Avertir le modérateur

17/04/2010

Revue Z : « Porter une critique radicale dans un environnement plus large »

Z : un an et demi d’existence, trois numéros, 200 pages (environ) par exemplaire, une rédaction itinérante, un camion asthmatique, un local squatté à Montreuil, des convictions radicales, des articles fouillés et prenant le temps de creuser les choses, un graphisme léché, une bougeotte sympathique… Bref, une revue qui claque. Ça valait bien un entretien : la parole est à Z.

vendredi 16 avril 2010, par Lémi

Article pris (sans demander ce coup-ci) chez A.11

Lire la suite

10:17 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Bergson, La pensée [de droite]et le mouvement

 

Le_possible.jpg

Le possible implique la réalité correspondante

 

 

Quelque_chose_qui_s'y_joint.jpg

avec, en outre, quelque chose qui s'y joint,

 


La_réalité_une_fois_apparue.jpg

puisque le possible est l'effet combiné de la réalité une fois apparue

 

 

Un_dispositif.jpg

et d'un dispositif qui la rejette en arrière.

 

10:09 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Brice tout puissant...

 

Il_en_faut_toujours_une.jpg

Elle correspond au prototype...

00:08 | Lien permanent | Commentaires (2) |

16/04/2010

Grèce: les anarchistes contre-attaquent après les dernières opérations policières - Creta TV occupée

 

Les anarchistes grecs ont lancé une véritable offensive contre les arrestations des présumés membres de l'organisation armée "Lutte Révolutionnaire", "victimes" d'une campagne contre le mouvement révolutionnaire et antiautoritaire.

Athènes, 15 avril.- Après une série d'attaques sans victimes à l'engin incendiaire à Salonique et à Athènes dans les dernières quarante-huit heures, des groupes d'anarchistes ont occupé aujourd'hui les locaux du gouvernement Pasok à Héraklion en Crète, après qu'hier ils eurent fait de même à la principale chaine de TV de l'île afin de transmettre une déclaration sur les arrestations. La police a poursuivi aujourd'hui une grande opération qui a mené à l'arrestation de 6 personnes, dont trois ont déjà été inculpées, soupçonnées d'être membres de la principale organisation insurrectionnaliste (sic), "Lutte Révolutionnaire", et quatre autres qui appartiendraient à un autre groupe armé plutôt actif, les "Cellules de feu". Les agents ont aussi saisi du matériel explosif et de la documentation sur "Lutte Révolutionnaire", sur ses préparatifs pour un nouvel attentat imminent. Dans une déclaration diffusée sur internet les anarchistes affirment que les personnes arrêtées sont "des combattants, non des terroristes". Et de dénoncer "la junte socialiste au pouvoir en Grèce", qui comme "les autres dictatures", fait coïncider l'opération policière avec le prochain recourt au FMI, affirmant que les preuves contre eux sont fabriquées de toute pièce dans le cadre d'une grande campagne contre le mouvement anarchiste et révolutionnaire.

Source: ansa (agence de presse), 15.04.10 Trad. Informa-Azione.

Liens:: http://www.informa-azione.info/grecia_anarchici_all039a.....

IndymédiaNantes vendredi 16 avril 2010 - 15:29

23:46 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Les anciens monarques ont reçu la raison du ciel,

gigilamoroso.jpg

 

 

et ils ont respecté l'enseignement du Yiking,

et pratiqué la politique du non-faire.

Le monarque est tranquille en haut,

et ses sujets le suivent en bas.

 

 

Hi Kang, protagoniste du cercle des Sept sages de la forêt de bambou 3ème siècle ap. J.C


08:30 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Tchernobyl Day à Strasbourg - actions les 24 et 26 avril 2010

 

Dans la nuit du 25 au 26 avril 1986 a eu lieu à la centrale nucléaire de Tchernobyl la plus grande catastrophe industrielle de l’histoire, dont les conséquences perdurent et s’aggravent au fil du temps.

Pour marquer ce triste anniversaire,
l'association Stop transports-Halte au Nucléaire vous donne rendez-vous pour deux actions symboliques à Strasbourg :

  • le samedi 24 avril à 15h : Une cérémonie commémorative:
Nous  rendrons  hommage à toutes les victimes de la catastrophe de Tchernobyl par une action symbolique et visuelle à Strasbourg. Venez nous y rejoindre à 15h précise devant l'Hôtel de Ville, Place Broglie (si possible avec un masque)
  • lundi 26 avril à 17h30 précise : Une action symbolique et visuelle devant le siège de l'ASN (Autorité de Sureté Nucléaire) 1 rue Pierre Montet à la Krutenau à  STRASBOURG (à côté du campus universitaire, entre la Place du Foin et la rue du Maréchal Juin)

N'hésiter pas à  nous rejoindre à ces actions, accompagnés de votre famille, vos amis, vos voisins, vos collègues ... pour marquer ce 24ème anniversaire, comme le font un peu partout en France et dans le monde de nombreux groupes et associations, pour dénoncer l’absence de réponse aux problèmes des populations qui souffrent depuis 24 ans de cette terrible catastrophe, et pour refuser le nucléaire et les risques énormes que cette industrie fait courir à l’humanité.

Cordialement,

Rémi VERDET
stthn@free.fr

Le FOLKLORE De La ZONE MONDIALE et UNTERGANG Démontent TCHERNOBYL !
FIESTA FZM
Dans le cadre des "TCHERNODAY"

Vendredi 23 Avril 2010
MOLODOÏ (Strasbourg)
www.molodoi.net
8€
Réservations: g2@untergang.fr

Le réacteur nucléaire n° 4 de Tchernobyl a explosé le 26 avril 1986, il y a 24 ans. A cette date commença la plus grande catastrophe technologique et industrielle de tous les temps. Tchernobyl n'a pas fini de faire des victimes : ses conséquences inouïes et irréversibles sur la santé (cancers, pathologies multiples, effets mutagènes et tératogènes) affecteront profondément les prochaines générations.
Pour refuser absolument d'oublier Tchernobyl nous nous associons au label "Folklore de la Zone Mondiale" pour l'organisation de cet événement. www.fzm.fr

Programme:

5 groupes du label FZM et 2 groupes affiliés à l'association Untergang.

20h00 / 04h00.

RAMONEURS DE MENHIRS Traditionnel Punk (Bzh)
www.ramoneursdemenhirs.fr
ETHNOPAIRE Punk Technoïde (Casunistan)
ethnopaire.over-blog.fr
FAMILHA ARTUS Folk Rock / Industrielle / Progressif (Gascogne)
familha.artus.free.fr
Collectif MARY READ Rap Pirate (St Etienne)
collectifmaryread.free.fr
J'AURAIS VOULU... Punk Rock (Colmar) jauraisvoulu.free.fr
SCUMSHOT Hardcore Punk (Mulhouzy) www.myspace.com/scumshot68
GANGRENE Punk (Colmar)

Entre les groupes, battements de 20mn à 30mn durant lesquels nous projetterons des documentaires dont trois de Wladimir TCHERTKOFF:

Controverses Nucléaires (34 min)
En juin 2001 à Kiev, les experts nucléaristes de l'AIEA et de l'OMS maintiennent que la catastrophe de Tchernobyl n'a fait que 31 morts "environ"...

Le Sacrifice (24 min)
Documentaire (2003) primé dans plusieurs festivals.
Dans les mois qui suivirent la catastrophe de Tchernobyl,un million de liquidateurs ont été réquisitionnés pour tenter de confiner le réacteur en feu. Le témoignage de quelques-uns d'entre eux, la mort de la plupart dans l'indifférence générale.

Enfants de Tchernobyl (16 min)

Le mensonge français (24mn)
Un documentaire sur les mensonges des "autorités" sur le nuage de Tchernobyl, à noter les témoignages de pompiers corses de l'époque et de certains membres du personnel de centrales nucléaires.
Une enquête signée Sophie Le Gall et Matthieu Lère.

EXPO:
Hommage aux liquidateurs

http://www.chernobyl-day.org/

07:27 | Lien permanent | Commentaires (0) |

15/04/2010

Démission de Benoît Genuini, médiateur du Pôle Emploi

Pôle Emploi perd son médiateur

Il a craqué ! Benoît Genuini, le premier médiateur de Pôle Emploi, aura tenu un peu plus d’un an à son poste avant de remettre sa démission.

Avec les liens dont celui avec le PDF du rapport de Benoît Genuini :
http://www.actuchomage.org/20100415...

Jeudi, 15 Avril 2010.

Benoît Genuini estime qu’il n’a eu « ni les moyens ni le soutien nécessaires » pour mener à bien son travail consistant à traiter plus de 900 réclamations par mois. De plus, le rapport d’activité qu’il a conçu et remis le 12 mars a été renvoyé aux calendes grecques...

C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase : « La direction générale n’a pas vu l’intérêt de mon rapport parce qu’elle accepte mal toute forme de critique », dénonce-t-il. Elle « n’a pas compris le bénéfice qu’on pouvait tirer des problèmes que l’on a soulevés », tant il est vrai qu’au lieu d’être une force, reconnaître ses torts est systématiquement considéré comme une faiblesse.

Bien que relativement consensuel, ce rapport de 89 pages demeure un état des lieux suffisamment accablant qui pointe de graves dysfonctionnements internes. A cette occasion, Benoît Genuini s’était dit « frappé » par la « soif de communication » et le « besoin quasi pathétique de relation personnalisée et d’écoute des gens ». Malgré un déni complet de la politique de radiation menée par Pôle Emploi qu’il qualifiait de « fantasme », il a eu le mérite de dénoncer la déshumanisation galopante de l’organisme issu de la fusion ANPE/Assedic, ainsi que son irrespect envers les chômeurs.

A partir de situations vécues (inscriptions laborieuses, dossiers perdus, couacs du 3949, radiations abusives et autres cafouillages aux conséquences dramatiques…), des propositions concrètes afin d’améliorer le service rendu aux usagers et soulager les conseillers ont été avancées. Parmi elles, le rétablissement des comités de liaison, ces rencontres régulières entre associations de chômeurs et directeurs d’agence permettant de maintenir un minimum de dialogue.

Mais, on s’en serait douté, faciliter la vie des usagers et des agents du service public de l’emploi ne fait pas partie des priorités, bien au contraire ! « Pôle Emploi avait su se doter d’un sys­tème d’alerte sans concession », regrette Gaby Bonnand, le président CDFT de l’Unedic, déplorant le départ du médiateur. Un système d’alerte sans concession ? Quelle naïveté à propos de cette vitrine qui n’a été montée que pour masquer un chaos sciemment orchestré.

http://www.actuchomage.org/

Pôle Emploi est à la recherche d’un successeur. Un profil plus docile, "à la Martin Hirsch", est certainement requis.

Article pris chez Millebabords - 15/04/2010

 

 

Le médiateur de Pôle emploi voulait «plus de bon sens et d'humanité», raté

Benoît Genuini, le médiateur de Pôle emploi qui a démissionné après en avoir dénoncé les dysfonctionnements, a souligné jeudi qu’il avait été «un poil à gratter dans l’institution», mais qu’il s’était heurté à des «résistances» et que «la greffe» était «difficile à prendre».

La direction de Pôle emploi a indiqué jeudi que M. Genuini avait démissionné moins d’un mois après la remise de son premier rapport dans lequel il épinglait divers dysfonctionnements de la nouvelle entité issue de la fusion entre l’ANPE et les Assedic, et prônait «beaucoup plus de bon sens et d’humanité» vis-à-vis des chômeurs comme du personnel.

«L’objectif que j’avais quand je me suis lancé dans cette aventure (…), c’était d’aider les demandeurs d’emploi en difficulté à trouver une solution à leur problème et d’aider Pôle emploi à mieux remplir sa mission de service public et à mieux travailler», a expliqué M. Genuini sur RTL.

«Pour ça, il faut des moyens, il faut un soutien», a-t-il ajouté. Il a reconnu que «le médiateur est un peu un poil à gratter dans l’institution, (…) il va pointer des situations qui ne sont pas traitées normalement, qui embêtent les gens».

«Donc il va freiner l’action, (…) il va un petit peu embêter tout le monde, et c’est une greffe qui est difficile à prendre», a-t-il expliqué.

Selon lui, «l’institution résiste un petit peu. J’ai vécu toute ces petites résistances pendant un an».

«Au bout d’un an, j’ai sorti mon rapport annuel pour pointer un certain nombre de dysfonctionnements, mais surtout pour témoigner de la vie à Pôle emploi, de tous les talents des conseillers, des directeurs d’agence (…), mais aussi d’un gros système qui est lent, souvent inerte et qui prend du temps», a-t-il dit.

S’il juge que c’est «une très bonne idée de fusionner les services qui s’adressent à une même personne», il a cependant souligné que la fusion ANPE-Assedics était l’«une des plus difficiles à faire, car on fusionne deux institutions qui ne font pas le même métier».

«Les cultures, le fonctionnement, le traitement des personnes sont complètement différents», a-t-il insisté.

Il a rappelé que dans son rapport, il avait pointé «un gros problème» de communication «entre Pôle emploi et ses usagers».

Selon lui, il faut notamment que pole emploi refasse «complètement tous nos courriers qui sont trop secs, trop abrupts, qui sont perçus comme une agression, et qui ne sont pas assez humains».

(Source AFP)

Article pris chez Libération.fr

21:25 | Lien permanent | Commentaires (1) |

IAM meets Wu Tang Clan Freestyle 1997 - radio Nova

"...mes enfants réfléchissent, je taxe l'audience à Chantal Goya vice..."

19:57 | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/04/2010

La brigade des Stups Parentale - Narcocheck (oui, tu vois le jeu de mot facile...)

NarcoChek s'apprête à commercialiser en pharmacies son test de cannabis destiné aux adolescents. Une initiative qui devrait ravir les parents.

Déjà en vente sur Internet, le test de cannabis de NarcoCheck, société qui distribue le produit, devrait être vendu en pharmacie d'ici à quelques semaines. A la différence de ceux déjà proposés aux conducteurs ou aux sportifs, ce nouveau test se destine aux adolescents. Enfin plus aux parents soucieux de connaître la consommation de cannabis de leur petit dernier.

Extrait d'un article de l'Express - 14/04/2010

 

«Des parents à la fois thérapeutes et flics»

Autre crainte du corps médical : le rôle que donne aux parents un tel dispositif. «C'est très compliqué car les parents deviennent à la fois thérapeutes et flics. Essayer de faire faire le test à un adolescent est quelque chose de très intrusif et de très violent, poursuit le Pr Reynaud. Même si le jeune est d'accord pour faire le dépistage, il peut ensuite essayer de dissimuler sa consommation. Cela risque donc de rajouter au conflit existant entre les parents et leur enfant.» Avis partagé par le docteur Jean-Pierre Couteron, psychologue clinicien et président de l'Association nationale des intervenants en toxicomanie : «Les parents doivent s'interroger sur ce qu'ils ont à gagner en demandant à leur enfant de faire un dépistage. La technique ne dédouane pas du travail éducatif. L'important, c'est d'amorcer un dialogue avec l'adolescent.»

Extrait d'un article du Figaro - 14/04/2010

 

I_need_more.jpg

Il n'est toutefois pas précisé si vous devez emmener vous même votre enfant à la Brigade des Stup ou si vous devez téléphoner pour le dénoncer.

Bientôt le kit " mon enfant est-il hétéro " ?

19:35 | Lien permanent | Commentaires (0) |

Lou Reed & John Cale " Open House "

18:26 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu