Avertir le modérateur

19/09/2010

reclaim the fields

Nous sommes des jeunes paysanNEs, des sans-terre et des paysanNEs en devenir, ainsi que des personnes qui veulent retrouver le contrôle de la production alimentaire.

Nous appelons « paysanNE » quelqu’un qui produit de la nourriture à petite échelle, pour sa famille ou pour la communauté, et qui éventuellement en vent une partie. Nous incluons également les travailleurSEs agricoles.

http://reclaimthefields.org/sites/default/files/beginningW2_logo.png

 

Notre but est d’encourager les gens à rester ou à retourner en milieu rural. Nous voulons promouvoir la souveraineté alimentaire (cette expression est l’objet de débat dans notre réseau) et l’agriculture paysanne - particulièrement auprès des jeunes et des citadinEs -, ainsi que des modes de vie alternatifs. Nous sommes déterminés à créer des alternatives au capitalisme au travers d’initiatives et de modes de production coopératifs, collectifs, autonomes, répondant à nos besoins et à petite échelle. Nous voulons mettre nos idées en pratique et relier les actions locales aux luttes politiques globales.

Pour atteindre nos objectifs, nous voulons mettre en place des actions et des groupes militants locaux, mais aussi collaborer avec les initiatives existantes. C’est la raison pour laquelle nous choisissons de n’être pas un groupe homogène, mais bien de nous ouvrir à la diversité des acteurs qui luttent contre le modèle de production alimentaire capitaliste.

Nous voulons mettre en avant les thèmes de l’accès à la terre, de l’agriculture collective et du droit aux semences. Nous espérons renforcer notre impact en collaborant avec des activistes qui agissent sur d’autres thèmes mais partagent la même vision sociale.

Cependant, notre ouverture a ses limites. Nous sommes déterminés à reprendre le contrôle de nos vies et refusons toute forme d’autoritarisme et de hiérarchie. Nous nous engageons à respecter la nature et les êtres vivants, mais nous ne tolérerons jamais aucune forme de discrimination, qu’elle soit basée sur la race, la religion, le genre, la nationalité, l’orientation sexuelle ou le statut social.

Nous refusons et nous opposerons farouchement à toute forme d’exploitation des personnes. Avec la même force, nous agirons avec convivialité, faisant de la solidarité une pratique concrète de notre vie quotidienne.



Nous soutenons les luttes et visions de la Via Campesina, et travaillons pour les renforcer au niveau des jeunes européens. Nous souhaitons partager les connaissances et l’expérience acquise au fil des années de militance et de vie paysanne, et les enrichir avec les perspectives de ces entre nous qui ne sont pas – ou pas encore -  paysannes.  Nous souffrons touTEs des conséquences des mêmes politiques et participons à la même lutte.
reclaim the fields

 

courriel du 19/09/2010

17:15 | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/02/2010

La troisième dimension de l'Olympisme...

Selon ce document, l'environnement est la troisième dimension de l'Olympisme !

Feuille de pointage climatique pour les Jeux olympiques de 2010 à Vancouver:

OlympicScoreCard_french.pdf

(extraits)

L’« environnement » étant la troisième dimension officielle de l’Olympisme et les changements climatiques étant un enjeu déterminant de notre temps, il est juste de s’attendre à ce que les Jeux olympiques de 2010 à Vancouver deviennent une figure de proue et communiquent un message percutant sur la scène mondiale à propos des solutions aux changements climatiques et au réchauffement de la planète.

snow truck4.jpeg

La présente feuille de pointage aborde l’efficacité avec laquelle les Jeux olympiques de Vancouver ont géré leurs propres incidences sur le climat, ainsi que leurs actions pour engager le public quant aux problématiques du changement de climat. Il s’agit d’une critique constructive visant le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver à Vancouver (COVAN), les partenaires gouvernementaux associés aux Jeux, le Comité international olympique, les comités d’organisation
futurs des Jeux olympiques et les autres parties avec un intérêt pour le sport et l’environnement.

snow truck 3.jpg

Nous avons étudié les mesures prises par les Jeux olympiques de Vancouver sous dix aspects relatifs au climat; cette catégorisation représente à notre avis une bonne mesure de leur rendement global en matière d’action climatique et de leadership . Nous avons tenu compte des engagements pris par le COVAN lui-même lors du processus de candidature, des recommandations de la Fondation David Suzuki dans son rapport Meeting the Challenge (Relever le défi) commandé par le COVAN en 2007, et des accomplissements des programmes climatiques de divers Jeux olympiques d’été et d’hiver, entre autres grands événements sportifs.

snow truck 2.jpg

Il est entendu, notons-le, que chacun des Jeux devrait surpasser le précédent en termes de rendement global, et c’est donc cette optique qui s’applique aux initiatives environnementales entourant les Jeux. À la lumière de la forte préoccupation du public face aux changements climatiques, nous nous sommes enfin penchés sur les objectifs idéaux des Jeux olympiques d’hiver devant ce problème important, surtout si l’on considère que l’avenir même de ces Jeux olympiques dépend de températures hivernales suffisamment froides pour générer de la neige et de la glace.

snow truck.jpg

Les Jeux olympiques à Vancouver s’ouvriront dans un peu plus d’une semaine, nous avons ainsi pu résumer leur performance dans presque toutes les catégories. La dernière catégorie, l’engagement du public, fait exception;

son rendement a été décevant jusqu’à maintenant, mais il demeure possible de l’améliorer par un effort décisif au cours des Jeux comme tels afin de livrer aux milliers de spectateurs et aux milliards de téléspectateurs du monde entier un message exaltant au sujet des solutions climatiques.

(ce texte n'est qu'un bref aperçu de la lutte des anarchistes contre les Olympiques de 2010 écrit à l'occasion de la présence d'un contingent anarchiste à la manifestation contre la cérémonie d'ouverture des Olympiques de 2010)

Durant l'après-midi et le début de la soirée du 12 février, des milliers de gens se sont rassembléEs pour faire entendre leur opposition aux Olympiques de 2010 à l'occasion d'une manifestation contre l'ouverture officielle des Jeux, unis sous le slogan ''No Olympics on Stolen Native Land'' ou, traduit en français, ''Pas d'Olympiques sur des terres volées aux autochtones''.

Parmi les contingents présents, il y avait un bloc anarchiste : une présence de gens cagoulés et habillés en noir en confrontation contre ce qui nous détruit, critiqués par les ''bons citoyens'', les bons esclaves de cette société, effrayéEs de tout débordement potentiel, de toute supposée ''violence'' qui n'en est fait qu'un retour minimal de la violence systémique, une violence libératrice contre les forces qui nous la font subir au quotidien. Ces flics qui sévissent tous les jours contre nos soeurs et nos frères du Downtown Eastside, les battant, les arrêtant, les mettant en prison, en psychiatrie, les faisant disparaître, allant même jusqu'à les tuer... et qui surveillent, contrôlent et répriment toute opposition radicale à ce système destructeur comme ils ont tenté de tuer la plupart des mouvements de lutte importants des dernières années comme la bataille soutenue du peuple Secwepemc contre Sun Peaks ainsi que contre d'autres projets de développement aussi dévastateurs dont l'expansion de l'autoroute transcanadienne.

''Les Jeux Olympiques sont utilisés comme projet pour accélérer le développement des infrastructures et de l’investissement économique. Alors que les appareils de contrôle social, tels que les caméras de surveillance et le flicage grandissant, s’implantent pour sécuriser ces investissements, l’infrastructure pave elle-même la route pour plus d’exploitation et de destruction écologique, ce qui lui permet plus d’efficacité. Les Jeux Olympiques sont une grosse machine de propagande et de publicité qui vend la Colombie-Britannique pour son développement économique.'' Cette analyse constituait le premier paragraphe d'un texte de tendance anarchiste intitulé Hitting the Whole Olympic Target (traduit en français par Frapper l'entièreté de la cible olympique). Les Jeux sont bien plus que deux semaines de compétition sportive disait aussi ce texte.

Ainsi, tout au long de l'invasion des territoires de la soi-disant Colombie-Britannique par les corporations, l'État canadien, l'État du BC, VANOC... depuis l'enchère olympique (le bid) qui a fait de Vancouver-Whistler la ville de ces Jeux de 2010, les anarchistes ont constamment combattu entre autres en initiant ou supportant des actions directes attaquant la propriété des compagnies massacreuses de vie qui profitent des Olympiques dont la Banque royale du kkklanada (nous n'avons qu'à nous rappeler du fameux lancée de la roche contre leurs fenêtres qui s'est répandu à travers le kkklanada) et Peter Kiewit et sons (la compagnie qui a détruit le Eagleridge Bluffs et est en bonne partie responsable de la mort d'Harriet Nahanee).

Les anarchistes ont aussi organisé des manifestations contre la police dont la dernière le 22 janvier dernier intitulée Solidarity Against Police Repression ou, en français, Solidarité contre la répression policière.

Elles/ils sont très actives/actifs de tant d'autres façons également.

Dans le cas des manifestations, celles-ci servent davantage à faire passer les messages de l'opposition à ce système, les affirmations d'une population en opposition. Ces manifs ne sont pas tant des événements qui rompent les processus du capitalisme et de la colonisation.

« Pour saper le projet des Jeux Olympiques, les attaques et les interruptions doivent continuer d’aller au-delà du spectacle des Jeux. »

Au-delà de la contestation des différents événements spectaculaires des Olympiques dont ceux de la torche ou encore les Jeux eux-mêmes, les attaques contre les corporations, contre les États, la police, l'armée et toutes les autres institutions répressives devront se poursuivre. C'est un peu de cette manière que peut se lire cet extrait de texte. Ces institutions nous livrent une guerre continue à laquelle nous n'avons pas le choix de répondre si nous voulons que la vie continue à se reproduire.

''Sabotage the Systems of Social Control'', comme certainEs disaient. En français, nous pourrions traduire librement par ''Sabotons les systèmes de contrôle social''.

Pour plus d'information sur l'opposition des anarchistes aux Olympiques et au système qui les fonde, vous pouvez lire entre autres Hitting the Whole Olympic Target, RIOT 2010? RIOT NOW!, Without Conclusion : RECENT ANARCHIST ENDEAVORS on the southern pacific coast of Canada. Tous ces textes ont aussi été traduits en français et sont disponibles dans la brochure Contre les Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver disponible sur infokiosques.net ainsi que sur le site contrelesolympiquesde2010.anarkhia.org


Cette compilation de textes traduits de l’anglais ne prétend pas à être exhaustive, mais veut donner un aperçu de la forte lutte contre les Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver et le projet capitaliste qu’ils accompagnent. Les traductions de ces textes glanés sur internet ont été reprises ou corrigées. Les images et dessins proviennent intégralement des divers tracts, brochures et fascicules diffusés à l’occasion de cette lutte contre les JO.


«  Pour saper le projet des Jeux Olympiques, les attaques et les interruptions doivent continuer d’aller au-delà du spectacle des Jeux. »

sommaire
>>> Les autochtones et 2010
>>> Sans conclusions. Tentatives anarchistes récentes dans le sud de la côte pacifique du Canada
>>> Riot 2010 ? Riot now ! Attaquer les Jeux Olympiques et leur projet : Canada, Grèce et Italie
>>> Frapper l’entièreté de la cible olympique
>>> Sports Action : actions directes contre les Jeux Olympiques

- lire la brochure

- telecharger le PDF (2.5 Mo)
Contre les Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver [44p A5 page par page]

- telecharger le PDF (2.6 Mo)
Contre les Jeux Olympiques de 2010 à Vancouver [44p A5 format brochure]

17:01 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu