Avertir le modérateur

17/09/2012

CYBER-KAPO : un corps de réservistes spécialisés en cyberdéfense

cyberdéfense,Jean-Yves Le Drian,réserve citoyenne

une rare photo de "Rami", cyber consultant citoyen réserviste qui à maintenant délaissé la moîteur des forêts d'Amérique du Sud pour épauler Jean-Marie "malgré lui" Bockel à se pencher sur les cruels et fourbes réseaux chinois...

 

L'armée française va se doter d'un corps de réservistes dédiés à la cyberdéfense, issus de la réserve opérationnelle et de la réserve citoyenne. La création de ce corps a été notamment avancée dans le rapport d'information sénatorial sur la cyberdéfense.


Dans son rapport d'information(.pdf) sur la cyberdéfense, qui a fait couler beaucoup d'encre suiteà sa mise en gardeà l'égard des équipements de réseau chinois, le sénateur Jean-Marie Bockel a aussi défendu le principe d'une "cyber réserve" qui rassemblerait les "compétences de nos réservistes, tant au sein de la réserve opérationnelle que de la réserve citoyenne".

Cette recommandation prend aujourd'hui forme. Commel'a relevéNicolas Caproni sur Twitter, le ministère de la Défensea annoncéla création d'un réseau de réservistes spécialisés en cyberdéfense dans le cadre de la réserve citoyenne. Cette réserve sera constituée "d'un noyau de volontaires accrédités par l’autorité militaire" et "travaillera en étroite concertation avec les autorités nationales en charge du domaine".

"Les réservistes auront pour mission d’expliquer la dimension stratégique de ce domaine en pleine expansion, d’y préciser la place des armées et de donner des clés de compréhension des différents enjeux. D’autres axes de travail seront définis ultérieurement", explique le site web. Parmi ces réservistes se trouveront des industriels et des universitaires qui auront le souci de promouvoir un "esprit de cyberdéfense" et d'alimenter le débat.

la suite sur numérama 

09:43 | Lien permanent | Commentaires (0) |

20/11/2010

L' IHEDN nous prépare la guerre du net ...

À partir d'une application gratuite, destinée à un Smartphone comme celui qui est dans votre poche, un virus espion se répand, le réseau de téléphonie mobile est bientôt inopérant, l'Internet également.

Quelques clics de souris plus tard, le système bancaire, la totalité du système de contrôle aérien et la moitié du réseau électrique des Etats-Unis est détruit. Ce Pearl Harbor numérique conduit la plus ancienne démocratie du monde à décréter la loi martiale sur tout le territoire, dans un effort désespéré d’en reprendre le contrôle.

CNN couvre la catastrophe par trois émissions passées les 20 et 21 février 2010. Ces émissions diffusaient l’événement « Cyber shockwave »  organisé par le Bipartisan Policy Center, avec la mention en haut à droite de l’écran « simulation ».

Deux jours plus tard, l'ancien directeur du renseignement américain, Michael McConnell, lors d'une audition consacrée à la cybersécurité devant la commission du Commerce, des Sciences et des Transports du Sénat, a appelé les États-Unis à adopter une "stratégie nationale pour l'internet qui soit équivalente à celle mise en œuvre pendant la Guerre froide, lorsque l'Union soviétique et les armes nucléaires menaçaient l'existence des Etats-Unis et de leurs alliés" .

Le Premier ministre français, François Fillon, déclarait lors du séminaire d’ouverture de l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) et de l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ)  : « Nous savons que la constitution d’un cyber-espace anonyme et sans frontières rend nos démocraties vulnérables aux détournements malveillants : les virus, l’espionnage économique, industriel et militaire, le piratage informatique ».

L’IHEDN a donc choisi de vous offrir une après-midi de réflexion et d’approfondissement sur la problématique de la cyberdéfense. Qu’est ce que la cyberdéfense ? En quoi est-elle différente de la cybersécurité ou de la cybercriminalité ? Quels sont les effets d’un cheval de Troie ? Comment peut agir un pirate ou un corsaire du NET ? Quels sont les mythes et les réalités de la cyber guerre ?

Ces questions et bien d’autres trouveront réponses par la bouche des experts que nous avons rassemblés et par la démonstration en direct qui vous sera présentée lors de la table ronde « Guerre froide sur le Net » du 25 novembre prochain à l’amphithéâtre des Vallières de l’École militaire, Paris 7ème.

 

09:13 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu