Avertir le modérateur

24/09/2010

Contexte général de tension à Strasbourg : profanation de tombes et apéro saucisson

Strasbourg : entre 20 et 30 tombes d'un carré musulman profanées la nuit dernière

(Actualisé à 13h). - Entre 20 et 30 tombes du carré musulman du cimetière sud de Strasbourg, situé entre les quartiers du Neuhof et de la Meinau, ont été profanées la nuit dernière, a indiqué ce matin Olivier Bitz, adjoint à la sécurité à la mairie de Strasbourg.

"Des stèles en bois ont été cassées et des stèles en pierre ont été déplacées", a précisé M. Bitz, notant également que trois croix gammées ont été tracées dans les allées du cimetière, sans doute à l'aide d'un bâton. En revanche, aucune inscription n'a été relevée sur les stèles. Le cimetière a été interdit d'accès jusqu'à nouvel ordre.

Le maire de la ville, Roland Ries, s'est rendu sur place vers 11h et a condamné "avec la plus grande fermeté cette nouvelle atteinte au respect dû aux morts, à la religion musulmane, et plus largement au vivre ensemble à Strasbourg" dans un communiqué diffusé un peu avant 13h.

"Ce qui se passe à Strasbourg est grave, a encore déclaré M. Ries. Les évènements de ce jour font douloureusement écho à d’autres atteintes à des tombes juives, musulmanes ou chrétiennes dans d’autres cimetières de la ville et, il y a 72h, à l’attentat dont a été la cible Faruk Gunaltay, directeur du cinéma L’Odyssée. Dans cette ville meurtrie par l’Histoire, mais aussi symbole de la réconciliation franco-allemande et de la construction de l’Europe des Peuples et de la Démocratie, de tels agissements doivent interpeller et mobiliser tous les citoyens, de toutes origines et de toutes croyances."

"Cette nouvelle profanation s'inscrit dans une série de tags à caractère raciste et d'autres profanations qui durent depuis une quinzaine de jours à Strasbourg", a pour sa part dénoncé Olivier Bitz, jugeant la situation "inacceptable à la veille d'une journée où Patrick Binder (leader du Front national en Alsace, NDLR) veut organiser un "apéro saucisson" à Strasbourg. On est dans la provocation."

Cet "apéro saucisson" doit avoir lieu demain matin à 11h dans le quartier du Conseil des Quinze.

L'adjoint à la sécurité de la ville de Strasbourg a également interpellé le préfet de la Région Alsace, Pierre-Etienne Bisch, pour souligner "l'inacceptable de la situation", car celui-ci a refusé d'interdire la manifestation.

 

piqué au tas sur L'Alsace.fr - 24/09/2010

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/53/Bundesarchiv_Bild_146-2004-0009,_HJ_auf_Fahrt.jpg

la photo ne fait pas partie de l'article

17:35 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu