Avertir le modérateur

06/05/2012

AFFAIRE HICHEUR, UN SIMPLE DÉTAIL

Extrait :

Ne soyons pas dupes : rien n’est plus exploitable et malléable que le sentiment de peur et c’est en cela que la DCRI est une police éminemment politique. Le hic, bien évidemment, c’est que, du Petit Journal à C.N.N., de Casimir-Perier à Nicolas Sarkozy, toute la terreur associée à tel ou tel fait, qu’il ait eu lieu au café Terminus ou à Toulouse, c’est l’appareil gouvernemental qui la produit en exploitant le fait à dessein, et non son auteur. Claude Guéant n’aura pas ménagé ses efforts et Nicolas Sarkozy ses effets pour répandre, et ce jusque dans les écoles primaires, l’effroi lié aux assassinats de Toulouse. Les histoires de terroristes sont les contes cruels, pleins de barbus, de bombes et de sabres, dont on berce le sommeil agité des solitudes démocratiques. Tout souci de vraisemblance y est superflu. On peut rafler des musulmans pour le spectacle à la veille des élections présidentielles ; et le refaire une semaine plus tard, pour les libérer tous : le « fromage islamiste » est si « alléchant », comme l’écrit le juge Trévidic.

à lire sur soutien11novembre

16:49 | Lien permanent | Commentaires (0) |

11/07/2009

Allemangne Parano : les Länder -surveillance anti-terroriste-crainte d'attentats islamistes-élections législatives

ROSPANZ20040130001-312.jpg

Le gouvernement fédéral allemand et les Länder (États régionaux) vont renforcer la surveillance anti-terroriste dans le pays par crainte d'attentats islamistes à l'approche des élections législatives de septembre, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le gouvernement d'Angela Merkel et les 16 Länder se sont entendus sur "des mesures graduées à prendre en fonction de la situation" pour lutter contre le risque terroriste, lors d'une réunion jeudi à Berlin, a indiqué à l'AFP une source proche du gouvernement.

Le ministère de l'Intérieur a seulement confirmé qu'une "réunion de travail" avait eu lieu, à laquelle ont participé des représentants des ministères fédéral et régionaux de l'Intérieur ainsi que des services de sécurité.

Mais étant donné le danger terroriste, il serait mal avisé de divulguer publiquement "le contenu des entretiens", a jugé un porte-parole devant la presse.

Selon le site internet Spiegel-Online, les autorités ont décidé de renforcer la surveillance des aéroports, des frontières et d'environ 140 personnes suspectées de liens avec la mouvance terroriste.

Les universités et filières techniques de l'enseignement supérieur seront également observées à la loupe afin de déceler d'éventuels fiefs de radicalisation islamiste, d'après le site d'information.

Plusieurs kamikazes du 11 septembre 2001 avaient étudié à Hambourg (nord).

Le secrétaire d'État à l'Intérieur, August Hanning, a mis en garde la semaine dernière contre le risque accru d'attentats islamistes en Allemagne ou contre des intérêts allemands à l'étranger à l'approche des législatives du 27 septembre. Les terroristes islamistes veulent faire pression pour que l'Allemagne retire ses quelque 3.800 soldats d'Afghanistan, selon Berlin.

Des dizaines d'Allemands formés dans des camps d'entraînement terroristes en Afghanistan et au Pakistan sont rentrés en Allemagne, ce qui inquiète au plus haut point Berlin. Les autorités font le parallèle avec Madrid, frappée par des attentats islamistes en mars 2004 (191 morts) trois jours avant les législatives espagnoles. L'une des premières décisions du nouveau gouvernement de José Luis Zapatero avait été le retrait espagnol d'Irak.

15807162 jpeg_preview_large.jpg

 

Publié le 10/07/2009 à 14:48 Le Point.fr

LUTTE ANTITERRORISME

L'Allemagne renforce la surveillance à l'approche des législatives

AFP

17:29 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu