Avertir le modérateur

01/07/2010

Lycée moderne d’Adjamé/ Des gendarmes chassent les candidats des salles - Mian Augustin exige la reprise ultérieure des épreuves de Philosophie

Situation incroyable et rocambolesque que celle vécue par des centaines de candidats au Bac au Lycée Moderne d’Adjamé, hier mardi 29 juin 2010 lors de la composition des épreuves de Philosophie. Alors que les candidats sous le coup de 10 h étaient en pleine composition, un détachement d’environ une cinquantaine de gendarmes armés de fusils Kalachnikov, de pistolets et de gourdins fait irruption au Lycée moderne d’Adjamé, demandant aux élèves de quitter l’établissement. Ces gendarmes auraient avant tout tabassé leurs frères d’armes policiers en mission de surveillance dans ce lycée. Ils auraient également selon des sources, déchiré des copies d’examen des élèves. Ces éléments des forces de l’ordre (sic) se présentent comme étant les gendarmes de la promotion 2005-2007. Sous la menace de leurs armes, ils ont intimé l’ordre aux candidats de sortir des salles. Contraints, ces derniers s’exécutent sans aucune résistance. Selon leurs propos, il s’agit pour eux par cette incursion, de réclamer leurs primes de guerre qu’ils appellent « primes haut les cœurs » que leur doit l’Etat de Côte d’Ivoire. Informé de la situation, le SG de la Fesci, Mian Augustin, est aussitôt arrivé sur les lieux sur le coup de 11h suivi vers midi par M. Gilbert Bleu-Lainé, ministre de l’Education nationale. Une réunion de crise a eu lieu automatiquement entre les différents responsables des examens audit lycée. Le ministre demande après avoir consulté ses subordonnés que les candidats reprennent aux environs de 13h les épreuves de Philosophie pour enchainer après avec celles d’Histoire-Géographie. Ce que refuse Mian au nom des élèves. Pour ce dernier, les candidats ont été traumatisés par la descente des gendarmes, et ne peuvent pas composer sept (07) heures d’affilée sans se reposer. Le SG de la Fesci a indiqué qu’il s’agissait là, d’un suicide. Après consultations, le ministre a abondé dans son sens et décidé d’ajourner la composition de Philosophie à une date ultérieure. Toutefois, les candidats ont composé comme il se devait pour les épreuves d’Histoire-Géographie. Mian Augustin a demandé que la lumière soit faite sur cette affaire et que les responsables soient punis
Olivier Guédé

piqué chez Abidjan.net - 30/06/2010

 

07:37 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu