Avertir le modérateur

21/11/2010

Lisbonne - L'Otan signe pour le bouclier antimissile

09:14 | Lien permanent | Commentaires (0) |

19/11/2010

YES TO PEACE! NO TO NATO! - Contre - Sommet de l’Otan à Lisbonne - Protest against the NATO summit in Portugal

Against the NATO Summit in Lisbon

Campanha «Paz Sim! NATO Não!»
Plataforma Anti-Guerra, Anti-Nato (PAGAN)


 

YES TO PEACE! NO TO NATO!
Campaign for the defence of peace and against the NATO Summit in Portugal
The North Atlantic Treaty Organisation (NATO) announced a summit, at the end of this year, in Portugal, where, among other aspects, it expects to adopt a “new” strategic concept. In this framework, a group of organisations:
  • Concerned with the aims and meaning of this war summit;
  • While denouncing NATO’s aggressive nature, the military attacks that, since the nineties, it has been launching in several areas of the World, the continuous spreading of its scope of action, as well as the dangers that this represents to the sovereignty and freedom of the peoples;
  • While rejecting the ongoing submission that Portuguese governments and authorities have had regarding NATO, the growing participation of national troops and militarized forces in wars at NATO’s service, the unrestrained use of the national territory and air space by US and NATO troops and, the violation that this policy means of the principles laid down in the Constitution of the Portuguese Republic;
is mobilizing to display their repudiation for holding this event in our country by carrying out a Campaign « Peace Yes! NATO No! », appealing to all forces in Portuguese society – associations, trade unions, political organisations – and all citizens, men and women, to converge in creating a movement that will give an adequate public expression to a repudiation of war and the defence of peaceful relations among peoples:
  • Expressing the opposition of the Portuguese population against the NATO Summit and its bellicist aims
  • Demanding that the government withdraw the Portuguese forces involved in NATO military missions
  • Claiming the end of foreign military bases and NATO installations in national territory
  • Demanding the dissolution of NATO
  • Demanding disarmament and the end of nuclear and mass destruction weapons
  • Demanding from the Portuguese authorities a compliance with the United Nations Charter and the Constitution of the Portuguese Republic, a respect for international law and the sovereignty and equality of the peoples.

Come to Lisbon. Protest against the NATO summit in Portugal

http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=2477

 

 

“La paix oui, l’Otan non”. C’est le message des opposants portugais à l’Alliance atlantique. Ils ont prévu de manifester pendant le sommet de l’organisation internationale qui se tient à Lisbonne à partir de ce vendredi. Les autorités portugaises ont déployé un dispositif de sécurité sans précédent.

Depuis mardi, elles ont rétabli le contrôle aux frontières et ont autorisé les forces de l’ordre à refouler toute personne “référencée comme fauteur de troubles”.

Sur le fond, concernant la politique de défense européenne, certains prédisent qu’il n’y aura pas une position commune mais plusieurs voix européennes lors du sommet.

“Ça n’a aucun sens et c’est même paradoxal que 21 Etats membres de l’Union puissent coopérer entre eux dans le domaine de la défense au sein de l’Union mais qu’ils ne puissent pas le faire au sein de l’Otan, a estimé Álvaro de Vasconcelos, directeur de l’Institut de Sécurité de l’Union européenne. Par exemple, il n’existe pas de position commune dans l’UE ni sur le concept stratégique de l’OTAN ni sur les opérations militaires en Afghanistan”.

Pour sortir du bourbier afghan, l’Otan prévoit un transfert progressif de la sécurité du pays aux forces afghanes de 2011 à 2014. Les troupes étrangères se limiteraient à un rôle de supervision, d’entraînement et de soutien matériel.

Ce plan doit être discuté au sommet de Lisbonne alors que l’année 2010 a été la plus meurtrière pour les forces étrangères depuis le début de la guerre.

Avec AFP

 

piqué au tas sur euronews.fr - 18/11/2010

 

 

 

11:05 | Lien permanent | Commentaires (0) |

10/10/2010

Défense: L'Otan investit 930 millions d'euros

L'Otan fait savoir, jeudi à Prague, qu'elle voulait investir 930 millions d'euros à court terme dans la sécurité informatique, la détection des bombes artisanales et la défense antimissiles. Les projets en question pourraient être mis en œuvre en 2011 ou 2012, après leur approbation lors du prochain de sommet de l'Otan, les 19 et 20 novembre à Lisbonne.

piqué au tas sur le JDD.fr - 07/10/2010

 

[texte ci-dessous copié avec ses coquilles]

L'OTAN doit être prête à défendra hors de ses frontières

(Belga) Le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogg Rasmussen, a donné vendredi, pour la première fois, un avant-goût de ce que devrait être le nouveau "concept stratégique" de l'Alliance, soulignant pour qu'il donne les moyens à l'organisation de faire face aux "défis et menaces du 21ème siècle".

Il a ainsi plaidé avec force pour le maintien de capacités militaires fortes et modernisées - y compris nucléaires -, tant pour la défense de ses Etats-membres que pour intervenir dans le monde, en dépit des coupes claires que certains alliés imposant à leur budget de la Défense. "Le concept stratégique doit donner des directives visant à rendre nos forces (armées) moins statiques et plus déployables", a affirmé M. Rasmussen lors d'un discours prononcé à Bruxelles lors d'une conférence du German Marshall Fund (GMF). Mais M. Rasmussen a aussi insisté sur la nécessité de se défendre contre de nouvelles menaces, comme les missiles balistiques dont se dote une quarantaine de pays dans le monde, les "cyber-attaques" et les risques pouvant peser sur l'approvisionnement en matières premières. Il a également tiré des leçons de l'engagement de l'OTAN en Afghanistan, assurant que l'Alliance devait renforcer ses partenariats avec d'autres acteurs sur la scène mondiale - comme l'Union européenne, l'ONU et des pays comme le Japon, l'Australie - dans le cadre d'une "approche globale". Selon lui, l'OTAN doit aussi se doter d'une capacité d'entraînement des forces de sécurité d'un pays où elle présente. (VIM)

Source: Belga
piqué sur levif.rnews.be - 08/10/2010

think_different.jpg

20:35 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu