Avertir le modérateur

29/11/2009

Feuer-Chaoten - concessionnaire Citroen incendié à Berlin en solidarté

[Strasbourg/sommet OTAN] : concessionnaire Citroen incendié à Berlin en solidarité avec les condamnées

"Dans la nuit du lundi 23 novembre nous avons brule des voitures du concessionaire citroen de Lichtenberg a Berlin. Cette action est en reponse a la nouvelle de la sentence de 4ans d emprisonnement pour deux emeutiers du sommet NATO( avril, strasbourg, France. Ces deux arrestations sont clairement utilises pour l’exemple, pour briser toute revolte COLLECTIVE.

Participer a une emeute, se mouvoir d une cible a une autre, ENSEMBLE, est une chose que le systeme craint. Et il n a nul besoin de se justifier de sa repression.

Partout, il punit les revoltes collectives qui naissent quand une manifestation tourne a l’emeute. A Berlin, apres la manifestation en memoire de Silvio Meier tue par les nazis,18 personnes sont arretees. Ou comme en France ou les revoltes lyceenes sont durement reprimees en ce moment. Partout, des individus sont arretes sans preuves-et gardes en taule jusqau proces. A Berlin, apres Alexandra et Christof, les flics choisissent de prendre en hotage Tobias. En France ou en Belgique, des camarades sont accuses, parfois de terrorisme, car connus comme actifs dans les luttes (squats, immigration...). En Grece, toujours pas besoin de preuves pour accuser des jeunes rebels d’appartenir a la fameuse "consipiration des cellules de feu".

Jour ou nuit, continuons de parcourir les rues ensemble ! Elles sont nos maisons ! Transformons les manifs et le quotidien en desordres !

La lutte continue ! Liberte pour tous et toutes !"

http://toulouse.indymedia.org/spip.php?page=article&id_article=42677

autobrand-berlin-13990772-mfbq,templateId=renderScaled,property=Bild,height=349.jpg

 

 

 


Le phénomène est apparu il y a plusieurs mois selon la police allemande et ne cesse de s’amplifier au point que cette dernière parle désormais «dactions politiques».

Que se passe-t-il au juste ? Réponse : depuis plusieurs mois, donc, les incendies se multiplient en Allemagne contre les grosses cylindrées, à Berlin et à Hambourg principalement.

Plus de 200 véhicules ont ainsi déjà été incendiés cette année, en Allemagne, en majorité des Mercedes et des BMW, mais aussi des Volkswagen ou encore des Ferrari. Et pour la police, la plupart de ces incendies ont une origine politique. Ils surviennent souvent dans d
anciennes banlieues ouvrières, très prisées désormais par les classes moyennes et supérieures. Des voitures appartenant à des grandes sociétés type Vattenfall ou Deutsche Telekom ont également été touchées. La police soupçonne des groupes dextrême gauche dêtre à lorigine de ces attaques, mais sans évoquer un mouvement coordonné de grande ampleur.

Le retour des Brigades rouges par le feu ?

Leur presse (Yahoo! Actualités), 27 novembre 2009.






quelques photos en pluches (PROBE)

2qtzbd3.jpg
25uptfl.jpg
The roof, the roof, the roof is on fire,
The roof, the roof, the roof is on fire,
The roof, the roof, the roof is on fire,
We don't need no water let the motherfucker burn,
Burn motherfucker burn.

 

 


10:35 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu