Avertir le modérateur

18/02/2011

« Police d'agglo » :Hortefeux confirme les réorganisations

 

réorganisations_police.jpg

Fusion entre la brigade fluviale et le bureau des objets trouvés de Dunkerque

 

 

La police d'agglomération, testée à Paris, Lille et Lyon, est un succès. Et s'étend donc, malgré « quelques inquiétudes  », à l'ensemble du département du Nord, avant, bientôt, Marseille et Bordeaux. Voilà le message essentiel qu'est venu délivrer hier, dans la métropole lilloise, le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, en visite à Lille, puis à Marcq-en-Baroeul. ...

 

Depuis 2009, les circonscriptions de police de Lille, Roubaix, Tourcoing et Armentières ne forment plus qu'une seule entité, « pour mieux correspondre aux zones de délinquance, être plus réactif ». Alors que « les violences aux personnes ont continué à augmenter de 2,5 % » en 2010 en France, « sur la même période, ces atteintes à l'intégrité physique des personnes ont reculé de 2,7 % sur le ressort de la police d'agglomération de Lille. C'est à l'inverse de la tendance nationale », s'est félicité le ministre.

« À armes égales »

« Parce qu'elle supprime les cloisonnements administratifs, la police d'agglomération permet aux forces de sécurité de lutter davantage à armes égales avec les délinquants. » Aussi, a-t-il confirmé les décisions annoncées ces derniers mois : l'ancienne circonscription de Bailleul rejoint la police d'agglo de Lille. Des fusions de circonscriptions sont opérées à Dunkerque, Maubeuge, Valenciennes et Douai et la circonscription de Fourmies basculera en zone gendarmerie « au plus tard au 1er juillet ». « Ces transformations suscitent encore quelques inquiétudes, mais je veille à ce que les équilibres gendarmerie-police soient maintenus. Et surtout, aucun territoire n'est négligé, aucun territoire n'est oublié. La délinquance, ce n'est pas une fatalité », a conclu le ministre, après avoir visité le centre de supervision urbaine de Marcq, qui pilote 65 caméras de vidéoprotection dans cette ville de 40 000 habitants.

 

piqué au tas sur www.lavoixdunord.fr - 18/02/2011

20:11 | Lien permanent | Commentaires (0) |

01/11/2010

30M d'€ consacrés à la vidéoprotection en 2011

Trente millions d'euros seront consacrés" à la vidéoprotection [exit le terme vidéosurveillance] en  2011, a indiqué aujourd'hui [27/10/2010] le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux  en présentant les crédits 2011 de la mission sécurité aux commissions  des Lois, des Finances et de la Défense de l'Assemblée nationale.

"Le gouvernement avance sur ce sujet sans idéologie, mais avec  pragmatisme: c'est parce que la vidéoprotection démontre chaque jour son  utilité que nous en avons fait une politique", a assuré le ministre.

Le nombre de caméras subventionnées par l'Etat passera de "28.000 à  37.000" entre le début et la fin de 2010, a-t-il précisé, ajoutant que  "pour 2011, nous envisageons de maintenir cet effort et de financer  environ 9.000 caméras supplémentaires", hors Paris.

Pour la capitale, "le montage du projet est spécifique car la  répartition des responsabilités entre l'Etat et les communes est  différente des autres communes de France", a noté le ministre.Là, le financement est "principalement supporté par le budget du  ministère de l'intérieur (0,6 MEUR en 2011, 15 MEUR par an à terme), et  la ville de Paris contribue à hauteur de 5 millions d'euros par une  subvention d'investissement", a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a souligné que 139 millions d'euros seront consacrés  aux équipements technologiques et à la police technique et scientifique"  en 2011.

piqué au tas sur lefigaro.fr - 27/10/2010

 

09:05 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu