Avertir le modérateur

14/06/2010

Le recours de la Confédération des associations familiales catholiques (CNAFC) à l'encontre du festival de heavy metal Hellfest a été rejeté.

 

inri.jpg

JUSTICE - Elles se réjouissent qu'une décision prenne acte du fait que les mineurs non accompagnés n'ont pas le droit d'accéder au festival...

Déboutées. Le recours de la Confédération des associations familiales catholiques (CNAFC) à l'encontre du festival de heavy metal Hellfest a été rejeté ce lundi. Le tribunal de Nantes n'a pas donné suite à la demande de la CNAFC, qui voulait se faire communiquer les textes des chansons des 114 artistes qui doivent se produire, mais prend acte que les mineurs non accompagnés n'ont pas accès au festival.

«Rappeler à l'organisation du festival ses responsabilités»

En réalité, les organisateurs du Hellfest affirment déjà qu'ils «refusent systématiquement l'entrée aux mineurs non accompagnés», mais Henri de Beauregard, avocat de la CNAFC se réjouit car «aujourd'hui une décision judiciaire en fait état».

«Il ne s'agissait ni de censurer, ni d'interdire» la tenue du festival, assure l'avocat. Mais selon lui, «l'action judiciaire a eu le mérite de rappeler à l'organisation du festival ses responsabilités». La CNAFC n'entend donc pas engager de nouvelle procédure d'ici l'événement. «Nous resterons vigilants», préviennent toutefois les catholiques.

piquié au tas chez 20minutes.fr - 14/06/2010

 

Hellfest : les mises en garde du diocèse

Mgr James et la communauté chrétienne de Clisson restent vigilants avant le démarrage, dans un mois, du festival Hellfest 2010. Photo : Archives
Mgr James et la communauté chrétienne de Clisson restent vigilants avant le démarrage, dans un mois, du festival Hellfest 2010. Photo : Archives

Comme tous les ans, à l'approche du festival métal de Clisson, l'Église lance un message pour rassurer ses fidèles. Sans animosité, mais un rappel à la vigilance.

À tout juste un mois (du 18 au 20 juin) du Hellfest de Clisson, la pression exercée fin mars par certains politiques à l'encontre du festival est quelque peu retombée. Mgr James, évêque de Nantes, s'unit à la communauté chrétienne de Clisson dans un message en direction des fidèles, des organisateurs et des collectivités locales.

La communauté « reconnaît qu'il y a là une recherche d'expression musicale qui peut avoir toute sa place. Dans les rues de Clisson, avec l'ensemble de la population, elle constate la convivialité des festivaliers rencontrés, autour de ce qui les rassemble : l'attachement à une musique qu'ils apprécient et une certaine façon d'être. La communauté chrétienne est aussi témoin du professionnalisme des organisateurs et de la générosité des bénévoles qui font de ce festival un événement important de la vie locale ».

Cependant, elle se pose trois questions :

Tout d'abord, « jusqu'où peut-on aller au nom de la liberté d'expression ? » La communauté précise que « le festival véhicule une « contre culture» ambiguë qui peut être choquante pour la foi chrétienne (cf les vociférations du groupe Marduck ou les provocations du groupe Behemoth, dont le chanteur a déchiré une Bible sur scène lors d'un concert en Pologne) ».

Ensuite, « quel impact cette thématique peut-elle avoir sur les personnes fragiles ? » La communauté souligne que tout n'est pas que folklore, que « les paroles humaines ont du poids. Elles disent quelque chose de ceux qui les prononcent, et elles ont une influence sur ceux qui les reçoivent. On ne peut traiter avec légèreté le contenu des textes interprétés ».

Enfin, « quelle vigilance aujourd'hui les collectivités et leurs responsables peuvent-ils exercer ? » Un rappel à l'ordre pour les collectivités, en cette période de morosité sociale ambiante, de ne pas favoriser à l'excès les messages sombres véhiculés par ces groupes extrêmes. « Attention à ne pas fragiliser les personnes et de ne pas rendre plus difficile encore le « vivre ensemble». »

Permanence et table ronde

Durant les trois jours du festival, une permanence d'accueil et d'écoute aura lieu en journée, par le père François-Xavier Henry, en l'église Notre-Dame de Clisson. Permanence également le soir, de 19 h à 24 h, à la Trinité.

De plus, le dimanche 20 juin, à 11 h, une table ronde est organisée sur site, avec la participation de deux prêtres du Hellfest, le père Benoît Domergue et le père Robert Culat, le sociologue Jérôme Guibert, un membre d'un groupe métalleux présent au festival, un représentant des Associations françaises catholique (AFC), un laïc de Clisson et Ben Barbaud, l'organisateur du Hellfest.  Michel FRISSONG

 

piqué chez Ouest-fRance - 21/05/2010

is_1973_ok.jpg



 

 

17:54 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu