Avertir le modérateur

05/01/2011

LA RÉPRESSION DES « BLACK BLOCS », PRÉTEXTE À LA DOMESTICATION DE LA RUE PROTESTATAIRE [article sur Tarnac & Sommet de l'Otan à Strasbourg]

 

c'est_ici_qu'intervient_l'exigence_de_martialité_chez_le_joueur.jpg
[La photo ne fait pas partie de l'article original]

 

 

« D'ailleurs tout malfaiteur attaquant le droit social devient par ses forfaits
rebelle et traître à la patrie, il cesse d'en être membre en violant ses lois,
et même il lui fait la guerre. Alors la conservation de l'État est incompatible
avec la sienne, il faut qu'un des deux périsse, et quand on fait mourir
le coupable, c'est moins comme citoyen que comme ennemi. Les procédures,
le jugement, sont les preuves et la déclaration qu'il a rompu le traité social,
et par conséquent qu'il n'est plus membre de l'État. Or comme il s'est reconnu
tel, tout au moins par son séjour, il en doit être retranché par l'exil comme
infracteur du pacte, ou par la mort comme ennemi public ».
Rousseau, Du contrat social ou des Principes du droit politique1:
« Les détracteurs de l’anarchisme ne se font pas tous la même idée
du danger idéologique que représente celui-ci et cette idée varie en fonction
de leur degré d’armement et des possibilités légales qu’ils ont d’en faire usage »
S. Dagerman, L’anarchisme et moi2:
« Je ne pense pas qu’il faille répondre aux coups par la bénédiction. Je crois que
la violence est inévitable. (...). Je dis seulement qu’il faut refuser toute
légitimation de la violence. Elle est à la fois nécessaire et injustifiable.
Alors, je crois qu’il faut lui garder son caractère exceptionnel, précisément, et la
resserrer dans les limites qu’on peut. (...). Mais dans un monde où l’on s’emploie
à justifier la terreur avec des arguments opposés, je pense qu’il faut apporter
une limitation à la violence, la cantonner dans certains secteurs en l’empêchant
d’aller jusqu’au bout de sa fureur. J’ai horreur de la violence confortable.
C’est un peu facile de tuer au nom de la loi ou de la doctrine ».
A. Camus, Dialogue pour le dialogue3:
1
J.-J. Rousseau, Du contrat social ou des Principes du droit politique, Livre II, Chapitre V « du droit
de vie et de mort », 1762
2
S. Dagerman, La dictature du chagrin & autres récits amers (1945-1953), Agone, 2009, p. 19
3
In Défense de l’Homme, n°10, juin 1949, pp.2-3, in Lou Marin, Albert Camus et les libertaires
(1948-1960), Egrégores, 2008, p. 80

par
OLIVIER CAHN - Maître de conférences à l’Université de Cergy-Pontoise Responsable du LEJEP-CERSC

 

doc à télécharger : LA RÉPRESSION DES « BLACK BLOCS ».pdf

Lire la suite

16:27 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu