Avertir le modérateur

17/12/2010

COP 15 - La police danoise a été condamnée "pour privation illégale de liberté".

La police danoise condamnée pour arrestations abusives lors du Sommet de Copenhague

La police danoise a été condamnée jeudi 16 décembre pour avoir abusivement arrêté 250 manifestants en marge du sommet de Copenhague sur le climat en décembre 2009. Elle devra leur payer des indemnités "pour privation illégale de liberté durant le COP15 [conférence de l'ONU sur le changement climatique à Copenhague], a annoncé le tribunal de Copenhague.

Sur les 1 900 personnes détenues durant plusieurs manifestations qui se sont déroulées du 11 au 16 décembre 2009 en marge du sommet, ces 250 avaient porté plainte contre la police. Un groupe de 178 de ces plaignants, arrêtés au cours de la grande manifestation du 12 décembre à laquelle avaient pris part environ 100 000 personnes qui avaient tenté d'approcher du Bella Center où se tenait le sommet, ont reçu un dédommagement de 9 000 couronnes danoises – 1 200 euros – chacun.

ARRESTATIONS SANS MÉNAGEMENT

Ils faisaient partie des 905 personnes interpellées lorsqu'un groupe de manifestants, vêtus de noir, avaient commencé à jeter des pierres sur la police.
"La cour a estimé que (...) toutes les 905 personnes arrêtées étaient loin de faire partie de ce groupe" de fauteurs de trouble auquel aucune preuve ne liait les 178 plaignants.

Les arrestations s'étaient déroulées sans ménagement, la police obligeant les manifestant à notamment rester assis pendant des heures sur le sol gelé en attendant d'être transportés dans un centre de détention. "La cour a considéré que les conditions de privation de liberté étaient dégradantes et violaient pour ces raisons la Convention européenne des droits de l'homme", ajoute le communiqué pour justifier le montant élevé des dommages et intérêts.

Les 72 autres plaignants ont reçu chacun une compensation de 5 000 couronnes [environ 670.00€]. Un an après l'échec du sommet de Copenhague, 200 pays se sont mis d'accord samedi 11 décembre à Cancun (Mexique) sur une série de mécanismes favorisant lutter contre le changement climatique.

piqué au tas sur Lemonde.fr - 16/12/2010

14:48 | Lien permanent | Commentaires (0) |

18/12/2009

Combien de temps allons-nous nous laisser matraquer ?

07:23 | Lien permanent | Commentaires (0) |

16/12/2009

Stop à la répression et aux violences policières à Copenhague !!!

Mercredi 16 décembre 2009 3 16 12 2009 17:51
Copenhague : Reclaim the power, la manifestation durement réprimée

Organisée par la coalition Climat Justice Action (CJA), la
manifestation «Reclaim the power» (reprenons le pouvoir) a rassemblé
des milliers de personnes à partir de 7 heures du matin aujourd’hui à
Copenhague. C’est aux cris de «C’est le système qu’il faut changer, pas
le climat» ou «Nous voulons la justice climatique» que les manifestants
— danois, français, allemands, italiens, espagnols… — ont convergé,
dans une ambiance très solidaire, vers le siège de la négociation
internationale alors que les négociations sont au stade de la confusion
la plus totale.


L’objectif était simple : passer les grilles de protection du centre
officiel des négociations climatiques pour faire du Bella Center le
lieu d’une assemblée populaire afin de «reclaim power». Les moyens
étaient humains : organiser plusieurs fronts. Après deux heures de
marche sous la neige, plusieurs milliers de manifestants sont arrivés à
quelques deux cent mètres de la zone rouge, symbolisée par des grilles
de protection. Autorisé, le rassemblement a été déclaré illégal par la
police «au nom de la reine» (sic) dès l’instant où les manifestants
sont arrivés devant les grilles. Décidé à résister, le cortège essuya
charges nombreuses et particulièrement violentes, gaz, matraques et
chiens policiers, pas très sensibles aux saucisses que leurs lançaient
quelques personnes, tout ça sous la surveillance des hélicoptères
infatigables depuis une semaine.

Comme à son habitude depuis une semaine, la police a encerclé la foule,
arrêtant tout ce qui bouge. Il est difficile à ce stade de connaître le
nombres des gardes à vue, toutefois le chiffre de 200 ne paraît pas
improbable. Depuis une semaine ce sont plus de 1800 personnes qui ont
connu la garde à vue dans ce que l’on appelle maintenant la «climat
Jail» c’est à dire le centre spécial de détention mise en place pour
les mobilisations.

Au delà de l’action de la police, il se passe à Copenhague
quelque-chose de neuf, on sent l’énergie, l’expertise et l’envie que
nous avions connu dans le mouvement altermondialiste au début des
années 2000, reste à savoir si nous saurons politiquement en faire
quelque chose…

À suivre…

Fred à Copenhague pour HNS-Info, 16 décembre 2009.

















21:28 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu