei einem Unfall verstrahlt worden und schlurfen als Strahlenzombies in das Kundenzentrum, wo sie dann jämmerlich umfallen und krepie...
Viele ehemalige Kernkraftwerksmitarbeiter und sonstige sind leider bei einem Unfall verstrahlt worden und schlurfen als Strahlenzombies in das Kundenzentrum, wo sie dann jämmerlich umfallen und krepieren. Danach gehen die Zombies dann Aufforderungen zum Ökostromwechsel verteilen.

Das ganze soll beginnen um 12.00 Uhr, Treffpunkt Mönkebrunnen / Mönkebergstraße, vor dem Kundencenter von Vattenfall
Braunschweig: Flashmob „Atomkraft tötet!“
In Braunschweig wird ein Flash-Mob unter dem Motto "Atomkraft tötet!" auf dem Schlossplatz stattfinden. Die Aktion wird insgesamt nur 15 Minuten dauern: 11:50 Uhr Treffen am Rathaus, Erläuterung und I...
In Braunschweig wird ein Flash-Mob unter dem Motto "Atomkraft tötet!" auf dem Schlossplatz stattfinden. Die Aktion wird insgesamt nur 15 Minuten dauern:
11:50 Uhr Treffen am Rathaus, Erläuterung und Instruktionen
11:55 Uhr Beginn
12:00 Uhr "Sterben"
12:05 Uhr Auflösung

Die Aktionsform "Die In" erhält den lokalen Bezug durch fünf 4m-lange Transparente, die die Entfernungen zu den Atommülllagern ASSE II, KONRAD, Morsleben, Gorleben und PTB angeben. Zwischen den "Toten" werden Atommüllfässer stehen. Wer sich nicht gerne "totstellen" möchte, kann z.B. auch die Ortsschilder "... ist überall. Atomkraft - Nein Danke!" halten oder die Konturen der "Opfer" mit Kreide nachzeichnen. Es wird auch einen Informationsstand u.a. mit Einwendungsformularen zu Morsleben geben.
Salzwedel: Demonstration zu E.ON Avacon
Unter dem Motto: ´Mal richtig loslegen!´- Aktionstag gegen Atomenergie lädt die BI Lüchow-Dannenberg am Sa. 7.11.2009 um 5 vor 12 Uhr in Salzwedel zu einer Demo. Demotreffpunkt: Salzwedel, Ecke Breite...
Unter dem Motto: ´Mal richtig loslegen!´- Aktionstag gegen Atomenergie
lädt die BI Lüchow-Dannenberg am Sa. 7.11.2009 um 5 vor 12 Uhr in Salzwedel zu einer Demo.

Demotreffpunkt: Salzwedel, Ecke Breite Str. Neuperver Str.

Mit dabei sind Trecker und der MMKW!
Göttingen: Mahnwache am Lokschuppen
Am Samstag ist mal wieder e.on mit ihrem Infomobil in der Stadt, und zwar in der Lokhalle zu den "Energietagen". Eine Mahnwache mit Aktionsstand ist dort angemeldet, das AntiAtomPlenum ruft euch auf, ...
Am Samstag ist mal wieder e.on mit ihrem Infomobil in der Stadt, und zwar in der Lokhalle zu den "Energietagen". Eine Mahnwache mit Aktionsstand ist dort angemeldet, das AntiAtomPlenum ruft euch auf, dort ab 12 Uhr mittags (Samstag, 7.11.) vorbeizukommen. E.on ist nicht nur am Neubau von AKWs in Großbritannien und Finnland beteiligt, sondern will auch hier die alten AKWs noch viele Jahre länger laufen lassen.
Hildesheim: Mahnwache auf dem Neustädter Markt
Mahnwache zwischen 8:30 Uhr und 11 Uhr auf dem Neustädter Markt in Hildesheim.
Mahnwache zwischen 8:30 Uhr und 11 Uhr auf dem Neustädter Markt in Hildesheim.
Hildesheim: Mahnwache auf dem Rathaus Markt
Mahnwache zwischen 11:00 Uhr und 13:30 Uhr auf dem Rathaus Markt in Hildesheim.
Mahnwache zwischen 11:00 Uhr und 13:30 Uhr auf dem Rathaus Markt in Hildesheim.
foto: fotograf david sterboul

Téléchargez le document comprenant le communiqué des amis de Sébastien
ainsi qu'une sélection d'articles de presse au format pdf (410Ko)

 

09:27 | Lien permanent | Commentaires (0) |

03/10/2009

Antinucléaire à Colmar : Tous les papillons n'ont pas le coeur sur la main...

Nous répétons : "Tous les papillons n'ont pas le coeur sur la main" deux fois...

08:00 | Lien permanent | Commentaires (0) |

02/10/2009

manifestation antinucléaire 3-4 octobre Colmar: le tir aux pigeons ?

 

Pas la peine d'être un grand stratège en guérilla urbaine pour voir que ce qui se prépare ce week-end.

Un simple coup d'oeil sur google maps va vous faire vous demander pourquoi interdire la place Rapp et vouloir faire tenir entre 10 000 et 20 000 personnes autour de la gare... cliquez sur le plan satellite:

:



maintenant jetons un coup d'oeil sur "la gare", manifestement la place est beaucoup plus petite...et si vous voulez partir, libre à vous de prendre...la "rue du tir ", tout un programme...

 

http://www.allanbarte.com/blog/public/Dessin_d_actu/flashball.JPG

18:22 | Lien permanent | Commentaires (0) |

30/09/2009

Manifestation à Colmar le 3 octobre : "Sortir du nucléaire" attaque l’arrêté du maire de Colmar et appelle à se rassembler à 14h place de la Gare

http://perth.indymedia.org/uploads/0/no-nukes-logo.jpg

 

Source / auteur : Réseau sortir du nucléaire

Manifestation à Colmar le 3 octobre : "Sortir du nucléaire" attaque l’arrêté du maire de Colmar et appelle à se rassembler à 14h place de la Gare

mis en ligne mercredi 30 septembre 2009 par jesusparis


Le Réseau "Sortir du nucléaire" attaque aujourd’hui en référé l’arrêté ubuesque du maire de Colmar qui prétend interdire dans une bonne partie du centre-ville tous les déplacements, y compris à pieds, le samedi 3 septembre. Cet arrêté scandaleux vise à empêcher que la manifestation du 3 octobre puisse avoir lieu Champ de Mars (près de la Place Rapp) comme l’avaient initialement prévu les organisateurs. Manifester pacifiquement est un droit fondamental garanti par la Constitution.

Considérant les tergiversations des autorités, et dans le but d’éviter tout éparpillement des manifestants et toutes tensions inutiles, le Réseau "Sortir du nucléaire" les appelle à se rassembler à 14h place de la Gare.

Ce mardi 29 septembre à 16h, une nouvelle rencontre à la préfecture sera l’occasion de réaffirmer notre volonté de manifester pacifiquement sans qu’il n’y soit fait obstacle. Il sera demandé que la manifestation puisse partir de la place de la Gare pour arriver à proximité de la Préfecture, représentant l’Etat pronucléaire, où une délégation demandera à être reçue pour porter les revendications des manifestants.

Dans tous les cas, les manifestants refusent totalement de se rassembler "Stade des Cheminots" (lieu clos et excentré) pour y être parqués comme l’espérait le maire de Colmar. Le danger ne vient pas des manifestants mais bien des centrales nucléaires, à commencer par celle de Fessenheim, la plus vieille de France.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" exige donc l’arrêt définitif de la centrale nucléaire de Fessenheim, un plan de sortie du nucléaire, et appelle les citoyens à participer à la manifestation du samedi 3 octobre mais aussi à l’ensemble des débats, concerts, animations prévus durant le week-end des 3-4 octobre.

Pour informer les manifestants en temps réel sur le rassemblement européen des 3 et 4 octobre, le Réseau "Sortir du nucléaire" met à disposition du public un numéro d’appel national joignable 24 h/24, le 0825 747 647 (coût de la communication : 0,15 €/mn - messagerie en français, anglais et allemand).





http://a10.idata.over-blog.com/1/06/13/86/PHOTOS-BLOG-2/325_small.jpg

http://a10.idata.over-blog.com/1/06/13/86/PHOTOS-BLOG-2/325_small.jpg

 

Colmar: "compromis" sur le parcours de la manif antinucléaire

STRASBOURG - Un "compromis" sur le tracé de la manifestation antinucléaire prévue samedi à Colmar pour la fermeture de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) a été trouvé mardi entre la préfecture et les organisateurs, ont annoncé ces derniers en début de soirée.

La préfecture n'était pas joignable pour confirmer cette information.

Selon Rémi Verdet, porte-parole de Sortir du nucléaire, un réseau qui regroupe 840 associations, l'accord, qui intervient après deux réunions de négociations, prévoit que les militants se rassemblent place de la gare avant de défiler dans plusieurs avenues (Poincaré, Clémenceau, de Fribourg et d'Alsace) proches du centre-ville.

"C'est un compromis qui ne nous satisfait pas entièrement mais on nous interdisait la place Rapp (ndlr: dans le centre de Colmar) et on ne voulait pas aller au +casse-pipe+, nous sommes des pacifistes", a-t-il insisté.

Les manifestants sont invités samedi à apporter "un bâillon" pour "symboliser le refus" des autorités de "nous laisser nous exprimer", a-t-il ajouté.

Les antinucléaires souhaitaient initialement partir samedi à 14H00 de la place Rapp mais la municipalité, craignant des débordements, voulait que le défilé parte du stade des Cheminots, plus à l'écart, ce que les organisateurs refusaient catégoriquement.

Plus tôt mardi, Sortir du nucléaire avait annoncé dans un communiqué le dépôt d'un référé contre l'arrêté du maire de Colmar interdisant samedi après-midi "dans une bonne partie du centre-ville tous les déplacements, y compris à pied". Le référé, déposé devant le tribunal administratif de Strasbourg, pourrait être examiné "d'ici 48H00", a estimé M. Verdet.

La manifestation internationale est prévue depuis plusieurs mois par les antinucléaires qui réclament la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, la doyenne du parc français mise en service en 1977, alors que va démarrer la 3e visite décennale devant donner à EDF le feu vert pour dix années supplémentaires d'activités dans cette centrale.

(©AFP / 29 septembre 2009 20h47)

http://www.romandie.com/infos/news2/090929184754.ej30ojif.asp




lien itinéraire - carte :

 


Place Rapp

http://maps.google.fr/maps/place?cid=14526418639582950826&q=carte+place+rapp++Avenue+de+la+R%C3%A9publique+colmar&gl=fr&hl=fr

 

10:05 | Lien permanent | Commentaires (1) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu