Avertir le modérateur

30/04/2010

Les raisons d’une colère

Degrés et fonctionnement de l’échelle « Bui-Trong »

 

1er degré : violence en bandes, dénuées de caractère anti-institutionnel (vandalisme, razzia dans les commerces, rodéos et incendies de voitures volées, délinquance crapuleuse en bandes, rixes, règlements de comptes).


2e degré : provocations collectives contre les vigiles, injures verbales et gestuelles contre les adultes, vandalisme furtif contre les biens publics.


3e degré : agressions physiques sur les agents institutionnels (pompiers, militaires, contrôleurs, vigiles, enseignants, travailleurs sociaux) autres que policiers.


4e degré : attroupements lors d’interventions de police, menaces téléphoniques aux policiers, lapidation de voitures de patrouille, manifestations devant les commissariats, chasse aux dealers.


5e degré : attroupements vindicatifs freinant les interventions, invasion du commissariat.


6e degré : agressions physiques contre les policiers, attaque ouverte du commissariat, embuscades, pare-chocages.


7e degré : vandalisme ouvert, massif (saccage de vitrines, de voitures, jets de cocktails Molotov) en un temps généralement bref, et sans affrontement avec les forces de l’ordre, de la part de 15 à 30 jeunes.


8e degré : guérilla, émeute, saccages massifs suivis d’affrontements avec les forces de l’ordre, répétition 3 à 5 nuits d’affilée, de la part de 50 à 200 jeunes.


« Sur quelques secrets de fabrication. Entretien avec Lucienne Bui-Trong », Les Cahiers de la sécurité intérieure, 33, 3e trimestre 1998, p. 217.

Lire la suite

19:03 | Lien permanent | Commentaires (0) |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu